23 juin 2016

CANAL SEINE NORD EUROPE: Où sont les Normands?

Certains connaissent bien la petite rubrique de Ouest-France: "où sont nos navires?" Sur la question du canal Seine Nord Europe qui risque de marginaliser le canal naturel sinon historique reliant la mégalopole parisienne à la mer, on se demande où sont passés les Normands car l'article qui suit a au moins le mérite de montrer comment devrait travailler un lobby actif pour obliger le diplodocus francilien, obnubilé par l'obsession de sa propre trombose dans les transports de part et d'autre du périph', à s'intéresser à des... [Lire la suite]

04 juin 2016

NORMANDIE, enjeu national de l'AXE SEINE: AGIR au lieu d'attendre pour être... agi!

Le drakkar normand est à l'échouage et il attend désespérement une marée haute qui ne viendra jamais de l'amont grand parisien pour se déhaler du haut-fond où il a planté ses oeuvres vives... De l'amont parisien ne viennent que des ondes de crues: au sens propre et c'est le cas en ce moment mais aussi au sens figuré quand une soudaine crue d'intérêt parisien pour la Normandie (après des années d'étiage) n'a pour seul objet que de la noyer sous l'intérêt supérieur de la mégalopole Capitale qui se mélange, en ces eaux troubles, avec... [Lire la suite]
09 mai 2016

Antoine GRUMBACH: noyer la Normandie dans la Seine lors d'une future exposition internationale

Le fumeux Antoine GRUMBACH fait à nouveau parler de lui... Toujours aussi obsédé par Bonaparte ou Napoléon ("le second en pire" disait Hugo) et surtout Paris sur Seine, à moins qu'il ne s'agisse du Grand Paris sur scène... Comme il nous le serine depuis 2009: on voit d'ailleurs l'efficacité des idées fumeuses du grand architecte urbaniste puisque l'actuelle majorité présidentielle a décidé de trouver 5 milliards pour percer un canal artificiel de liaison du Grand Paris à la mer via la Belgique plutôt que valoriser et de développer... [Lire la suite]
18 avril 2016

Désenclavement ferroviaire de la Vallée de la SEINE: cela intéresse-t-il quelqu'un... au HAVRE?

Nous avions déjà posé ici une première fois la question que personne, semble-t-il, n'ose poser ailleurs... Mais à quoi sert-il celui-là? Edouard PHILIPPE, le très sympathique député-maire du Havre est un bon client... Invité chez Ruquier (qui se souvient parfois qu'il est né au Havre), chez Taddéi, et d'autres salons de la conversation vespérale de la télévision mais aussi souvent présent dans les matinales des grandes radios nationales (Europe 1, RTL, France INTER...) il nous parle de sujets très intéressants mais surtout très... [Lire la suite]
17 avril 2016

La Normandie dans un méandre d'un petit bras de SEINE

Concernant l'opération "réinventer la Seine", initiée par la Ville de Paris en coopération avec Rouen et Le Havre, nous avions déjà dénoncé ici plusieurs fois l'enfumage dans lequel nous étions placés en Normandie sur chaque rive: un enfumage cosmétique et festif pour cacher un grand vide conceptuel doublé d'une indigence des moyens. Question: quelles sont les compétences précises en matière de commerce maritime international ou d'organisation logistique de Mme Anne HIDALGO,  maire socialiste de Paris et que certains voient déjà... [Lire la suite]
11 avril 2016

CANAL SEINE NORD EUROPE: Premier coup de pioche prévu fin 2017 ou début 2018

Pendant que les abeilles normandes sont enfumées par un mauvais apiculteur... ... Le processus conduisant à la mise en branle du futur Canal Seine Nord Europe avance discrètement sans barguigner et si, d'ici là, une ZAD d'activistes alternatifs et écolos ne se met pas en place sur l'un des sites les plus sensibles du futur chantier, ce dernier devrait commencer fin 2017 ou début 2018 pour connecter après 2020, le port fluvial de Gennevilliers (port de Paris intégré au GIE Haropa) à l'Escaut qui baigne le port d'Anvers où l'on se... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 mars 2016

AXE SEINE: FACE AU DESENGAGEMENT DE L'ETAT... LA RENAISSANCE D'UN LOBBY PORTUAIRE NORMAND?

On citera toute une série de proverbes bien connus qui pourront rendre compte de l'urgence stratégique dans laquelle se trouve désormais la Normandie... "Charité bien ordonnée commence par soi-même". "Passe moi ta montre et je te dirai l'heure". "Quand on dîne avec le diable le manche de la cuillère n'est jamais assez long". Justement: "l'enfer est toujours pavé de bonnes intentions"! Ou encore, du côté du Pays de Caux: "on n'achète pas un chat caché dans une pouque!" Depuis 2009, depuis que la Normandie s'est vue, à nouveau,... [Lire la suite]
21 mars 2016

Pour désenclaver les GPM Normands? Le Serqueux-Gisors... Faute de LNPN!

Le débat continue sur l'Etoile de Normandie à l'occasion de l'enquête d'utilité publique ouverte depuis le 8 mars dernier à propos de la création d'une ligne de fret ferroviaire massifié entre le Grand Port Maritime du Havre et la Grande Ceinture ferroviaire de Paris. L'Union pour la Région Normande nous a fait parvenir l'analyse suivante: faute de grives, on doit se contenter des merles du Vexin français...   NOTE U.R.N MODERNISATION DE LA LIAISON SERQUEUX- GISORS A l'occasion de la tenue de l'enquête d'utilité publique... [Lire la suite]
20 mars 2016

FRET: Le SERQUEUX-GISORS ou la fausse bonne idée?

Depuis le 8 mars dernier et jusqu'à la fin du mois d'avril 2016, nous voici dans le feu du débat public à l'occasion de l'enquête d'utilité publique sur la réalisation de la rocade ferroviaire fret Nord-Est pour désenclaver le Grand Port Maritime du Havre en direction de la région parisienne: le projet consiste en la réhabilitation, la modernisation et la sécurisation de ligne SNCF Motteville- Montérolier-Buchy- Serqueux- Gisors pour permettre aux futurs convois de fret ferroviaire massifiés d'éviter le goulet d'étranglement de la... [Lire la suite]
13 mars 2016

AXE SEINE: VERS UNE REPRISE EN MAINS ?

Pour reprendre l'expression favorite de notre ami Yves LOIR, président de l'Union pour la Région Normande dont nous publions ici régulièrement, les analyses critiques et lucides sur tous les grands dossiers vitaux normands, l'intérêt national de l'Axe Seine est devenu une "grosse blague!" à cause des procrastinations successives et partisanes d'une majorité gouvernementale peu disposée à favoriser le lancement d'un grand projet d'aménagement décidé par MM. Sarkozy et Rufenacht, les deux bêtes noirs des barons fabiusiens rouennais... [Lire la suite]