02 mars 2021

La région Normandie au chevet du pays d'Alençon...

Alençon est la plus importante des villes "porte de Normandie": cela devrait d'ailleurs être un label avec un cahier des charges précis avec objectifs et financements spécifiques pour construire le rayonnement et l'attractivité de la "ville porte"... Il était temps que la région Normandie s'intéresse enfin un peu plus à Alençon et à son agglomération. La préfecture de l'Orne située physiquement sur la limite Sud de la Normandie avec une rive normande et une rive mancelle de la Sarthe qui traverse la ville, se sent toujours un peu... [Lire la suite]

16 décembre 2020

ENFIN!!! A Alençon, on va pavoiser Normand en 2021

Alençon, porte Sud de la Normandie sur le Maine ou... carpette piétinée pour aller qui en Bretagne, qui à Paris, qui au Mans? Les réalités géo-politiques et économiques tendent, hélas, à confirmer la seconde option: la présence à Alençon d'une carpette plutôt que d'une porte. Mais la carpette alençonnaise n'est pas au mieux: Un centre-ville commerçant à la peine; un patrimoine historique, architectural, culturel et spirituel qui mériterait d'être davantage mis en valeur pour faire d'Alençon une destination touristique: la dentelle... [Lire la suite]
13 octobre 2020

Revue de presse normande au 13 octobre 2020: il y a quelque chose de nouveau à l'Ouest de Paris, la Normandie!

Nouvelle revue de presse normande à la date du 13 octobre 2020... Confirmation: il y a bien quelque chose de nouveau à l'Ouest de Paris, sur la vallée de la Seine. La Normandie existe de nouveau et elle est devenue, de fait, le premier partenaire financier public des projets d'avenir sur l'Axe Seine! Il faudrait que le conseil régional de Normandie communique de façon plus intense mais aussi plus ferme sur ce sujet pour éviter la ventilation médiatique parisienne de quelques préjugés périmés ou de quelques fausses bonnes idées... [Lire la suite]
31 août 2020

Naufrage commercial d'un centre-ville normand: Le Monde en reportage à Alençon...

A Alençon la situation est commercialement à ce point catastrophique que la ville pourrait en perdre sa cédille... Si l'on en croit ce reportage à lire dans Le Monde: Quand le manque d'imagination préside à la tête de la municipalité ou de l'intercommunalité (avec conflits de pouvoir et d'égos), quand on refuse avec obstination l'évidence géo-historique d'assumer la porte Sud de la Normandie, lorsqu'on refuse d'entretenir un patrimoine urbain encore exceptionnel par sa qualité architecturale ou de promouvoir sérieusement de bien... [Lire la suite]
15 juillet 2020

Alençon: marche du Maine, de Bretagne ou... porte Sud de la Normandie sur la route des Plantagenêts?

Nous avons reçu de nos amis du Mouvement Normand le communiqué suivant qui sera suivi par d'autres avec pour objectif d'analyser les conséquences des dernières élections municipales dans les grandes villes normandes, à commencer par Rouen, Le Havre et Caen. Dans cette première livraison à lire ci-après, on se penche sur le cas du retour de Joaquim Pueyo à Alençon une ville qui reste excentrée à tout point de vue de la centralité de nos affaires normandes: principale ville et ville préfecture du département de l'Orne, le moins peuplé,... [Lire la suite]
09 avril 2020

ALENÇON: menace de démolition de maisons urbaines médiévales à pan de bois...

Par principe, en Normandie compte tenu de la portée symbolique forte de la construction à pan de bois dans l'identité de notre région mais aussi après les destructions massives liées à la seconde guerre mondiale avec la perte d'ensembles urbains inestimables (on pensera, hélas, à la ville de Lisieux toujours orpheline de son patrimoine urbain à pan-de-bois incendié en 1944), on ne devrait pas avoir le droit de démolir une maison de ville ancienne à pan-de-bois dans aucun centre-ville de Normandie: cela devrait être INTERDIT... ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:58 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 décembre 2019

Dernière revue de presse normande avant notre trève pour la Noué (du 23 au 30 décembre 2019)

Le gouvernement qui espérait une "trève de Noël" dans le conflit social en cours concernant la réforme des retraites en sera pour ses frais: il y aura bien, non pas une trève, mais des grèves pendant la période de Noël voire même après et surtout à la rentrée: les commerçants qui espéraient une trève des confiseurs  sont alarmés par la baisse significative de leur chiffre d'affaires (entre -20 et -50% notamment dans l'hôtellerie-restauration). Pas sûr que dans certains secteurs d'activité, il soit désormais aussi facile de... [Lire la suite]
09 novembre 2019

Elections municipales (2020) à Rouen, Le Havre, Caen et Alençon: la conjuration des égos locaux... sans projet normand!

Dans ses éditions des 7 et 8 novembre 2019, Ouest-France, édition caennaise nous proposait une série d'articles plus ou moins développés sur un certain nombre de villes, notamment de la ci-devant "Basse-Normandie". Nous avons retenu, bien entendu, les articles qui concernaient les trois plus grandes villes normandes, la "tripolitaine" normande Caen, Rouen et Le Havre. Mais nous avons aussi retenu deux articles supplémentaires: l'un sur Alençon pour son côté pathétique et l'autre sur la stratégie d'Europe Ecologie Les Verts en... [Lire la suite]
09 octobre 2019

Les bus d'Alençon roulent au 100% végétal...

Voilà qui nous changera du Mercaptan! https://actu.fr/normandie/alencon_61001/alencon-une-premiere-france-reseau-urbain-alto-teste-une-energie-100-vegetale_28230754.html Alençon. Une première en France : le réseau urbain Alto teste une énergie 100% végétale De gauche à droite : Philippe Glarner (Volvo Bus France), Olivier Morvillez (Alto) et Marc Vandecandelaere (Avril) devant la cuve installée dans les locaux d’Alto. (©L’orne hebdo) D'ici la fin de l'année 2019, les sept bus hybrides de la société Alto devraient rouler à... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
06 mars 2019

Condé-sur-Sarthe: qui veut garder des fauves islamistes en prison pour 1600€ par mois?

Poser la question c'est y répondre... L'Etoile de Normandie voudrait saluer le courage des gardiens de prison qui sont au bout du bout d'une chaîne judiciaire maltraitée d'une République française qui consacre financièrement à son ministère très régalien de la Justice qui était autrefois le coeur même du pouvoir d'un roi de France, 25% de moins par rapport à la moyenne des pays européens. Un gardien de prison qui commence son métier sera payé environ 20000€ par an tandis qu'un ministre le sera au-delà de 100000€, 150000€ pour le chef... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,