11 septembre 2017

Face à MACRON, Frédéric SANCHEZ et Hervé MORIN la main dans la main pour sauver ROUEN et la NORMANDIE?

Voilà un cas paradoxal et fort intéressant qui se présente à nos amis géographes normands qui suivent l'actualité politique rouennaise: Est-il possible de redémarrer une voiture sans mettre la main au volant? La métropole de Rouen est la plus paradoxale des métropoles françaises: 1) L'ancienne seconde ville de France qui a failli devenir une banlieue parisienne de 1960 aux années 1990 n'a pas pu être la métropole d'équilibre du Nord Ouest: l'Etat central parisien jacobin de Paul Delouvrier à Macron n'a pas renoncé à cette lubie de... [Lire la suite]

08 septembre 2017

MACRON ENVISAGE DE DETRUIRE LA NORMANDIE POUR LES BEAUX YEUX DU GRAND PARIS

Macronaparte 1er, tel le cyclone géant Irma, a décidé de ne pas nous décevoir en nous obligeant à nous préparer au pire et à affirmer ce que nous sommes avec plus de radicalité: c'est la seule vertu de se prendre un coup de pied au cul ! Comparer Emmanuel Macron qui pousse l'incarnation monarchique de l'Etat français jacobin, parisien, hypercentralisé, autoritaire, arbitraire et discrétionnaire jusqu'à la caricature à la caricature apocalyptique des éléments naturels déchaînés lors du plus puissant ouragan jamais observé dans les... [Lire la suite]
06 septembre 2017

Avec MACRONAPARTE 1er, la décentralisation devient une expérience sordide...

La crise du jacobinisme à la française est en phase terminale: pour des raisons qui se trouvent dans les bureaux du ministère de Bercy dans le XIIème arrondissement de Paris, le jacobinisme version Macron-Darmanin-Philippe gifle de son mépris les collectivités territoriales qui assurent, bien plus que l'Etat central lui-même, la survie quotidienne et concrète du modèle social français républicain celui des services publics sur financement public et de la mutualisation des risques par la Sécurité sociale. Autrefois, les... [Lire la suite]
02 septembre 2017

Hervé MORIN: un président de région heureux de proposer l'alternative NORMANDE et GIRONDINE à la FRANCE

Nous étions à la fête de la Pomme organisée en ce 2 septembre 2017 au manoir de la Fortière à Epreville en Lieuvin, dans une douce et agréable verdure, au coeur de la Normandie. Sous une vaste tente, une assemblée nombreuse est venue écouter ce qui s'est dit sur le podium ouvert sur un pré et ses pommiers chargés de fruits: au fond, derrière les frondaisons de la haie de bocage, une dizaine de chevaux s'étaient aussi rassemblés pour écouter en voisins curieux... Les lieux étaient pavoisés comme il se doit avec nos léopards normands... [Lire la suite]
25 août 2017

POLITIQUE ECONOMIQUE: l'alternative normande néo-girondine

Grâce à l'excellent site d'informations normandes "Normandie XXL" proposé par Ginette Bléry nous pouvons nous apercevoir avec plaisir que le jacobinisme tendance "Jupiter" a du plomb dans l'aile et que la politique d'Hervé Morin néo-girondine normande a du vent dans les voiles... A lire sans tarder ci-après: http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2400   La politique régionale pour créer un terreau favorable à l’entreprise Dernière mise à jour 23/08/2017 Economie. Faire de la Normandie une région attractive, une... [Lire la suite]
23 juillet 2017

La suppression de la TAXE d'HABITATION va destabiliser les finances des grandes villes normandes...

La mesure consistant à supprimer (progressivement... sic!) la taxe d'habitation pour près de 70% des ménages (un plancher ou un plafond de plus...) est typique des mesures démagogiques de la vieille politique que ceux qui se disent en marche derrière leur Jupiter affirment qu'ils ne feraient plus ! A l'usage, la mise en oeuvre de cette réforme risque d'être très complexe car il va falloir tenir compte du taux d'imposition dans chaque commune de France  pour calculer la fameuse compensation financière que Jupiter a promis aux... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

03 juillet 2017

Louis Emmanuel MACRONAPARTE 1er Empereur des Français

Ma chronique macronienne (n°13): Celle d'un citoyen Normand inquiet par l'état actuel d'abaissement du parlement français face à un monarque présidentiel qui a reçu sous les ors de Versailles, l'autocrate Poutine avant de recevoir prochainement Donald Trump sur les Champs Elysées pour le 14 juillet. Inquiétude aussi pour la liberté de la presse car les journalistes qui, pourtant avaient macronisés en choeur pendant la campagne, se voient, désormais, rudement consignés dans leurs niches respectives par le Maître de céans. Et à la... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2017

AVENIR de la NORMANDIE: Hervé MORIN RECHERCHE DESESPEREMENT LE "POINT G" NORMAND...

Alors que la région Normandie s'impose comme LA région qui réussit parmi les nouvelles régions issues de la réforme territoriale de 2014 en raison de son évidence géo-historique et d'un projet authentiquement régional et normand porté par Hervé Morin depuis plus d'un an maintenant, la question régionale normande, longtemps dominée par la question de l'unité normande ou celle de LA "capitale" régionale normande dont les fonctions ont été équitablement partagées entre le chef-lieu métropolitain rouennais (préfecture) et la "capitale"... [Lire la suite]
19 juin 2017

18 juin 2017: Seuls 38% des électeurs normands ont voté. Mais pour choisir le DEGAGISME modéré...

On annonçait un tsunami en marche emportant à lui seul près de 450 sièges dans l'Assemblée Nationale. Au final, Il pourrait y en avoir au moins 350 ce qui reste un record dans toute l'histoire parlementaire de la 5ème République. Et si l'on met dans les brisées des marcheurs. celles et ceux de droite ou de gauche qui s'apprêtent à voter la plupart des textes d'un Gouvernement Macron qui risque de monopoliser le pouvoir essentiel d'initier les lois, on voisine les 400 sièges alors que seuls 15% du corps électoral est réellement... [Lire la suite]
13 juin 2017

Hervé MORIN et Edouard PHILIPPE doivent naviguer de conserve pour la Normandie

L'expression "naviguer de conserve" ou "travailler de conserve" (et non de "concert") nous vient de la Marine du temps qu'elle naviguait à la voile: le navire dit de "conserve" faisait route au vent du navire ou du convoi de navires que la "conserve" devait escorter, c'est à dire, surveiller, protéger, ravitailler et secourir en cas d'avarie, de naufrage ou d'attaque d'un corsaire ennemi. Sur cette image tirée d'une carte marine datant du début du XVIIe siècle, le vent venant de la droite, le navire hollandais  de droite "au... [Lire la suite]