04 septembre 2017

Réinventer la SEINE c'est surtout ramasser les déchets pour des berges saines ! Que fait Morin?

On a beaucoup parlé de l'Axe Seine sur ce site... Et on nous amuse la galerie parisienne avec des appels à projets bidon sous prétexte de "réinventer" la Seine... http://normandie.canalblog.com/archives/2017/07/22/35497657.html http://normandie.canalblog.com/archives/2016/07/29/34131512.html http://www.reinventerlaseine.fr/ Eh bien justement et très concrètement!  Dans quel état sont les berges du grand fleuve de France qui traverse la Normandie jusqu'à la mer? Mieux vaut ne pas se poser la question ! La situation... [Lire la suite]

28 août 2017

L'alternative du réseau métropolitain NORMAND: CAEN ROUEN LE HAVRE Cherbourg Evreux St Lô Alençon Lisieux Dieppe etc etc...

C'est confirmé ! La Normandie, désormais seule vraie région sur la carte de France, est un cas d'école sinon LE laboratoire territorial de toutes les alternatives locales au modèle géographique dominant de l'hypercentralisation métropolitaine. Il ne s'agit pas, bien entendu, de s'opposer au fait urbain qui est le coeur de toute civilisation humaine. Mais de le repenser complètement face à l'urgence du changement climatique dont les effets destabilisants vont s'accroître au cours du XXIe siècle: il faut retrouver le principe du "pan... [Lire la suite]
23 août 2017

Comment renforcer l'attractivité touristique du Pays de BRAY? En cessant de l'enlaidir...

Le Pays de Bray est, peut-être, l'un des pays normands les moins connus... Sauf pour les initiés. L'héliotropisme, d'une part, (se barrer dans le Sud pour cuire au Soleil) et, d'autre part, le balnéotropisme le plus occidental possible (se barrer vers l'Ouest pour se peler de froid sur une plage bretonne) ne facilite pas la tâche des professionnels du tourisme normand et brayon en particulier: la proximité de la région parisienne ou de la métropole rouennaise et le développement des courts séjours d'un au deux jours, surtout les... [Lire la suite]
15 août 2017

URGENCE: Ne pas laisser l'agriculture normande aller de... TRAVERT!

Les débuts du tout nouveau ministre normand de l'agriculture, ci-devant député socialiste ayant tourné sa veste entre Granville et le Nord-Cotentin, nous laissent perplexe, pour ne pas dire inquiet:   Après un rétropédalage sur fond de pesticides destructeurs d'abeilles ou autres perturbateurs endocriniens, puis une première grosse couleuvre avalée suite au report des crédits européens affectés à l'aide à la reconversion biologique des exploitations agricoles conventionnelles, voici qu'arrive cette affaire d'oeufs... [Lire la suite]
28 juillet 2017

SEDIMENTS de ROUEN: que vous soyez d'un côté ou de l'autre de l'eau le jugement médiatique vous fera blanc ou noir

Médiatiquement, sous la forme d'un fantôme impensé, demeure dans la cervelle des journalistes, la frontière mentale sur la Seine entre, d'une part, la Basse-Normandie de Ouest-France, qui, comme son nom l'indique, reste toujours en retrait sinon en méfiance vis-à-vis de Rouen, et d'autre part, la Haute-Normandie de Paris-Normandie, qui comme son nom l'indique, reste concentré sur le seul corridor de la vallée de la Seine entre Paris en amont et ... Rouen en aval. VS   Ainsi, le même jour (le 21 juillet 2017)... [Lire la suite]
07 juillet 2017

BREXIT: Sébastien JUMEL défend la coquille Saint Jacques normande

Lire d'urgence cette brève rapportée par la feuille d'informations Normandie XXL: http://www.normandiexxl.com/article.php?id=2323 Sébastien Jumel, le député normand ancien maire de Dieppe est déjà très actif à l'Assemblée Nationale pour défendre nos intérêts.   Le Brexit et la pêche : Fabienne Buccio déroute un navire anglais, Sébastien Jumel veille au grain pour les marins normands   En vue. Lundi 3 juillet, à la demande de la préfète de la Région Normandie, un navire de pêche britannique a été dérouté vers le... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 juillet 2017

TRANSITION ECOLOGIQUE: la LNPN sur la route des vacances de Monsieur HULOT?

Faudra-t-il attendre 2030, 2040 voire... 2050!!! pour ouvrir en France, donc en Normandie,  l'ère des alternatives ferroviaires au tout TGV avec la mise en service de la Grande Vitesse de Proximité à l'occasion de la Ligne Nouvelle Paris Normandie? Ce qui rapporté par Xavier Oriot pour Ouest-France des propos de Fabienne Buccio, préfète de Normandie, au sujet de la LNPN est plutôt consternant: La ligne nouvelle Paris-Normandie avance, mais les trains n'y circuleront qu'en 2030 pour les trois premiers tronçons : Paris-Mantes,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juin 2017

La Normandie, terre de roses et de jardins...

De part son climat, son relief, la qualité de ses sols, la Normandie est réputée depuis le Moyen-âge pour être une terre d'élection des jardins: l'image édénique de la Normandie vient d'ailleurs plus de cela que du cliché d'une Normandie agricole plantureuse et laitière. Car avant d'être la région où coulent des rivières de lait, la Normandie fut d'abord un jardin de roses assurément mystiques et, au départ, liées à la piété spécifique des Normands pour la Vierge Marie au Moyen-âge et ce, dès l'époque de Guillaume Le Conquérant qui... [Lire la suite]
27 mai 2017

"Enquêtes de région" sur FR3 NORMANDIE: le littoral normand est-il menacé?

Mercredi 24 mai 2017 était diffusé un nouveau numéro du magazine "Enquêtes de région" proposé par FR3 Normandie et qui était consacré à un sujet lancinant quant à l'avenir même de notre région, ou dumoins, qui participe de l'identité de la Normandie: Les quelques 630 km de littoral normand sont aujourd'hui menacés par divers facteurs qu'ils soient humains ou naturels (ou les deux à la fois, les premiers provoquant les seconds). La baie des Veys, à la frontière des départements de la Manche et du Calvados, reste l'un des sites... [Lire la suite]
06 mai 2017

L'agriculture normande accélère sa mue vers la bio...

Nous avions vu passer cet article dans l'édition du 11 avril 2017 de la lettre Eco Normandie publiée chaque vendredi par le quotidien Paris-Normandie, mais nous n'avions pas encore eu l'occasion de le mettre en ligne ici: la tendance se confirme et c'est l'avenir ou, plutôt, le retour à une situation "normale" ou, dumoins, plus harmonieuse avec l'environnement car il s'agit de clore une période qui sera regardée par les historiens du futur comme une désastreuse anomalie dans la longue histoire de l'agriculture et de la ruralité.... [Lire la suite]