06 décembre 2018

Le pôle équin de l'école nationale vétérinaire déménage totalement à Goustranville en Normandie

Les décentralisations d'intérêt national sont rares, notamment en Normandie contrairement à d'autres régions dont le lobbying est très actif sur la place parisienne. En raison d'une Normandie trop longtemps coupée en deux et jetée comme deux trognons de pomme aux pieds des haut-fonctionnaires parisiens, les décentralisations nationales vers la Normandie ne sont guère nombreuses. A notre connaissance, nous avons en Normandie: 1) Le Grand Accélérateur National d'Ions Lourds installé à Caen 2) L'Ecole Nationale Maritime Supérieure... [Lire la suite]

23 novembre 2018

Accompagnement social de la transition écologique: MACRON-GRIBOUILLE passe et rate son permis devant les maires de France.

Et le moniteur d'auto-école en gilet jaune ne sera certainement pas satisfait de la manoeuvre audacieuse tentée en ce moment même par le jeune actuellement au volant de la voiture France: Le tête-à-queue est dangereux, le coup de volant brutal, le coup de frein violent. A l'arrière, le gouvernement, ces passagers sanglés dans leurs certitudes, craignent l'accident: de la tôle froissée au mieux, du sang sur la chaussée au pire! En effet, voici qu'on apprend que depuis le volant de son bolide, le président Macron s'aperçoit de la... [Lire la suite]
23 novembre 2018

AVENIR de l'INDUSTRIE: deux léopards normands sont plus agiles qu'un DIPLODOCUS jacobin centralisé!

BILLET DE FLORESTAN Alors que la colère des gilets jaunes est aussi celle d'une France "périphérique" qui "se lève tôt" pour "travailler" dans l'industrie, le Premier ministre Edouard Philippe présidait à Paris, le 22 novembre 2018, un conseil national de l'Industrie auquel Hervé Morin et la préfète de région Fabienne Buccio ont participé pour représenter la Normandie. Il semble que la prise de conscience soit bien là:  L'idée d'un "capitalisme sans usines", propagée par Claude Bébéar dans les élites patronales, financières,... [Lire la suite]
16 novembre 2018

Exclusivité Etoile de Normandie: 96 PROPOSITIONS de la préfète de région pour renforcer le JACOBINISME COMPTABLE en Normandie

JACOBINISME COMPTABLE... L'Etoile de Normandie a pu se procurer le document officiel qui détaille le programme de réformes de la présence de l'Etat "déconcentré" en région (sic!) par la préfète de Normandie, Madame Fabienne BUCCIO. Cet exercice entre dans le cadre du plan national de réforme de l'Etat annoncé à la suite de la publication en juillet 2018 du rapport du comité inter-ministériel "Action publique 2022". On se souvient que l'intégralité de ce rapport qui devait rester secret un certain temps avait été dévoilé par une... [Lire la suite]
13 novembre 2018

TERRITOIRES: pas de pouvoir central sans contre-pouvoirs locaux...

Sinon nous serions précipités dans le pire des despotismes, celui qui pave son enfer de bonnes intentions... On a même inventé en France ce sinistre paradoxe qui sera inaugural d'une certaine modernité politique occidentale avec la tyrannie d'un Robespierre qui a confondu unité et indivisibilité de la République avec uniformité de tout et tous sous le rasoir national... Après le Rasoir National, voici le Rabot National en pleine action à Bercy (Paris XIIème) Montesquieu, le girondin avant l'heure, avait raison de dire: pas de... [Lire la suite]
30 octobre 2018

TERRITOIRES: Emmanuel MACRON tente un "reset" / "risette" face à la colère des élus locaux.

Billet de Florestan Emmanuel MACRON semble avoir senti le vent du boulet passer derrière les oreilles: Jupiter ne saurait gouverner seul ou dumoins il est urgent de moins le montrer, question de corriger de toute urgence une image devenue désastreuse car en sous-mains la haute fonction publique d'Etat veut poursuivre une recentralisation conforme à sa nature... Depuis la veille, notre Sire promène sa triste figure dans les territoires des Marches de l'Est du pays: c'est la raison pour laquelle la météo s'est mise brutalement à... [Lire la suite]

24 octobre 2018

Hervé MORIN à Lyon: "Je suis venu défendre la proximité au nom de l'efficacité de la démocratie"

Le 9 octobre 2018 à Lyon dans l'hémicycle de l'hôtel de région de "l'Avernorhodalpie" (région Rhône-Alpes-Auvergne) Hervé Morin était invité, au titre des Régions de France, à venir clôturer aux côtés du Président du Sénat Gérard Larcher les premières assises régionales des élus locaux organisées à l'initiative de Laurent Wauquiez, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Dans sa conclusion, Hervé Morin souhaite le maintien et l'approfondissement de la décentralisation pour que le "pacte girondin" présenté par Emmanuel Macron lors... [Lire la suite]
19 octobre 2018

MACRON va-t-il sortir de l'impasse néo-jacobine?

Dans un récent vote en ligne organisé sur le site de Tendance Ouest (le 18/10/18) on constatait qu'à la question posée "attendez-vous quelque chose du nouveau gouvernement?" 89% des internautes normands avaient répondu par la négative... "Tout ça pour ça !" s'est-on exclamé dans la grande presse nationale et on a objectivement raison... A un détail près, semble-t-il, sur le sujet qui nous intéresse ici au plus haut point à défaut d'intéresser sérieusement les éditorialistes de la place de Paris: la question territoriale semble enfin... [Lire la suite]
15 octobre 2018

La DECENTRALISATION en question: colloques, études et projet d'agence "Théodule" nommée "France Territoires"...

A tout malheur quelque chose de bon: alors que l'actuelle majorité gouvernementale présidée par un ancien banquier inspecteur des finances se raidit dans une posture néo-jacobine de recentralisation avec l'énergie du désespoir mais aussi des attaques jamais vues depuis plus de trente ans contre le consensus sinon le contrat républicain de décentralisation territoriale, les études, les tribunes, les colloques ainsi que des projets se multiplient pour, tout à la fois, défendre et justifier l'héritage plutôt positif de la... [Lire la suite]
10 octobre 2018

François HOLLANDE, le restaurateur de l'Unité normande, se découvre une sensibilité girondine...

Comme quoi, grâce à Emmanuel Macron, ou plutôt à cause des outrances néo-bonapartistes mal maîtrisées d'un ancien inspecteur des finances devenu président de la République dans un concours de circonstances, François Hollande, ci-devant président de la République et père politique de l'actuel, se découvre, à son tour, une sensibilité girondine pour accentuer avec d'autres la critique de l'action de l'actuel chef de l'Etat. Pour être honnête, si François Hollande n'avait pas été le restaurateur historique de l'unité normande la veille... [Lire la suite]