10 mai 2019

Cela phosphorerait-il normand chez Nutriset derrière la porte du 10 rue Saint Maur à Rouen?

Faut-il parler d'embryon de lobby normand à Rouen? Le groupe Nutriset a décidé de mettre les petits plats dans les grands. Michel Lescanne, le fondateur de Nutriset a voulu établir dans un hôtel particulier cossu des hauts de Rouen un cercle de réflexion que l'on espère tourner vers l'urgence suivante: Que les élites et décideurs rouennais soient enfin capables de penser l'avenir normand de la métropole régionale qui manque encore à notre région. On a le droit de rêver... Non? Sur le site du Club de la presse et de... [Lire la suite]

27 avril 2019

CHERBOURG: Les hydroliennes redémarrent...

La filière industrielle naissante des hydroliennes marines n'est pas morte née sur les terres pleins du port de Cherbourg: la haute fonction publique française a beau avoir toujours raison surtout quand elle a tort, elle n'a pourtant pas réussi à convaince Hervé Morin le président de la Normandie et l'Agence de développement régionale de laisser tomber cette aventure. Bien au contraire! Après le cuisant échec de l'été 2018, le dossier rebondit positivement en ce printemps 2019 grâce à l'impulsion normande et avec de nouveaux... [Lire la suite]
21 février 2019

BILLET de FLORESTAN. Elections en 2021 et 2022: POUR UN TICKET MORIN... CAZENEUVE

Billet de Florestan "Au lendemain des élections organisées dans la capitale sans nom d'un pays sans nom, la stupeur s'empare du gouvernement: 83% des électeurs ont voté blanc..."  José Saramango, La lucidité. Faisons un peu de prospective électorale sinon un peu de politique fiction parce que, comme tout le monde, je déteste les cauchemars et surtout les cauchemars voués à se répéter... Mais franchement! Qu'a-t-on fait au Bon Dieu pour mériter ça... Depuis 1974, mises à part une parenthèse de vraie gauche gouvernementale... [Lire la suite]
02 novembre 2018

La carte régionale est NULLE sauf pour la Normandie: le constat de l'Etoile de Normandie se trouve ENFIN confirmé!

Cela fait plaisir de constater que nous n'étions pas les seuls à gueuler dans le désert quelques vérités... Car voici qu'un article récemment paru dans Le Monde ou une émission sur l'antenne de France Culture faisant le bilan des "grandes" régions trois ans après dressent le même constat: Sur l'Etoile de Normandie nous n'avons jamais cessé de dénoncer la calamiteuse carte régionale issue de la réforme territoriale de 2014 car le principe de fusionner deux régions limitrophes au lieu d'ouvrir la boîte à Pandore... bretonne d'une... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Relation ETAT/REGION: Celui qui négociait des coquilles vides avec VALLS critique MORIN trop normand pour Edouard PHILIPPE

L'opposition de gauche au conseil régional de Normandie faisait sa rentrée médiatique ce lundi 17 septembre 2017 à l'occasion d'une conférence de presse donnée à l'abbaye aux Dames à Caen. Nous avons déjà ici relevé que Nicolas Mayer-Rossignol n'était pas Laurent Beauvais et inversement puisque nous avons apprécié la mesure et la sagesse toute normande du second qui pourrait, espérons-le, modérer la fébrilité politicienne du premier encore jeune homme et qui s'est converti sur le tard, c'est le moins que l'on puisse dire, à l'idée... [Lire la suite]
30 juillet 2018

Paradoxe énergétique de l'ETAT CENTRAL du côté de La Hague: 11 MILLIARDS dépensés dans un EPR POURRI... RIEN pour l'HYDROLIEN!

Une fois encore, l'Etat central jacobino-parisien dirigé par un ancien banquier d'affaires peu regardant quant au principe de préserver l'indépendance stratégique et énergétique de la France (que l'on se souvienne un peu du rôle joué par un certain Emmanuel Macron dans la cession de l'activité turbines d'Alstom à l'américain Général Electrics: https://www.lemonde.fr/economie/article/2017/09/27/emmanuel-macron-et-alstom-une-longue-histoire_5192101_3234.html ), démontre son incapacité à mener une politique d'intelligence territoriale de... [Lire la suite]

08 juin 2018

Mont Saint Michel: RAS-LE-BOL de ces plumitifs parisiens qui ne font pas leur travail...

Nous aimons bien la devise de Beaumarchais qui préside à chaque une du Figaro, l'un des derniers grands quotidiens d'information français d'audience "nationale" donc parisienne: "Sans liberté de blâmer, point d'éloge flatteur." Et quand un article qui parait dans un journal de qualité ou ayant cette réputation n'est pas bon, il faut le dire d'autant plus lorsque le sujet abordé concerne directement ce qui nous préoccupe ici, à savoir, la Normandie, son image et ses projets dans l'un de ses lieux les plus symboliques, le Mont Saint... [Lire la suite]
11 mai 2018

RENAISSANCE DE LA NORMANDIE: depuis le 10 MAI 2014, que de chemin parcouru...

Le 10 mai est une date politiquement importante en France, notamment en Normandie. En effet, il y a quatre ans, avec une météo bien moins clémente que celle de ces derniers jours, notre collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie", soutenu par le Mouvement Normand et par d'autres organisations régionales ou politiques, appelait à une manifestation au pied du Pont de Normandie, le 10 mai 2014 pour exiger la réunification de la SEULE Normandie alors que Laurent Fabius commençait à déployer un intense lobbying pour obtenir... [Lire la suite]
23 mars 2018

AVENIR du Mont Saint Michel: Philippe BELAVAL nous emm... Et les Bretons en profitent!

Le jacobinisme parisiano-centré à l'Etat pur... Philippe Belaval, haut-fonctionnaire qui préside depuis 2012 la réunion des Monuments Nationaux refuse de se séparer de la Tour Eiffel du Moyen-âge, le Mont Saint Michel, en l'occurrence, dont les recettes, sonnantes et trébuchantes, permettent de renflouer les caisses de monuments moins renommés que notre Merveille normande. Le problème c'est que ce refus frontal du président de la RMN bloque totalement le projet de créer pour le Mont Saint Michel et ses abords immédiats un... [Lire la suite]
19 juin 2017

18 juin 2017: Seuls 38% des électeurs normands ont voté. Mais pour choisir le DEGAGISME modéré...

On annonçait un tsunami en marche emportant à lui seul près de 450 sièges dans l'Assemblée Nationale. Au final, Il pourrait y en avoir au moins 350 ce qui reste un record dans toute l'histoire parlementaire de la 5ème République. Et si l'on met dans les brisées des marcheurs. celles et ceux de droite ou de gauche qui s'apprêtent à voter la plupart des textes d'un Gouvernement Macron qui risque de monopoliser le pouvoir essentiel d'initier les lois, on voisine les 400 sièges alors que seuls 15% du corps électoral est réellement... [Lire la suite]