10 janvier 2019

PARIS 7 février 2019: Regards parisiens croisés sur la vallée de la Seine pour mieux toiser la Normandie

Avenir de l'Axe Seine, enjeu national: un colloque de plus! Qui plus est, à Paris, organisé le 7 février 2019 sous l'égide de la "délégation interministérielle au développement de la vallée de la Saône-et- Loire" puisque le préfet François Philisot, ancien préfet de la Saône-et-Loire, s'en occupe depuis 2012, depuis le bureau d'une sous-pente de l'hôtel de Matignon. Vous conviendrez, en effet, de l'importance de l'événement intellectuel et scientifique de ce colloque qui établira un bilan d'étape très attendu sur l'avancement de ce... [Lire la suite]

03 janvier 2019

Attentat contre la NORMANDIE à la métropole de ROUEN: Le Grand Paris de l'Axe Seine... canal historique, ça SUFFIT!!!

Il est utile de ressortir les archives pour éclairer les débats en cours et maintenir en alerte une lucidité civique et normande. Une fois encore, Rouen est au coeur du problème faute d'être au coeur de la solution. Nous avions dénoncé, ici même, il y a quelques semaines l'étroitesse (au sens géographique voire plus...) de la vision des décideurs publics et privés de la métropole de Rouen à l'occasion de la mise en place d'un programme scientifique d'études du fait métropolitain: La vision métropolitaine qu'ils en tête pour... [Lire la suite]
29 octobre 2018

On vient de l'apprendre: un colloque (un de plus?) sur la VALLEE DE LA SEINE et le GRAND PARIS le 3 décembre 2018

Selon nos informations, un énième colloque aura lieu sur l'avenir de l'Axe Seine, ou de la vallée de la Seine ou plutôt sur la projection du Grand Paris sur la vallée de la Seine... normande: l'événement devrait avoir lieu le 3 décembre 2018 mais nous ne savons pas encore où: A Paris ou en Normandie? Dans ce programme encore brumeux, nous avons, cependant, quelques certitudes: Les régions concernées, la Normandie pour l'aval et l'Ile de France pour l'amont devraient enfin avoir voix au chapître: Hervé Morin et Valérie Pécresse... [Lire la suite]
22 septembre 2018

S'il ne devait y avoir qu'un SEUL PORT en AVAL de PARIS, ce port ne peut être que... NORMAND!

Edouard Philippe, ci-devant député-maire du Havre, désormais notre Premier ministre, nous inquiète. Sur tous les dossiers majeurs de l'avenir normand, ces sujets où l'intérêt général normand croise l'intérêt national, l'élu Havrais qui s'était réellement jeté à l'eau pour le retour à l'unité normande (en votant pour la réunification en novembre 2014 et en traversant à la nage le bassin du Commerce de sa ville peu après...) semble en retrait: LNPN phasée pour les calendes grecques, refus de la régionalisation portuaire, abandon des... [Lire la suite]
14 juin 2018

A VOIR (pour rigoler) un article de PROPAGANDE sur LE HAVRE tuyau d'arrosage du GRAND PARIS

Paraphrasons le très regretté Michel Audiard: "la propagande, ça ose tout et c'est à ça qu'on la reconnaît..." L'article suivant publié ce 14 juin 2018 dans les colonnes de la Tribune, une feuille consacrée à des informations sérieuses lues par des gens qui manquent parfois d'humour, est très rigolo à lire puisqu'il réussit le numéro clownesque de parler du Havre et de son port sans jamais citer une seule fois le nom de... Normandie (sauf pour rappeler les fonctions de l'un des porteurs d'eau à ce moulin inutile) tout en ne faisant... [Lire la suite]
12 juin 2018

LOGISTIQUE et ECONOMIE MARITIME dans l'estuaire Normand: POURQUOI ce qui marche ailleurs ne marche pas chez nous?

L'Etoile de Normandie vous propose la lecture de deux notes proposées tout récemment par l'Agence d'Urbanisme de la Région Havraise (AURH) qui a décidé, non sans un certain courage, de se confronter à une question évidente: Logistique, économie maritime et portuaire: pourquoi ça marche bien pour eux (Anvers, Londres, Rotterdam...) mais pas pour nous? Voilà une bonne question à laquelle des opérations de "benchmarking", bien qu'elles soient indispensables dans un premier temps de la prise de conscience de nos retards, ne suffiront... [Lire la suite]

28 avril 2018

AXE SEINE: CONVENTION GRAND PARIS / LE HAVRE POUR UNE NORMANDIE "OFF SHORE"

GRAND COUP DE GUEULE DE L'ETOILE DE NORMANDIE ! La Nomandie n'existe pas. Ou alors elle existe comme un projet d'éolienne marine "off shore". N'existe que l'Axe Seine entre Paris et le port de Paris. Le Havre? Mais c'est où ça Le Havre? En Bretagne... Car dans l'affaire qui suit et qui est gravissime il s'agit moins du Havre que de Bouville sur la bouche de Seine (qui donnait, jadis, la nausée à Jean-Paul Sartre) branchée sur la bouche du métro du Grand Paris avec entre les deux, un pipeline, un tuyau posé à travers un désert... [Lire la suite]
19 mars 2018

AMELIORER LES PERFORMANCES DU PORT DU HAVRE: TABLE RONDE OUVERTE A TOUS le lundi 26 mars 2018

A l'initiative de la CGT Dockers qui démontre ainsi qu'elle est capable de proposer autre chose qu'un feu de palettes sur un rond-point, une journée de réflexion citoyenne et d'expertise ouverte à tous sur l'avenir du grand port maritime du Havre nous est proposée le lundi 26 mars 2018 au Art sport café, à partir de 13h30 au 8 rue Marcel Toulouzan dans le quartier portuaire de l'Eure, non loin du boulevard Jules Durand... ... [Lire la suite]
19 mars 2018

SCANDALE COLONIAL? "ICI L'Etat investit pour votre avenir " dans L'EPR mais pas dans la LNPN...

Désormais, c'est tellement clair qu'un aveugle pourrait voir: l'Etat central "jacobino-parisien" MEPRISE la Normandie, en tant que telle. A la pointe extrême occidentale de la Normandie, au pied du cap de Flamanville, au Sud de la Hague déjà affligée de sa "Coge" (pour Cogéma), l'Etat, par l'entremise d'EDF, a décidé d'investir près de 11 MILLIARDS d'euros dans un chantier aussi incertain que titanesque de construction d'un prototype de réacteur nucléaire dont plus personne ou presque ne veut et dont l'allumage vient encore d'être... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]