17 décembre 2018

Marché de Noël BIDON de ROUEN: TOUT SAUF NORMAND!!!

Frédérique Thullier, une journaliste de la rédaction de Paris-Normandie a fait son travail et nous l'en remercions... En effet, alors que la propagande officielle de la métropole de Rouen nous informe qu'une "COP 21" a eu lieu à l'échelle du territoire de la métropole rouennaise (Rouen est même pionnière dans cette démarche), la journaliste de Paris-Normandie a eu le mauvais esprit d'aller se promener dans les allées du marché de Noël de Rouen installé sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame afin de vérifier l'origine des articles... [Lire la suite]

05 décembre 2018

La Normandie pourrait être la région française de l'HYDROGENE s'il n'y avait pas les GRIBOUILLES PARISIENS!

Alors que nous sommes en pleine CHIENLIT politique écologico-sociale où le diesel a été remplacé par le Macron 95 dans les réservoirs de la colère, les territoires démontrent qu'ils ont la capacité de mettre en oeuvre les solutions énergétiques et écologiques alternatives à condition que les gribouilles technos de l'Etat central parisien ne viennent pas saloper le chantier avec leurs grosses paluches! Après les Gribouilles contre l'hydrolien à Cherbourg, voici maintenant les Gribouilles contre l'hydrogène dans la vallée de la Sélune... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
26 novembre 2018

Arnaud BRENNETOT, géographe à l'université de ROUEN: de quoi le gilet jaune est-il le nom?

En pleine crise des gilets jaunes, alors que le gouvernement doit réinventer en toute urgence le fil à couper le beurre dans la fumée parisienne des gaz lacrymogènes en redécouvrant subitement tout l'intérêt de la concertation démocratique et des corps intermédiaires, à commencer par les collectivités territoriales qui ont été méprisées depuis plus d'un an par ledit gouvernement, on lira avec beaucoup d'intérêt l'analyse très claire, très objective proposée par le géographe Arnaud Brennetot de l'université de Rouen et membre du... [Lire la suite]
16 novembre 2018

Dragage de la basse Seine, la fusion magique…

Paris-Normandie avait publié en octobre 2018 l'annonce suivante :     J'ai assisté à cette conférence ; quatre intervenants du GPMH. Contenu, seulement technique, très intéressant.     L'animateur, Hervé Houis, tout en ayant projeté un graphique faisant état des volumes annuels dragués dans les principaux ports répartis de Nantes-St-Nazaire à Hambourg, avait veillé à prévenir toute tentation-tentative de comparaison "approfondie", si j'ose dire, entre les ports. Par égard pour les intervenants qui me... [Lire la suite]
15 novembre 2018

Gouvernance de la Vallée de la SEINE: La GEMAPI pratiquée par l'Etat central ignore la région Normandie

... Et voudrait s'appuyer sur ses relais habituels, à savoir ses administrations déconcentrées "en région" et les départements concernés. Tant pis donc si la vallée de la Seine présente des problématiques et des enjeux qui concernent l'essence même de la Normandie! La "GEMAPI" Kézako? Ce n'est pas une nouvelle technique de reflexologie ayant pour but d'améliorer le développement personnel des bureaucrates ni un art martial autrefois pratiqué par les Vikings... Sous cet acronyme barbare, se cache une nouvelle compétence partagée sur... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 novembre 2018

VIGISOL: une vigie normande sur le front de l'artificialisation des sols

Un bel article proposé dans la dernière édition de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1130 du 9 au 15 novembre 2018) et signé Frédéric Denhez, rend, entre autres, hommage au dispositif Vigisol mis en place par des chercheurs de l'université de Caen: ce serait en France, le seul système d'analyses et d'études scientifiques du mouvement en cours d'artificialisation des sols, un phénomène plutôt inquiétant quant aux conséquences qu'il peut générer dans le cadre du changement climatique. Extraits: Pas de cartographie En Normandie, l'enjeu... [Lire la suite]

06 novembre 2018

CAEN, 25 octobre 2018, réunion de la commission permanente du conseil régional de Normandie

A Caen, en l'Abbaye-aux-dames, siège de la région, la commission permanente du conseil régional de Normandie s'est réunie pendant les dernières vacances de la Toussaint avec un programme d'investissements et de décisions très important: lire ci-après, le compte-rendu complet des décisions prises et financées... On notera, par exemple, le soutien au projet des rencontres théâtrales de Grestain qui met en valeur le patrimoine historique normand...   ... [Lire la suite]
28 octobre 2018

L'ETAT veut interdire tout accès aux îles Saint Marcouf pour ne plus déranger les oiseaux et les... écologistes!

L'Etoile de Normandie vous fait part de l'alerte suivante transmise par nos amis de l'association Dreknor de Carentan: un projet de créer, sur les îles Saint-Marcouf, une réserve naturelle ornithologique totalement fermée à tout être humain n'étant pas ornithologue est en préparation par les services de la DREAL de la préfecture de Normandie. Le problème c'est que les services de l'Etat n'ont qu'une vision ornithologique et naturaliste des deux îles de l'archipel des Saint Marcouf faute de savoir peut-être où elles se trouvent, d'en... [Lire la suite]
27 octobre 2018

CAEN LA MER au péril de l'eau en raison de la pression d'Archimède des PROMOTEURS- BETONNEURS!

La République, au sens romain du mot c'est la "chose" publique dont l'intérêt général doit s'imposer aux intérêts privés fussent-ils plus puissants que la force publique. La question est clairement posée à Caen... place de la République à l'occasion d'un projet immobilier commmercial très controversé imposé par le premier promoteur-bétonneur de la ville et le premier commerçant du centre-ville, à savoir le groupe Sedelka-Europrom (Malek Rezgui) et JEL Diffusion Le Printemps (Laurent Chemla). Le maire de Caen, Monsieur Joël Bruneau a... [Lire la suite]
27 octobre 2018

ROUEN du 25 au 28 octobre 2018: congrès international d'APICULTURE sous la menace du frelon asiatique et des pesticides...

Samedi 27 octobre 2018, le temps d'un colloque international exceptionnel, Rouen est la capitale mondiale des apiculteurs et des abeilles qui, ensemble, ont le bourdon au point de s'inquiéter sérieusement de l'avenir: les populations d'abeilles ont chuté ces 20 dernières années, cela, on le sait désormais de façon scientifique, par la mise sur le marché des pesticides agricoles des sinistres néonicotinoïdes, ces insecticides qui pertubent le système nerveux des insectes considérés comme nuisibles aux cultures mais aussi celui des... [Lire la suite]