05 février 2018

Quand le port du Havre contribue aux difficultés du port d'Anvers...

SANS LE FAIRE EXPRES ! La presse continue, au moins jusqu'à la publication des résultats pour l'année 2017 du port de Rotterdam, à commenter ceux des autres ports français et européens. Dans son édition du 1er février, Le Marin évoque page 22 la situation et les perspectives du port d'Anvers :   Procédons à quelques comparaisons : En fin de premier paragraphe, il est écrit : ... " Les volumes traités à Anvers ont doublé en vingt ans, ..." ... En effet, entre le trafic de l'année 2017, et celui de l'année 1997 (111,9 Mt),... [Lire la suite]

14 décembre 2017

CAEN 14 décembre 2017: REUNION PLENIERE DU CESER autour de la question de la gouvernance portuaire normande

Le sujet est très important et il faudrait en parler plus. Sur l'Etoile de Normandie, nous faisons donc notre devoir de médiatisation des questions essentielles qui font l'intérêt général normand et qui font son urgence: Le rapport très attendu présenté par Jacques BRIFAULT sur la question de la gouvernance des grands ports maritimes normands suite à une saisine du CESER par le président de la Normandie Hervé MORIN,  sur ce sujet stratégique essentiel à l'avenir même de notre région est présenté ce jeudi 14 décembre 2017 en... [Lire la suite]
01 décembre 2017

L'AXE SEINE tuyau tendu entre un TERMINAL HAVRAIS et un TERMINUS PARISIEN N'EST PAS SUFFISANT!

On se souvient de ce mot célèbre de Georges Clémenceau: "la guerre est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls militaires". Et si nous devons évoquer à nouveau sur ce site nos affaires portuaires c'est pour dire qu'un enjeu normand d'importance nationale est aussi une affaire trop sérieuse pour la laisser aux seuls haut-fonctionnaires parisiens qui confondent la gouvernance prospective et stratégique d'un grand port maritime qui participe encore du commerce international avec la gestion d'une boutique à dividendes et... [Lire la suite]
21 novembre 2017

LE CLAPOTIS du HAVRE

Il paraît que le "Clapotis" est une bonne adresse... Sur la plage de Sainte Adresse. Mais le clapotis de Monsieur Edouard Philippe au carré des Docks du Havre valait-t-il franchement le déplacement? D'autant que l'on sent une certaine lassitude pour ne pas dire davantage des acteurs du monde maritime et portuaire pour ces grandes messes qui ne débouchent sur rien. On vous épargnera donc la peine de nous lire davantage car vous connaissez nos analyses et notre position bien résumée dans les paroles de la comptine enfantine... [Lire la suite]
15 novembre 2017

GRANDS PORTS MARITIMES DE LA VALLEE DE LA SEINE: Hervé Morin propose aux Normands de prendre le pouvoir

Devant près de trois cents personnes rassemblées dans le grand hangar des établissements PTS DUFOUR, une entreprise établie dans la zone logistique de Port Jérôme, Hervé Morin, le président normand rentré de sa tournée asiatique le moral gonflé à bloc, a proposé, à l'occasion d'un discours particulièrement offensif, de prendre le pouvoir en matière de gouvernance portuaire pour le confier aux acteurs locaux qui font vivre les grands ports maritimes sur leur territoire dans le cadre d'un établissement public piloté par la région... [Lire la suite]
27 octobre 2017

La ministre se transporte au PORT du HAVRE pour mettre une BORNE JACOBINE devant le GRAND LARGE de la REGIONALISATION...

Dans la perspective des prochaines des Assises de la Mer (ou de l'amer...) qui auront lieu en novembre 2017 au Havre en présence de son ci-devant maire désormais Premier ministre, Madame Elizabeth Borne, la ministre des transports, a passé sa journée du vendredi 27 octobre 2017 sur le port du Havre. Paris-Normandie, dans son édition du même jour, publiait un entretien exclusif avec la ministre dans lequel on apprendra surtout que le Premier ministre ne veut pas entendre parler ni de fusion des deux grands ports maritimes normands ni... [Lire la suite]

17 septembre 2017

C'est CONFIRME hélas... EN 2018 ANVERS PREMIER PORT DE FRANCE !

... Si l'on en croît cet article paru dans la dernière livraison (septembre 2017) du mensuel spécialisé "Ville, rail et Transports" à lire ci-dessous:   Commentaire de Florestan: A la question lancinante posée par cet article, "comment les ports peuvent-ils s'en sortir?" il n'y a qu'une seule réponse, celle que l'on n'a pas encore expérimentée: la REGIONALISATION de la gouvernance portuaire et ferroviaire. Dans le cas normand, il faut que la région Normandie et les grandes collectivités territoriales concernées (agglo du... [Lire la suite]
08 juillet 2017

CANAL SEINE NORD: les arbitrages du Maire du Havre et en même temps Premier ministre...

Les lampions de la fête macronienne s'éteignent un à un alors que la nouvelle majorité gouvernementale ou présidentielle (ce qui revient au même) n'a même pas un mois: les réalités politiques et les réalités, tout simplement, font que la pensée magique d'une parole publique performative n'est plus opérante. Les hallucinogènes d'une campagne électorale qui a duré plus d'un an sont périmés et certains éléments de langage sont à jeter. Notamment celui-ci: "et en même temps" qu'on aurait pu considérer comme la devise du nouveau régime.... [Lire la suite]
26 juin 2017

De l'eau, beaucoup d'eau risque de couler sous les ponts avant l'inauguration du futur CANAL SEINE NORD EUROPE...

Avant, que des convois de barges fluviales emportant jusqu'à 500 conteneurs puissent, un jour, glisser sur les eaux sombres et tranquilles d'un futur canal à grand gabarit européen traversant les plaines picardes entre l'Oise au Sud et l'Escaut au Nord, de l'eau, beaucoup d'eau risque de passer sous les ponts du futur canal... Les ponts et  leur gabarit notamment, voilà bien le problème ! Un problème que les crânes d'oeuf ingénieurs concepteurs du projet avaient peut-être un peu trop sous-estimé... Ainsi, ce remarquable chef... [Lire la suite]
16 juin 2017

AXE SEINE: FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT?

FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT? Depuis qu'Edouard PHILIPPE, le ci-devant maire du Havre qui a remonté la Seine en amont jusqu'à Matignon (Paris rive gauche: c'est d'un chic!), la question fondamentale de la GOUVERNANCE de l'AXE SEINE se pose plus que jamais. Et cette question, nous n'avons jamais cessé de la poser sur l'Etoile de Normandie car c'est une question EXISTENTIELLE pour la Normandie. Mais aussi parce que nous avons la conviction que l'AXE SEINE, n'intéressant pas les pouvoirs parisiens, doit être "normandisé". ... [Lire la suite]