06 septembre 2019

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL se prépare pour les municipales à Rouen: grand bien lui fasse!

Si l'on devait utiliser une métaphore ornithologique, on dira que deux oiseaux aux plumages et ramages bien différents, peinent à cohabiter dans le même nid normand, a fortiori, lorsque l'un des deux avait d'abord pris l'habitude de chanter fort désagréablement depuis un autre arbre, picard ou parisien de préférence... Le coq Morin a toujours cru au lever du soleil normand ce qui ne fut guère le cas du rossignol Mayer particulièrement philomèle lorsque la Normandie était à son crépuscule... Bref! Nicolas Mayer-Rossignol, qui n'avait... [Lire la suite]

12 mai 2019

Municipales 2020 à ROUEN: Jean-Louis LOUVEL, le roi de la palette, Cincinnatus rouennais?

C'est un secret que tous les polichinelles rouennais ont de plus en plus de mal à garder: Jean-Louis LOUVEL, alias le "roi de la palette", l'entrepreneur et investisseur rouennais qui ne fait pas mystère de son attachement à ses racines normandes pour entreprendre et réussir dans la palette de transport, dans le rugby rouennais (à défaut du football), dans les médias (Jean-Louis Louvel a sauvé financièrement Paris-Normandie avec le concours de l'agence de développement du conseil régional) mais aussi dans le développement... [Lire la suite]
22 mars 2019

Les élus socialistes rouennais passent l'identité normande au glyphosate de leur intolérance idéologique!

Le politiquement correct est un poison qui ravage la gauche depuis des années comme le glyphosate ravage nos sols et nos plantes sous prétexte de nous garantir une alimentation abondante et saine... En matière culturelle, lorsque la culture permet l'affirmation d'identités individuelles et collectives, le glyphosate idéologique du politiquement correct peut se révéler particulièrement nocif: de peur de sombrer dans l'affirmation identitaire, une cochonnerie forcément venue de l'extrême droite, les professionnels de la bien pensance... [Lire la suite]
25 octobre 2018

A lire dans Le Monde: une nécrologie de la... FABIUSIE

Le 23 octobre 2018 on pouvait lire dans l'édition quotidienne du Monde l'intégralité de l'article dont on pourra découvrir le début ci-après: Cet article est la notice nécrologique de la "Fabiusie" à savoir, la transformation, à partir des années 1980, du département de la Seine-Maritime et du territoire de la métropole de Rouen en fief électoral voire en "bunker" politique inexpugnable pour en faire une véritable pépinière de jeunes dirigeants socialistes dévoués et obligés pour le seul profit de la carrière nationale d'un certain... [Lire la suite]
25 novembre 2017

Vaudeville à l'OPERA: un nouvel épisode de la pantalonnade rouennaise

Pas la peine de relancer une nouvelle partie de clochemerle avec les grands clochers en pierre de Caen ou avec le béton lumineux de la tour lanterne du Havre... Les spécialistes normands du clochemerle qui sont, en ce moment, à Rouen ont décidé de jouer à domicile: ce n'est pas les clochers qui manquent, en effet, à Rouen. Plus sérieusement, nous allons, une fois encore, redire notre inquiétude concernant la panne politique rouennaise structurelle provenant du fait saugrenue qu'une métropole puisse se développer en contournant ou en... [Lire la suite]
15 mai 2017

LA FABIUSIE EST MORTE. VIVE LA NORMANDIE!

Le mépris jacobin pour la Normandie passant toujours après les calculs politiciens nécessaires à la croissance, à la survie d'un clan et de son chef porte un nom, celui de Laurent Fabius: Voir ainsi cette archive (un article du Monde daté du 11 octobre 2010) "J'ai choisi de m'investir localement parce que ça m'amuse et nationalement parce que ça m’intéresse..." Laurent Fabius 1424710071 On sait que la raison principale qui motivait le refus de réunifier la Normandie de la part de Laurent Fabius et des Fabiusiens ci-devant... [Lire la suite]

24 janvier 2017

OUPS !!! La gauche normande est désemparée...

On va faire sobre car nous assistons à la mort du Parti socialiste, l'un des deux grands partis de gouvernement français depuis 1971: c'est la fin d'un cycle et c'est historique. Politiquement, l'année 2017 est l'année de toutes les incertitudes: de grandes tempêtes peuvent se lever. J'ai envie de dire: heureusement que nous avons le projet collectif normand pour avoir en tête et sous la main enfin quelque chose de positif à faire ensemble, ici et maintenant!  Normandie ça rime avec... Paradis! N'insistons pas sur la... [Lire la suite]
21 janvier 2017

ROUEN a le blues...

La dernière livraison de la Chronique de Normandie (éditée par Bertrand Tierce) en date du 16 janvier 2017 porte le titre évocateur suivant: "Le paradoxe de Rouen" Et sa lecture est édifiante... Rouen, notre métropole normande aurait le blues. Le blues parce qu'elle prend conscience qu'elle ne peut être LE petit Paris de la province normande et qu'elle NE DOIT PAS ETRE une banlieue du GRAND PARIS dans l'AXE SEINE sous peine de mourir définitivement après avoir été, il y a trois siècles, la SECONDE VILLE de France. Alors? Alors... [Lire la suite]
10 janvier 2017

IDENTITE NORMANDE: Frédéric SANCHEZ est peut-être de gauche mais c'est surtout un... crétin!

Un lecteur avisé de l'Etoile de Normandie nous alerté de la chose suivante: http://www.paris-normandie.fr/breves/normandie/le-president-de-la-metropole-rouen-normandie-frederic-sanchez-tacle-le-philosophe-michel-onfray-DE8006072 Le président de la Métropole Rouen Normandie, Frédéric Sanchez, tacle le philosophe Michel Onfray Publié il y a 9 heures ROUEN (NORMANDIE). Le philosophe normand Michel Onfray n’a pas que des admirateurs. Parmi les politiques, il... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05 mai 2016

Les Fabiusiens aboient mais la caravane normande passe...

Dans la perspective de la prochaine assemblée plénière du conseil régional de Normandie qui aura lieu les 25 et 26 mai 2016 dans l'amphithéâtre de la caserne Jeanne d'arc de Rouen et qui aura à décider du siège définitif du conseil régional, nous avons vécu quelques journées agitées et quelques combats crépusculaires d'arrière garde qui démontrent qu'il se passe bien quelque chose en Normandie depuis le 1er janvier dernier: les chiens aboient, la caravane passe... Nous avons reçu l'analyse suivante proposée par Ginette Bléry de... [Lire la suite]