15 février 2020

CGT VS GPMH : du grain à moudre pour un certain Marommix...

      L'hebdomadaire spécialisé Le Marin du 13 février 2020 dresse un bilan simplifié des relations entre les conséquences des jours de grêve de la CGT et le trafic du Grand Port Maritime du Havre de 2008 à 2019 (+ janvier 2020) :      La lecture des nombres annuels d'escales annulées n'étant pas aisée, je récapitule ci-dessous les plus marquantes : 2008 : 182 2010 : 25 2011 : 74 2014 : 10 2016 : 77 2019 : 94 janvier 2020 : 138      Marommix, la chasse aux... [Lire la suite]
Posté par Verdevase à 15:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 février 2020

Trafic maritime de conteneurs au Havre : pas besoin de la CGT Ports et Docks pour végéter...

     Commenter le trafic du Grand Port Maritime du Havre en 2019 est délicat, compte tenu de l'impact des mouvements sociaux en rapport avec la réforme des retraites en décembre...      Le média spécialisé L'Antenne nous fournit en ce début de mois de février des éléments suffisants pour une première analyse : Port du Havre : transition énergétique et grèves ont pesé sur le trafic 2019 L’Antenne Vendredi 7 Février 2020 ... [Lire la suite]
31 janvier 2020

Elections municipales: l'hôtel de ville du Havre n'est pas le cabinet d'aisance de Monsieur le Premier Ministre!

Billet de Florestan: On se limitera, pour être bref, à trois remarques de bon sens... 1) Comment est-il intellectuellement possible d'accepter de voter pour une tête de liste qui vous dit "en même temps" qu'elle "aime la ville du Havre" mais  qu'elle continuera d'être à Paris? Voter pour un maire qui ne le sera pas au profit d'un autre voilà qui est singulier et qui fait, surtout, très "vieille politique" par l'instrumentalisation de la loi électorale qui prévaut de voter non pas directement pour le maire mais pour la liste de... [Lire la suite]
23 janvier 2020

La Normandie, durement impactée par le CHARIVARI NATIONAL des réformes du gouvernement...

Billet de Florestan Notre position est claire: Certes, c'est l'intersyndicale dominée par la CGT qui danse, défile, bloque ou coupe le jus... Mais c'est, bel et bien, Edouard Philippe qui organise le bal! Et en attendant la date d'un vrai carnaval programmé à Granville en février prochain, c'est, au final, Emmanuel Macron qui est politiquement le responsable de ce charivari qui devient de plus en plus difficile à supporter pour une bonne partie de nos concitoyens et ce pour une raison pourtant simple à comprendre: quand on est... [Lire la suite]
21 janvier 2020

AXE SEINE: L'Etat (Edouard Philippe) veut prendre la main sur la coordination de la coordination de la préfiguration...

Billet de Florestan: L'Axe Seine, cette officine qui organise depuis 2010 des événementiels et des colloques sur l'avenir de la vallée de la Seine depuis Paris et l'hôtel de Matignon où l'on trouve le bureau d'un délégué interministériel ad hoc, un certain François Philizot, ci-devant préfet de la Saône-et-Loire, semble ces temps-ci, intéresser un peu plus Edouard Philippe: il est vrai qu'un autre événementiel occupe tous les esprits du côté du Havre, à savoir le grand charivari du blocage d'un grand port maritime, spectacle vivant... [Lire la suite]
19 janvier 2020

Alors qu'Edouard Philippe abandonne le port du Havre, avec le Brexit, sauver la vocation maritime de la Normandie!

Voilà qui devient urgent! Puisque le Premier ministre Edouard Philippe, ancien député-maire du Havre s'obstine, depuis plusieurs semaines, à organiser avec le concours de la CGT plusieurs opérations "Le Havre port mort" depuis plusieurs semaines! A cause de la CGT mais aussi et surtout à cause de l'entêtement d'Edouard Philippe à ne rien négocier quant au fond de la réforme des retraites depuis des mois en promenant tous les syndicats comme on promène le chien en prenant le risque de mettre en colère des hommes de bonne volonté,... [Lire la suite]

15 janvier 2020

"ils vont nous faire crever!" Pathétique blocage du port du Havre par Edouard PHILIPPE avec le concours de la CGT

Qui nous a récemment avoué aimer le goût des tripes à l'eau de mer? Force est de constater que les tripes à l'eau de mer ont, de plus en plus, un goût amer! Il ne faut pas être un aigle pour comprendre que l'ancien député-maire du Havre que fut l'actuel Premier ministre "droit dans ses bottes" au sujet d'une réforme des retraites qu'il ne jugeait lui-même pas prioritaire en septembre dernier et qui, désormais, met le pays sous tension, est directement visé par les grévistes bloqueurs de l'inter-syndicale où la CGT est majoritaire.... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 décembre 2019

Lignes ferroviaires normandes : le pari très risqué d'Hervé Morin !

     A la lecture du billet ci-dessous : ... je me suis souvenu d'un article paru dans Le Point en milieu d'année 2018 : Nouailhac - SNCF : le forcené de la grève Publié le 23/07/2018 à 07:52 | Le Point.fr Modifié le 23/07/2018 à 09:07 Il s'appelle Laurent Brun et ce jusqu'au-boutiste de la CGT-Cheminots, en attendant la rentrée, veut absolument continuer sa grève durant tout l'été. Par Jean Nouailhac La CGT veut faire grève à la SNCF jusqu'au bout ! © Nicolas Liponne / NurPhoto/ Nicolas Liponne Parmi... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]
06 avril 2018

Franchissement Ferroviaire de l'Estuaire de la Seine: quand un sous-titre introduit... une phrase !

Dans l’article ci-dessous, paru dans Paris-Normandie du 5 avril 2018 sous la signature de Christophe FREBOU, l’auteur de ces lignes a observé un phénomène intéressant…      A la fin du premier tiers de l’article, figure le sous-titre : « Franchir l’estuaire en train »…      Le lecteur s’attendrait à lire ensuite le développement du sujet évoqué par ce sous-titre…      Mais NON ! Quelques lignes avant la fin d’une partie de l’article représentant les... [Lire la suite]