14 juin 2018

TERRITOIRES: Lancement d'une plateforme de réflexions girondines. Les réunions prévues en NORMANDIE

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu l'invitation suivante: Le dernier banquet des députés Girondins par Félix Philippoteaux (1850) visible au musée officiel du Robespierrisme du château de Vizille (Dauphiné). Cher ( e ) Ami ( e ),L’année 2017 a été marquée par des échéances électorales majeures. Elle a considérablement bouleversé notre paysage politique et ébranlé les repères auxquels  nous nous référions traditionnellement. Aujourd’hui, nos concitoyens évoquent un nécessaire renouveau du lien au... [Lire la suite]

09 mai 2018

Un conseil régional, ça ne sert pas à faire des économies: ça sert d'abord à INVESTIR dans l'AVENIR de la REGION!

Un conseil régional qui ne serait géré que par des fourmis comptables ferait plutôt ressembler la Normandie à ça: La Normandie (dans sa moitié haut-normande) sous les mandats Le Vern, mais aujourd'hui dans la tête de l'opposition à l'actuelle majorité régionale (Nicolas Bay-Mayer-Rossignol) c'est comme l'entretien d'un cimetière: les Morts ne coûtant rien puisqu'ils ne demandent rien, on concentre l'effort sur l'entretien de l'existant notamment la suppression de toute mauvaise herbe qui serait trop normande à trop vouloir pousser... [Lire la suite]
02 mai 2018

NEO-JACOBINISME de Monsieur MACRON: Les "Marchistes" prennent les NORMANDS pour des imbéciles!

La tribune  des présidents de régions emmenés par Hervé Morin parue le 24 avril dernier dans Le Monde dénonçant la plus grande tentative de recentralisation jacobine depuis les lois de 1982 fait beaucoup réagir notamment les députés (LREM) des cinq départements normands: Cette réaction très "politicienne" des députés "Marchistes" a, au moins, un mérite. C'est de sensibiliser ce nouveau personnel politique de la représentation nationale de la Normandie aux spécificités de la question régionale face à deux réalités qu'il serait... [Lire la suite]
24 avril 2018

TRIBUNES dans Le MONDE: Elus et acteurs culturels des REGIONS disent leur RAS-LE-BOL du néo-jacobinisme de Monsieur MACRON

Tir groupé ce 24 avril 2018 dans Le Monde contre la tendance au paternalisme autoritaire néo-jacobin d'Emmanuel MACRON avec deux tribunes qui dénoncent le plus grand recul de la décentralisation depuis les lois de 1982. La première tribune est presque gentille au regard de l'exaspération de ses auteurs, à savoir quinze présidents des régions de France emmenés par Hervé Morin, le président de l'association des régions de France et président de la Normandie: les grands élus régionaux réclament non pas le retrait de l'Etat mais le... [Lire la suite]
18 avril 2018

"PLAN CULTURE PRES DE CHEZ VOUS": Le contenu PARISIEN dans le contenant de la PROVINCE?

Françoise Nyssen voudrait relancer une grande politique de décentralisation culturelle sur les "territoires" de notre belle République française une, indivisible donc... jacobine et centralisée? A la grande et belle époque d'André Malraux ou de Jack Lang la question s'est posée de définir les principes d'une politique de "décentralisation culturelle" et le débat fut vif avec les acteurs culturels qui ne voulaient pas que l'on déversât un contenu parisien dans le contenant provincial comme on remplirait un bidon vide avec du bon lait!... [Lire la suite]
16 avril 2018

Hervé MORIN, l'empêcheur N°1 de "jacobiner" en rond dans un hôtel particulier parisien...

Les dernières éditions disponibles de la Chronique de Normandie éditée par Bertrand Tierce (16 avril 2018  n°533) et de la Lettre EcoNormandie (13 avril 2018 n°1573) nous permettent de revenir à l'essentiel sur la question régionale normande qui est de savoir si, oui ou non, on va commencer à prendre au sérieux l'idée régionale dans notre beau pays républicain, jacobin parisiano-centré... Avant de commencer, signalons la tenue d'une soirée de conférences consacrée à Charlotte CORDAY qui aura lieu à Caen, à la bibliothèque Alexis... [Lire la suite]

11 avril 2018

INVESTISSEMENTS des collectivités territoriales: vers une ANOREXIE JACOBINE?

Doit-on désormais parler d'anorexie jacobine? On apprend, en effet, à la lecture de cette étude fort pertinente parue récemment dans un numéro de Maire Info (30 mars 2018) que la baisse régulière des dotations financières dévolues aux collectivités territoriales produit un effet mécanique négatif sur leurs capacités à investir: pas la peine d'être un aigle pour le comprendre. Sauf que cette étude nous démontre que les conséquences pourrraient être très inquiétantes...  "Et en même temps..." Alors que l'anorexie financière... [Lire la suite]
10 avril 2018

M. MACRON va causer dans le poste à BERD'HUIS où l'instrumentalisation d'une carpette médiatique normande...

... pour faire reluire une paire de pompes présidentielles! http://www.leparisien.fr/politique/comment-berd-huis-se-prepare-a-accueillir-emmanuel-macron-10-04-2018-7656027.php Le président de la République se rend, jeudi, dans ce bourg de 1118 âmes, invité du 13 heures de TF1, délocalisé pour l’occasion. « Emmanuel Macron se rendra dans le Perche jeudi ! » C’est une petite radio, installée dans un coin du bar, qui crache la nouvelle, dans une indifférence relative. Il n’est pas encore 11 heures mais ils sont trois, accoudés au... [Lire la suite]
19 mars 2018

"TERRITOIRES", le laboratoire des idées girondines lancé par Hervé MORIN le Normand...

Voilà donc une bonne nouvelle: la recomposition de la vie politique est possible non pas seulement par le fait d' un seul homme qui est le seul à savoir où il est en train de marcher (le sait-il d'ailleurs vraiment?) mais aussi par des retrouvailles autour d'idées qu'on n'aurait jamais dû oublier. Dans le jacobinisme binaire droite/ gauche du régime présidentiel néo-bonapartiste de la 5ème République, le Centre est devenu le ventre mou, l'oreiller d'appoint des majorités gouvernementales de gauche ou de droite... On se souvient de la... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]