25 avril 2020

Revue de presse normande au 25 avril 2020: action normande en cours et déconfinement à l'étude...

Revue de presse normandie glanée d'un bout à l'autre de la Normandie à la date du 25 avril 2020: la société civile régionale et les collectivités territoriales, à commencer par le conseil régional, se mobilisent pour prendre en charge le déconfinement et ses contraintes. La bataille des masques n'aura pas lieu car la région s'occupe de la logistique des commandes, de la fabrication (pour les masques en tissu dits "grand public") et de l'acheminement vers les professionnels et les particuliers avec le concours des autres collectivités... [Lire la suite]

24 avril 2020

Le JACOBINISME ça ne marche pas! Le 11 MAI, le déconfinement ne saurait ignorer le réel... Donc les élus locaux!

Ils ont enfin compris! Le jacobinisme parisiano-centralisé ça ne marche pas! Emmanuel Macron à l'Elysée et Edouard Philippe à Matignon ont longuement consulté par visio-conférence les élus locaux: les maires des vingt plus grandes villes de France ainsi qu'un représentant des petites communes rurales à l'Elysée, les présidents de région à Matignon. Il était temps! Instruite par les erreurs commises pour mettre en oeuvre le confinement, la tête de l'exécutif de la République française a, bien évidemment, retenue la leçon pour qu'il... [Lire la suite]
22 avril 2020

Crise du Coronavirus: la faillite de la bureaucratie de l'Etat déconcentré en "régions", l'exemple lamentable des ARS...

Les Agences régionales de la Santé n'ont de "régionales" que le nom... Ce sigle d'A.R.S. devrait plutôt signifier: agence de restructuration de la santé car c'est pour mettre le service public hospitalier en coupe comptable réglée que ces officines bureaucratiques de la déconcentration de l'Etat sur nos territoires ont été créées. En dix ans et d'incessantes réformes, l'hôpital public a rendu un peu moins de 12 milliards au budget général de l'Etat tout en ayant la lourde contrainte d'avoir à gérer en interne une dette... [Lire la suite]
21 avril 2020

Pour sauver le tourisme normand: l'union doit faire la force et la préservation du patrimoine historique doit être une priorité!

L'épidémie de coronavirus et ses conséquences désastreuses sur l'économie et la vie sociale de notre région (comme partout ailleurs) est l'occasion d'une expérience qui pourrait être fondatrice car il s'agit de normandiser les acteurs sociaux normands à l'occasion d'une solidarité régionale inédite. La réunification normande est au feu et il faut battre le fer tant qu'il est chaud! Nouvel exemple avec le tourisme, secteur économique essentiel dans le PIB régional normand et qui est l'un des plus impactés, par principe, par la... [Lire la suite]
21 avril 2020

AVRIL 2020, lutte contre le coronavirus: renaissance effective de l'unité normande derrière un... duc!

C'est historique! https://www.ouest-france.fr/normandie/un-nouveau-logo-pour-la-normandie-4086540 Depuis plus de soixante ans, en Normandie, nous n'avions pas vu ça!  En effet, dans notre région peuplée de Normands que l'on dit volontiers individualistes et méfiants, le localisme pouvait s'apparenter à une maladie incurable notamment chez les élus locaux... "Mefité, mefité co, méfité tréjou!" nous rappelle la célèbre maxime. Eh bien, en ce mois d'avril 2020 historique par la crise sanitaire que nous vivons, il se pourrait... [Lire la suite]
19 avril 2020

En Normandie, le déconfinement sera une solution 100% normande!

Charité ordonnée commence par soi-même! Face à l'impéritie de l'Etat central, le conseil régional de Normandie présidé par Hervé Morin qui a reçu, rappelons-le, les plein pouvoirs votés par les élus régionaux siégeant lors de la dernière commission permanente dans le but de prendre toutes les mesures urgentes et utiles pour lutter contre la crise sanitaire, a décidé de prendre en charge totalement la logistique des masques qui vont être mis à la disposition des salariés normands dès ce lundi 20 avril 2020: la région va s'appuyer sur... [Lire la suite]

19 avril 2020

REVUE de presse normande au 19 avril 2020 après un mois de confinement...

L'Etoile de Normandie vous propose une nouvelle revue de presse couvrant à peu près l'ensemble de notre Normandie en souffrance après un mois de confinement contre l'épidémie de Coronavirus... Dans la dernière édition de l'hebdomadaire caennais "Liberté" (16 avril 2020) on trouvera ces propos d'Hervé Morin, président de la Normandie: il serait temps que certains redescendent un peu sur le plancher des vaches! Toujours dans la même édition, l'alarme des professionnels du tourisme normand: dans le Calvados, les hôteliers... [Lire la suite]
19 avril 2020

Déconfinement à la mode girondine: que l'Etat jacobin nous laisse faire!

Après plus de quarante années d'un "laissez faire" libéral mondialisé passant devant l'oeil morne d'un état central chef de gare, la crise en cours par sa violence et son étendue interpelle tous les responsables et décideurs: de notre point de vue régionaliste normand, le moment est donc venu de passer du "laissez faire" libéral gestionnaire et austéritaire à un "laissez- nous faire" montant de tous nos territoires. “Le dernier voyage des Girondins”. (Brissot de Warville, Vergniaud, Valazé entre autres se rendant à l’échafaud.... [Lire la suite]
17 avril 2020

Crise du CORONAVIRUS: la région Normandie au chevet de tous les territoires normands!

Nous l'avons déjà dit: la crise sanitaire et économique que nous vivons est historique par sa gravité et son ampleur. C'est le baptême du feu de la réunification de la Normandie et à partir de l'unité régionale retrouvée, il nous faut bâtir sur cette solide évidence, une solidarité normande qui, n'a, de fait, jamais existé dans les 60 dernières années passées dans la division régionale et le localisme départemental ou communal: la main de l'Etat central parisien a été lourde et sa protection infantilisante ne nous aide pas à prendre... [Lire la suite]
16 avril 2020

L'inquiétude grandit chez les libraires normands: exemple à CAEN

On craint d'avoir à penser que l'économie culturelle n'est pas prioritaire dans les arbitrages de l'urgence sanitaire imposés par le gouvernement. Comme on pouvait s'y attendre, le ministère dirigé par l'ancien maire de Couloummiers pèse d'un poids relatif face à la forteresse de Bercy et sa légion d'inspecteurs des finances qui ont, semble-t-il,  d'autres priorités idéologiques que la culture. Sauf que le secteur culturel avec tous ses effets induits notamment pour dynamiser l'économie locale pèse autant dans le PIB français... [Lire la suite]