30 novembre 2019

VENDREDI NOIR POUR L'HOPITAL PUBLIC: LE SOS LUMINEUX DU CHU DE CAEN

Billet de Florestan: La "Tour" de l'architecte Henry Bernard (auteur de l'université de Caen et de la Maison "ronde" de la radio à Paris) domine géographiquement et symboliquement le paysage urbain de Caen depuis 1971: Caen fut longtemps symbolisée par le donjon de son château créé par Guillaume Le Conquérant et Henri 1er Beauclerc (celui qui fit construire la première tour de Caen). Mais le jacobinisme révolutionnaire parisien le fit arraser pour se venger du coup de couteau de notre Charlotte en 1793 avant de disparaître... [Lire la suite]

19 novembre 2019

CAEN, 30 novembre 2019: une belle conférence sur l'histoire d'une église disparue...

L'Etoile de Normandie signale à ses lecteurs caennais la conférence publique suivante, au sujet du Saint Sépulcre fondée il y a 800 ans par un pélerin caennais de retour de son pélerinage à Jérusalem. Avant sa destruction pour des raisons militaires pendant les Guerres de religion, l'église du Sépulcre devait être la plus originale de toutes les églises de la ville de par son plan et son architecture puisqu'elle était ronde comme son modèle, le Sépulcre de Jérusalem. Après sa destruction en 1562, la communauté cannoniale qui en avait... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 novembre 2019

14 décembre 2019, la ville de CAEN veut célébrer le retour d'Angleterre de Guillaume Le Conquérant

 Avec une déambulation qui doit débuter devant l'abbaye-aux-Hommes (hôtel de ville) et qui doit trouver son terminus au pied du château... Tout cela semble très bien et partir d'une bonne démarche valorisant l'histoire de notre Normandie. Mais... Au pied du château, c'est actuellement un vaste chantier puisqu'on est en train d'y créer le futur parc public arboré du pied des remparts dans lequel nous ne sommes toujours pas certain de pouvoir y trouver ce qui pourrait, dans le délai le plus court possible, symboliser le grand... [Lire la suite]
07 novembre 2019

Revue de presse normande glanée chez les Bretons de Ouest-France mais aussi ailleurs...

Dans les éditions caennaises des 5 et 6 novembre 2019 de Ouest-France, le quotidien régional ligéro-breton qui parle parfois de la Normandie nous avons relevé les articles suivants: L'inquiétude parfaitement justifiée des pêcheurs normands face à la présence de navires industriels hollandais qui vident la mer de ses poissons dans la bande des 6 milles nautiques: le journaliste de OF se gausse un peu de la situation dans un titre mal choisi et on verra ce qu'on lira dans Ouest-France quand les Bataves voudront descendre plus à... [Lire la suite]
02 novembre 2019

CAEN, place de la République: massacre en cours des derniers restes d'un joyau de style Louis XVI rescapé des bombes de 1944

Ce que la terrible pluie de bombes de l'été tragiquement libérateur de 1944 avait miraculeusement épargné, l'indifférence, l'ignorance et l'incompétence plus que jamais associées en ce début de XXIème siècle sont en train de le massacrer puis de l'anéantir définitivement.  Automne 2019, les derniers éléments d'un décor intérieur autrefois splendide, daté des années 1780, sont en train de disparaître: il s'agit de l'ancien hôtel "Paisant" dont l'immeuble et la façade, aussi sobre qu'élégante, existent toujours, rue de Strasbourg,... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Elections municipales en Normandie dans les sondages: prime au maire sortant, aux écologistes. Déprime chez les macronistes...

L'article à lire ci-dessous (L'Opinion, 24/09/19) confirme les évidences: le parti d'un président de la République qui reste majoritairement impopulaire ne peut pas espérer faire de grands exploits dans des élections municipales où s'applique totalement l'adage suivant: "un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Dans l'incertitude et la précarité qui caractérisent notre époque, la prime de la confiance va au maire sortant quelle que soit la couleur de son écurie partisane. Seul élément nouveau qui pourrait perturber le jeu: la montée... [Lire la suite]

23 juillet 2019

GANIL SPIRAL2: Caen va devenir le premier centre mondial d'études des IONS

Ne nous demandez pas exactement à quoi peut bien ressembler un ion mais sachez que le plateau scientifique Nord de Caen en Normandie avec le Grand Accélérateur National d'Ions Lourds (GANIL) installé là depuis la fin des années 1980 d'une part et avec, d'autre part, la mise en service de l'extension SPIRAL2 autour du LINAC (pour: Linear accelerator...)  un nouvel accélérateur qui projetera un faisceau 10 à 100 fois plus puissant que celui du GANIL, sera, à terme le premier centre mondial de recherches scientifiques fondamentales... [Lire la suite]
19 juillet 2019

PATRIMOINE MUSICAL NORMAND: A CAEN, rendre hommage à Marthe LE ROCHOIS et sauver un jardin en plein centre-ville!

L'Etoile de Normandie a le plaisir de saluer la sortie d'un beau livre dédié à un aspect plutôt méconnu du patrimoine culturel normand, notamment musical. Erudit passionné par l'histoire de la musique, le cherbourgeois Jean-Paul BONAMI publie l'ouvrage présenté ci-dessous à compte d'auteur: https://www.auteurs-en-cotentin.fr/2019/06/14/sortie-de-talents-normands-a-lopera-de-paris/ Sortie de « Talents Normands à l’Opéra de Paris » Après « Mémoire du théâtre de Cherbourg », Prix de l’Académie des sciences, Arts et... [Lire la suite]
29 juin 2019

CANICULE: records de température battus en Normandie!

L'image ci-après en témoignera de façon éloquente! Photo prise à Caen ce vendredi 28 juin 2019 aux alentours de... 18h45: Le thermomètre posé sur la table métallique de la terrasse du jardin de votre serviteur en plein soleil dépasse les ... 53°C devant une miche de pain à décongeler! On comprend mieux pour quelle raison les températures sont mesurées "à l'abri".  Cette température extérieure, mesurée en toute fin d'aprè-midi, c'est-à-dire juste après le maximum d'intensité solaire de la journée (15/16 heures) reste encore... [Lire la suite]
11 juin 2019

APRES le 75ème anniversaire du Débarquement, la LREM envisage une DROP ZONE à Caen pour les municipales en 2020!

Après d'Ornano, Lecanuet, Poniatowski, Fabius, Cazeneuve, Lemaire, Philippe et tant d'autres... on peut raisonnablement avoir envie de dire: ça suffit! La Normandie n'est pas une drop zone pour parachuté(e) d'un ministère parisien!     Le débarquement, les Normands ont déjà donné et c'était il y a 75 ans: les Normands, d'ailleurs, sont plein d'affection pour ces paras de la Liberté et nous chérissons ces vétérans tombés du ciel durant l'été 1944... Quant aux autres, les parachuté(e)s de la vie politique nationale... [Lire la suite]