15 novembre 2017

GRANDS PORTS MARITIMES DE LA VALLEE DE LA SEINE: Hervé Morin propose aux Normands de prendre le pouvoir

Devant près de trois cents personnes rassemblées dans le grand hangar des établissements PTS DUFOUR, une entreprise établie dans la zone logistique de Port Jérôme, Hervé Morin, le président normand rentré de sa tournée asiatique le moral gonflé à bloc, a proposé, à l'occasion d'un discours particulièrement offensif, de prendre le pouvoir en matière de gouvernance portuaire pour le confier aux acteurs locaux qui font vivre les grands ports maritimes sur leur territoire dans le cadre d'un établissement public piloté par la région... [Lire la suite]

27 octobre 2017

La ministre se transporte au PORT du HAVRE pour mettre une BORNE JACOBINE devant le GRAND LARGE de la REGIONALISATION...

Dans la perspective des prochaines des Assises de la Mer (ou de l'amer...) qui auront lieu en novembre 2017 au Havre en présence de son ci-devant maire désormais Premier ministre, Madame Elizabeth Borne, la ministre des transports, a passé sa journée du vendredi 27 octobre 2017 sur le port du Havre. Paris-Normandie, dans son édition du même jour, publiait un entretien exclusif avec la ministre dans lequel on apprendra surtout que le Premier ministre ne veut pas entendre parler ni de fusion des deux grands ports maritimes normands ni... [Lire la suite]
17 septembre 2017

C'est CONFIRME hélas... EN 2018 ANVERS PREMIER PORT DE FRANCE !

... Si l'on en croît cet article paru dans la dernière livraison (septembre 2017) du mensuel spécialisé "Ville, rail et Transports" à lire ci-dessous:   Commentaire de Florestan: A la question lancinante posée par cet article, "comment les ports peuvent-ils s'en sortir?" il n'y a qu'une seule réponse, celle que l'on n'a pas encore expérimentée: la REGIONALISATION de la gouvernance portuaire et ferroviaire. Dans le cas normand, il faut que la région Normandie et les grandes collectivités territoriales concernées (agglo du... [Lire la suite]
08 juillet 2017

CANAL SEINE NORD: les arbitrages du Maire du Havre et en même temps Premier ministre...

Les lampions de la fête macronienne s'éteignent un à un alors que la nouvelle majorité gouvernementale ou présidentielle (ce qui revient au même) n'a même pas un mois: les réalités politiques et les réalités, tout simplement, font que la pensée magique d'une parole publique performative n'est plus opérante. Les hallucinogènes d'une campagne électorale qui a duré plus d'un an sont périmés et certains éléments de langage sont à jeter. Notamment celui-ci: "et en même temps" qu'on aurait pu considérer comme la devise du nouveau régime.... [Lire la suite]
26 juin 2017

De l'eau, beaucoup d'eau risque de couler sous les ponts avant l'inauguration du futur CANAL SEINE NORD EUROPE...

Avant, que des convois de barges fluviales emportant jusqu'à 500 conteneurs puissent, un jour, glisser sur les eaux sombres et tranquilles d'un futur canal à grand gabarit européen traversant les plaines picardes entre l'Oise au Sud et l'Escaut au Nord, de l'eau, beaucoup d'eau risque de passer sous les ponts du futur canal... Les ponts et  leur gabarit notamment, voilà bien le problème ! Un problème que les crânes d'oeuf ingénieurs concepteurs du projet avaient peut-être un peu trop sous-estimé... Ainsi, ce remarquable chef... [Lire la suite]
16 juin 2017

AXE SEINE: FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT?

FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT? Depuis qu'Edouard PHILIPPE, le ci-devant maire du Havre qui a remonté la Seine en amont jusqu'à Matignon (Paris rive gauche: c'est d'un chic!), la question fondamentale de la GOUVERNANCE de l'AXE SEINE se pose plus que jamais. Et cette question, nous n'avons jamais cessé de la poser sur l'Etoile de Normandie car c'est une question EXISTENTIELLE pour la Normandie. Mais aussi parce que nous avons la conviction que l'AXE SEINE, n'intéressant pas les pouvoirs parisiens, doit être "normandisé". ... [Lire la suite]

11 juin 2017

Canal Seine Nord ET Grand Port Maritime de ROUEN: Ils sont schizophrènes chez SENALIA !

Pendant que notre attention est captivée par un cirque politico-médiatique presque quotidien depuis plus d'un an (l'abstention massive au premier tour des élections législatives du 11 juin 2017 traduit certainement une certaine lassitude de nos concitoyens ), des décisions importantes sont à prendre concrètement sur les grands dossiers qui vont déterminer l'avenir de nos territoires. Car pendant qu'on cause et que l'on glose sur la fin du parti socialiste ou sur l'art cosmétique de notre tout nouveau, tout jeune et sémillant... [Lire la suite]
11 mars 2017

Benoît HAMON au chevet du port du HAVRE ou l'art de prendre les Normands pour des imbéciles...

Benoît HAMON, un breton ancien ministre du Rouennais Hollande, prend les Normands du Havre pour des imbéciles !   Si l'enjeu national de l'AXE SEINE est à ce point encalminé depuis l'automne 2012, depuis que le commissaire général à la Vallée de la Seine Rufenacht a été viré comme un mal propre par Jean-Marc Ayrault, à la demande du fabiusien Alain Le Vern (obscur président de l'ex Haute-Normandie) qui ne voulait plus entendre parler d'un projet trop "sarkozyste" à ses yeux, c'est que la majorité gouvernementale à laquelle... [Lire la suite]
07 mars 2017

LE PORT DU HAVRE: TOUT LE MONDE S'EN FOUT ! Sauf ... Jacques Cheminade

Alors qu'Edouard PHILIPPE papillonne au coeur de la bobosphère médiatico-parisienne et que s'assombrit l'avenir du port du Havre, le plus grand port maritime français pour le trafic des marchandises dont on fête cette année le 500ème anniversaire de la fondation, on fait ici, régulièrement, état de ce triste constat: De l'économie maritime de la France en général et de l'avenir des grands ports maritimes normands en particulier, à commencer, par celui du port du Havre, tout le monde s'en fout ou presque après les cinq années... [Lire la suite]
22 février 2017

Selon Sébastien BOURDIN, le port du HAVRE, faute d'investissements suffisants va tout droit au NAUFRAGE

Le port du Havre fête son 500ème anniversaire cette année. (Les pigeons du Havre et de Normandie en ont assez !) Mais l'humeur n'est vraiment pas à la fête. Le maire, Edouard Philippe, est aux abonnés absents. Les professionnels de la communauté portuaire s'inquiètent. La presse locale et régionale se fait l'écho de cette inquiétude. Le rédacteur en chef de Paris Normandie a signé un billet d'humeur qui fut très remarqué. Les huiles présidentielles ou ministérielles sont déversées mais les rouages de la confiance se grippent.... [Lire la suite]