28 avril 2018

AXE SEINE: CONVENTION GRAND PARIS / LE HAVRE POUR UNE NORMANDIE "OFF SHORE"

GRAND COUP DE GUEULE DE L'ETOILE DE NORMANDIE ! La Nomandie n'existe pas. Ou alors elle existe comme un projet d'éolienne marine "off shore". N'existe que l'Axe Seine entre Paris et le port de Paris. Le Havre? Mais c'est où ça Le Havre? En Bretagne... Car dans l'affaire qui suit et qui est gravissime il s'agit moins du Havre que de Bouville sur la bouche de Seine (qui donnait, jadis, la nausée à Jean-Paul Sartre) branchée sur la bouche du métro du Grand Paris avec entre les deux, un pipeline, un tuyau posé à travers un désert... [Lire la suite]

19 mars 2018

AMELIORER LES PERFORMANCES DU PORT DU HAVRE: TABLE RONDE OUVERTE A TOUS le lundi 26 mars 2018

A l'initiative de la CGT Dockers qui démontre ainsi qu'elle est capable de proposer autre chose qu'un feu de palettes sur un rond-point, une journée de réflexion citoyenne et d'expertise ouverte à tous sur l'avenir du grand port maritime du Havre nous est proposée le lundi 26 mars 2018 au Art sport café, à partir de 13h30 au 8 rue Marcel Toulouzan dans le quartier portuaire de l'Eure, non loin du boulevard Jules Durand... ... [Lire la suite]
19 mars 2018

SCANDALE COLONIAL? "ICI L'Etat investit pour votre avenir " dans L'EPR mais pas dans la LNPN...

Désormais, c'est tellement clair qu'un aveugle pourrait voir: l'Etat central "jacobino-parisien" MEPRISE la Normandie, en tant que telle. A la pointe extrême occidentale de la Normandie, au pied du cap de Flamanville, au Sud de la Hague déjà affligée de sa "Coge" (pour Cogéma), l'Etat, par l'entremise d'EDF, a décidé d'investir près de 11 MILLIARDS d'euros dans un chantier aussi incertain que titanesque de construction d'un prototype de réacteur nucléaire dont plus personne ou presque ne veut et dont l'allumage vient encore d'être... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]
13 février 2018

La NORMANDIE est un ENJEU NATIONAL pour le GRAND PARIS: le dire avant mars 2018 SVP!

La question du Grand Paris va bientôt arriver dans l'agenda des grands médias: on entend déjà au loin battre le tambour. Et ça fait longtemps qu'on l'entend battre... La conférence territoriale tant attendue, prévue en octobre dernier, est repoussée à mars 2018. Les hérauts de l'Elysée vont bientôt distribuer la pâtée prête à être digérée aux gros chiens médiatiques qui vont aboyer ensemble: "Grand Paris, Grand Paris, Grand Paris". Le sujet va tourner en boucle dans tous les grands médias quelques jours durant avant de pouvoir passer... [Lire la suite]
02 février 2018

RAPPORT du Conseil d'Orientation des Infrastructures: La Normandie enfin dans les priorités du gouvernement central?

Voilà une sornette qu'on nous a trop seriné: l'intérêt national de la Normandie notamment de sa vallée de la Seine impose de remettre d'urgence son système de transports à niveau... Blablablabla... Nous ne pouvons qu'afficher notre scepticisme devant tant de salive dépensée par le Ministère de la Parole publique alors qu'en sourdine, Messieurs les Raboteurs de Bercy s'activent après que des arbitrages toujours très politiciens ont été rendus en "haut-lieu" comme on dit, lorsqu'un nouveau locataire prend place à l'Elysée. A la... [Lire la suite]

20 novembre 2017

LE HAVRE Carré des DOCKS 28 novembre 2017: les porteurs de CORNES de la Seine parisienne tiennent salon sans... l'ORNE

A nouveau une grande causerie (sans le feu) au coin du Grand Paris mais surtout en aval d'une Seine à avaler sans l'aval de... tous les Normands! La chose est organisée par les agences d'urbanisme qui travaillent dans le cadre du périmètre officiel de la délégation interministérielle au développement de la vallée de la Seine présidée par le préfet François Philizot, ancien préfet de la Saône et Loire: il y a, en effet, beaucoup de brumes et brouillards dans le val de Saône. C'est de saison. Et on peine à comprendre le lien avec les... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Le jacobinisme hautain ET le parisianisme méprisant ne doivent pas faire dérailler le SERQUEUX-GISORS!

Dans l'affaire d'intérêt national de la future ligne de fret ferroviaire Serqueux-Gisors indispensable au désenclavement du Grand Port Maritime du Havre, la question de la maîtrise d'usage du projet et de son acceptabilité sociale et environnementale est essentielle: Des efforts importants ont déjà été faits par la région Normandie présidée par Hervé Morin à l'égard du pays de Bray qui bénéficie d'un traitement de faveur comme jamais il n'avait pu en connaître sous la satrapie du très méprisant Le Vern ci-devant président... [Lire la suite]
27 octobre 2017

La ministre se transporte au PORT du HAVRE pour mettre une BORNE JACOBINE devant le GRAND LARGE de la REGIONALISATION...

Dans la perspective des prochaines des Assises de la Mer (ou de l'amer...) qui auront lieu en novembre 2017 au Havre en présence de son ci-devant maire désormais Premier ministre, Madame Elizabeth Borne, la ministre des transports, a passé sa journée du vendredi 27 octobre 2017 sur le port du Havre. Paris-Normandie, dans son édition du même jour, publiait un entretien exclusif avec la ministre dans lequel on apprendra surtout que le Premier ministre ne veut pas entendre parler ni de fusion des deux grands ports maritimes normands ni... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Yves LOIR: La continuité "MACRO-PARISIENNE" met la Normandie en GRAND PERIL

Pour lors, après quelques mois de pouvoir, Macronaparte 1er s'appelle encore Emmanuel MACRON... Mais il est probable que la confrontation aux dures réalités en fasse, avant la fin du quinquennat, un Emmanuel... MICRON ! En attendant, les Normands se voient affligés d'un nouveau spectacle consternant les concernant puisqu'ils sont aux premières loges: un nouveau ballon d'essai  est actuellement envoyé dans le ciel déjà bien encombré de la prospective nationale! Il s'agit, plutôt, de l'énième tentative de regonflage d'une vieille... [Lire la suite]