24 octobre 2017

L'Europe donne à la Normandie la liberté financière que l'Etat central français lui refuse

Quel étrange paradoxe! A Paris, un état jacobin centralisé et autoritaire fait des grands moulinets dans le vide: les raboteurs de Bercy ont beau raboter pour nous faire passer sous la fameuse toise des 3% de déficit public imposé par le traité de Maastricht, nous serions à l'os et il n'y a plus d'argent dans les caisses. L'Etat jacobin remet ainsi en cause le contrat social financier qui a justifié les trente dernières années de décentralisation: 13 milliards de moins sur les cinq prochaines années pour les collectivités... [Lire la suite]

18 octobre 2017

Prochaines ASSISES de la Mer au HAVRE: Encore un énième BAIN de SIEGE d'un GRAND PARIS AMER en Normandie?

On nous annonce la présence d'un ancien maire du Havre au Havre: ça c'est un événement! Ainsi que celle du "diseux" Attali qui rêve de diluer la Normandie dans la Seine du MACRON PARIS à la sauce Grumbach... Ils vont bavasser sur notre compte et sur notre dos une fois de plus sans que nous ayons voix au chapitre! Qu'importe! Le ministère de la bonne Parole jacobine se fait couper la langue par les raboteurs de Bercy et cet énième Barnum n'amusera que les dupes qui aiment encore se faire prendre par les oreilles ou par le...... [Lire la suite]
12 octobre 2017

COUP DE GUEULE: Veut-on vraiment préserver l'avenir du Grand Port Maritime du HAVRE?

Nous commençons sérieusement à perdre patience... Tandis que les officiels portuaires du côté d'HAROPA fanfaronnent sur des résultats moyens et attendus comme un verre à moitié plein ou à moitié vide, que les flonflons mouillés d'un été au Havre s'achèvent dans un automne sans Saint Martin pour le 500ème anniversaire d'une fondation qui a fait venir les bobos parisiens derrière les vitres du Musée Malraux et fait fuir le maire à Matignon, on apprend que la patience ferroviaire havraise pourrait s'exercer au-delà de 2030, on apprend... [Lire la suite]
30 septembre 2017

Face au néo-jacobinisme de Macronaparte 1er, veillée d'armes en Normandie...

Maintenant, vous le savez: il y aura, dans l'histoire de la Normandie au XXIème siècle un avant et un après 23 octobre 2017: Emmanuel MACRON va nous faire l'une de ses grandes messes dont il a le secret pour nous expliquer comment il entend faire de Paris le... Grand Paris de niveau mondial dont tous les experts qui hantent sa cour espèrent l'avènement. Pour lors, la seule certitude que nous ayons c'est que Macronaparte 1er va reprendre l'idée de Sarkozy-Rufenacht-Grumbach-Delouvrier d'un Grand Paris étendu jusqu'à la mer avec... [Lire la suite]
29 septembre 2017

Hervé MORIN MINISTRE DE LA DEFENSE DE LA NORMANDIE

"La fusion de la Haute et de la Basse Normandie a été une formidable aubaine pour nos ambitions." Bien entendu, Hervé Morin ne parlait pas de lui-même et de ses ambitions personnelles car le pluriel ici utilisé dans cette belle citation du président de région lors d'une conférence de presse donnée à l'hôtel de région de Rouen, le 27 septembre 2017 devant une salle comble (120 personnes environ) n'était pas un pluriel de majesté mais bien le "nous" d'un collectif, celui des Normands qui se retrouvent dans l'unité retrouvée et qu'un... [Lire la suite]
17 septembre 2017

C'est CONFIRME hélas... EN 2018 ANVERS PREMIER PORT DE FRANCE !

... Si l'on en croît cet article paru dans la dernière livraison (septembre 2017) du mensuel spécialisé "Ville, rail et Transports" à lire ci-dessous:   Commentaire de Florestan: A la question lancinante posée par cet article, "comment les ports peuvent-ils s'en sortir?" il n'y a qu'une seule réponse, celle que l'on n'a pas encore expérimentée: la REGIONALISATION de la gouvernance portuaire et ferroviaire. Dans le cas normand, il faut que la région Normandie et les grandes collectivités territoriales concernées (agglo du... [Lire la suite]

20 août 2017

Patronat portuaire du HAVRE: mais quand vont-ils enfin se jeter à l'eau?

Notre lecteur assidu et impertinent du Havre a relevé pour nous cet article de Paris-Normandie paru ce 19 août 2017 qui ne fera pas date dans l'histoire de la presse critique française... Néanmoins, il a au moins l'intérêt de montrer que sur les quais et dans les entrepôts du grand port maritime du Havre, les professionnels portuaires se rengorgent d'optimisme de voir enfin que leurs affaires conteneurisées puissent être sérieusement étudiées depuis un cube d'environ 4 mètres de haut sur dix de large entièrement parqueté et lambrissé... [Lire la suite]
28 juillet 2017

SEDIMENTS de ROUEN: que vous soyez d'un côté ou de l'autre de l'eau le jugement médiatique vous fera blanc ou noir

Médiatiquement, sous la forme d'un fantôme impensé, demeure dans la cervelle des journalistes, la frontière mentale sur la Seine entre, d'une part, la Basse-Normandie de Ouest-France, qui, comme son nom l'indique, reste toujours en retrait sinon en méfiance vis-à-vis de Rouen, et d'autre part, la Haute-Normandie de Paris-Normandie, qui comme son nom l'indique, reste concentré sur le seul corridor de la vallée de la Seine entre Paris en amont et ... Rouen en aval. VS   Ainsi, le même jour (le 21 juillet 2017)... [Lire la suite]
19 juillet 2017

Daniel FASQUELLE où les tribulations d'un Nordiste en Normandie...

Nous fûmes sidérés à la lecture d'un entretien tout récent accordé à Paris-Normandie par un certain Daniel Fasquelle, ancien maire LR du Touquet et député du Pas-de-Calais, de passage chez nous en Normandie pour remonter le moral des troupes des militants de "les Républicains"... Le Nordiste qui a un canal dans la gorge n'y va pas de main morte: Edouard Philippe, ancien député-maire LR du Havre et actuel Premier ministre "n'est pas à la hauteur du poste". On a envie de répondre à l'ancien maire du Touquet qui ne manque pas de toupet:... [Lire la suite]
16 juillet 2017

Le Canal Seine Nord prend l'eau et en même temps la marée normande remonte la Seine

"Et en même temps"... La devise du nouveau régime. Le temps de gagner les élections jusqu'au moment où il faut faire des arbitrages douloureux. Par exemple, choisir entre un canal qui n'existe pas et qu'il faut creuser d'un coût total estimé à près de... 5 milliards d'euros. Et de l'autre, un canal, naturel celui-là qui existe depuis plusieurs millions d'années qui s'appelle la vallée de la Seine.     Au moment où il faut lancer la transition écologique en évitant de labourer le pays avec de grands projets... [Lire la suite]