09 mars 2018

FIN PROVISOIRE DU CLOCHEMERLE: Le gouvernement renonce à caler la carte des cours d'appel sur celle des 13 régions

La rumeur du clochemerle normand au sujet de la possibilité d'une cour d'appel unique en Normandie mais aussi le bruit de la  fronde des avocats se mobilisant pour éviter la fermeture du TGI du Havre ou de Lisieux sont remontées jusqu'aux oreilles d'Edouard Philippe Premier ministre ci-devant député-maire du Havre et partisan d'une réunification normande qui ne doit pas rimer avec punition... Il n'y aura donc pas de fusions de cour d'appel pour n'en garder qu'une seule par région: la réforme déjà vivement rejetée en Normandie,... [Lire la suite]

06 mars 2018

JACOBINISME: Macronaparte 1er veut NATIONALISER la formation professionnelle

Le néo-jacobinisme d'un ancien haut-fonctionnaire inspecteur des finances devenu président de la République se confirme: la reprise en main par l'Etat central est bel et bien là... Après l'apprentissage, c'est fort logiquement le tour de la formation professionnelle en passant outre un paritarisme social jugé inefficace et opaque mais aussi en passant outre les autres corps intermédiaires, à commencer par les régions à qui la loi NOTRe de 2014 avait pourtant confié la prise de compétence en matière de formation professionnelle en tant... [Lire la suite]
05 mars 2018

LA NORMANDIE EST MEPRISEE ! NOUS DEMANDONS AUX GRANDS ELUS REGIONAUX DE JOUER LE COLLECTIF NORMAND

Une fois de plus l'excellente parution hebdomadaire de la Chronique de Normandie (n°528 en date du 5 mars 2018) éditée par Bertrand TIERCE nous alerte: Une fois de plus, la Normandie, en tant que telle, se retrouve maltraitée, marginalisée, méprisée par les arbitrages politiques et financiers à l'étude au gouvernement. Une fois de plus, on déplore l'absence d'un LOBBY POLITIQUE NORMAND quand bien même il y ait et il y eut toujours au moins un ministre normand à Paris qui n'est pas si loin... Si nous devions adopter la grille de... [Lire la suite]
26 février 2018

Edouard PHILIPPE va déclencher la GUERRE du RAIL et récolter la COLERE NORMANDE

Edouard Philippe n'est pas un Premier ministre... breton. Car si nous avions un Premier ministre breton, la Normandie... Euh, pardon! la Bretagne serait à nouveau couverte de faveurs. Edouard Philippe est aussi longiligne que Jean-Yves Le Drian est rondouillard: la différence saute pourtant aux yeux mais c'est tout comme... Édouard Philippe affirme : "Ce dont le grand ouest à besoin, ce à quoi le gouvernement s'engage, c'est de garantir que Brest, Nantes et Rennes disposent de liaisons faciles avec les autres métropoles... [Lire la suite]
25 février 2018

NORMANDIE: PRIERE DE NE PAS GACHER UN PROJET MAGNIFIQUE AVEC UNE MAUVAISE METHODE...

BILLET DE FLORESTAN Les proverbes sont remplis de sagesse. Et la sagesse normande ne manque pas de proverbes... On vous laissera choisir, dans la liste suivante, celui qui pourrait le mieux convenir à la situation présente car être le premier président de la Normandie réunifiée n'est visiblement pas une sinécure et les chiens n'aboient pas sans que noise en soit la cause... Sourd comme une boise. Brume en mars, gelée en mai. On ne peut parler et manger en même temps. Vaut mieux se dédire que se détruire. ... [Lire la suite]
12 février 2018

L'axe "PARIS-NORMANDIE" serait favorisé? Les Bretons osent tout et c'est à cela qu'on les reconnait!

Un lecteur attentif de l'Etoile de Normandie nous a fait parvenir la réaction d'un microscopique "Parti Breton" au sujet des décisions récentes du Conseil d'orientation des infrastructures de transport présidé par Philippe Duron, l'ancien député-maire socialiste de Caen et remis à Edouard Philippe, un ancien député-maire (LR) du Havre... On sait que dans les propositions ascétiques de ce rapport soumis à l'impératif de ne pas dépenser plus qu'il ne faut l'argent public qu'on prétend ne plus avoir, la Normandie ne bénéficie d'aucune... [Lire la suite]

10 février 2018

L'APPRENTISSAGE recentralisé dans les mains du MEDEF: la Normandie pourrait devenir un DESERT de la formation professionnelle

Macronaparte 1er a donc tranché et Edouard n'est que la voix de son maître sachant que le vrai maître dans le domaine stratégique essentiel de l'apprentissage et de la formation professionnelle est, de fait, Monsieur Gattaz, le président du MEDEF un syndicat patronal qui s'arroge le droit de représenter la totalité des entreprises de France alors que la réalité nous démontre tous les jours le contraire: Le MEDEF représente avant tout les plus gros rats des villes et, de préférence, dans les plus grosses villes dont les entreprises... [Lire la suite]
09 février 2018

BILLET de FLORESTAN: Pour sauver le financement de la LNPN et sauver la Normandie, Hervé MORIN va devoir choisir....

... le SCENARIO C L'Etoile de Normandie défend depuis le débat public de l'hiver 2011 sur la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) le principe d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire vers la rive Sud augeronne à la hauteur du Havre. C'est l'idée d'un "scénario C" qui a été soutenu dans ce débat public comme la corde peut soutenir le pendu. Officiellement, l'option du scénario C est enterrée... Mais nous faisons le pari que l'idée n'est pas si enterrée que cela pour la bonne et simple raison que l'option du scénario C... [Lire la suite]
08 février 2018

CARNAVAL: Les transports amoureux d'Hervé et d'Edouard et la suite du bal des Clochemerleux...

Hervé MORIN n'oublie pas qu'un ancien député-maire du Havre a, bel et bien, réalisé sa promesse: traverser à la nage le bassin du Commerce en cas de réunification de la Normandie que ledit député-maire du Havre a, par ailleurs, voté (L'actuel président normand s'étant alors abstenu...) Fort bien! Mais depuis l'automne 2014 et ce vote historique de l'Assemblée Nationale, de l'eau a coulé sous les ponts de la Seine et le ci-devant député-maire du Havre est désormais le Premier Ministre tandis qu'Hervé Morin est le premier président de... [Lire la suite]
05 février 2018

POUR NAVIGUER PAR GROS TEMPS: une feuille de route normande...

L'année 2018 qui s'ouvre ne sera pas de tout repos pour celui qui tient le cap de l'esnèque normande qui, depuis deux ans, a repris la mer avec une bonne voile et les oeuvres vives d'une carène qui révèle d'évidentes capacités nautiques. La Normandie navigue bien car elle est faite pour cela: c'est un bon bateau. Mais le gros temps est devant nous. Les nuages noirs s'amoncellent dans le ciel politique de notre Normandie...   Dans le courant du mois de février 2018 va enfin se tenir la conférence territoriale sur le Grand... [Lire la suite]