13 juin 2017

Hervé MORIN et Edouard PHILIPPE doivent naviguer de conserve pour la Normandie

L'expression "naviguer de conserve" ou "travailler de conserve" (et non de "concert") nous vient de la Marine du temps qu'elle naviguait à la voile: le navire dit de "conserve" faisait route au vent du navire ou du convoi de navires que la "conserve" devait escorter, c'est à dire, surveiller, protéger, ravitailler et secourir en cas d'avarie, de naufrage ou d'attaque d'un corsaire ennemi. Sur cette image tirée d'une carte marine datant du début du XVIIe siècle, le vent venant de la droite, le navire hollandais  de droite "au... [Lire la suite]

11 juin 2017

Canal Seine Nord ET Grand Port Maritime de ROUEN: Ils sont schizophrènes chez SENALIA !

Pendant que notre attention est captivée par un cirque politico-médiatique presque quotidien depuis plus d'un an (l'abstention massive au premier tour des élections législatives du 11 juin 2017 traduit certainement une certaine lassitude de nos concitoyens ), des décisions importantes sont à prendre concrètement sur les grands dossiers qui vont déterminer l'avenir de nos territoires. Car pendant qu'on cause et que l'on glose sur la fin du parti socialiste ou sur l'art cosmétique de notre tout nouveau, tout jeune et sémillant... [Lire la suite]
05 juin 2017

A l'occasion du 500ème anniversaire du HAVRE, Jacques ATTALI dénonce l'obsession antimaritime de la FRANCE

Nous le savons, Jacques Attali est un jacobin parisiano-centré et à l'instar d'un grand maître du passé qui fait travailler un atelier entier, il fait écrire ses livres par une armée de petites mains en espérant parler aux décideurs et aux puissants comme d'autres parlent à l'oreille des chevaux. Il n'y aura donc pas d'allusion à la Normandie dans le texte qui suit. En revanche, on trouvera une claire allusion à l'enjeu national de la dimension maritime qui reste absente des cerveaux parisiens. Jacques Attali le dénonce une nouvelle... [Lire la suite]
30 mai 2017

Les festivités du 500ème anniversaire du HAVRE vues du ciel (parce que depuis la terre normande...)

Et vu du ciel, on verra moins les détails plus gênants: par exemple, l'éradication des chats normands des grandes artères voulues par Auguste Perret tout comme la présence des goélands sur les toits terrasses. http://culturebox.francetvinfo.fr/patrimoine/histoire/500-ans-du-havre-la-fete-a-commence-en-musique-et-dans-les-paillettes-256949 Voir aussi un premier bilan proposé par le site Normandie actu: ... [Lire la suite]
21 mai 2017

GRANDS TRAVAUX D'INFRASTRUCTURES: La Normandie victime du jacobinisme parisien et du localisme... normand !

Jeudi 18 mai 2017, la Fédération Nationale des Travaux Publics organisait dans le cadre d'une grande consultation nationale, une réunion publique à Mondeville près de Caen pour attirer l'attention, en ce début de nouveau quinquennat Macron, sur les grands enjeux et les grandes urgences de réinvestir dans l'aménagement du territoire français. Une réunion était organisée dans chaque région: pour la Normandie, c'était donc à Mondeville... Voir sous les liens suivants, la présentation de l'événement: ... [Lire la suite]
06 mai 2017

Le port du HAVRE sauve son terminal multimodal... VRAIMENT?

Un récent article paru dans le quotidien de référence d'informations économiques et financières, les Echos, nous faisait savoir que le Grand Port Maritime du Havre avait réussi son pari de réveiller un "éléphant blanc", le terminal multimodal de transbordement des conteneurs vers le ferroviaire ou vers le fleuve. Nous avons ici largement exposé et critiqué que cet équipement pensé et voulu loin des évidences du terrain et de ses acteurs professionnels pouvait être considéré comme l'un des chef-d'oeuvre les plus accomplis d'un certain... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:24 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

02 mai 2017

Le retour du bateau du HAVRE à partir du 7 mai 2017

Alors que certains voudraient nous mener en bateau dimanche 7 mai prochain, on nous annonce le grande retour du "bateau du Havre" à partir du 7 mai 2017 après une expérimentation réalisée l'été dernier qui fut très concluante. On peut donc espérer que ce service maritime qui, autrefois existait toute l'année entre Trouville, Honfleur mais aussi Ouistreham et le port du Havre va redevenir pérenne après plus de 70 années d'interruption. La Normandie de l'Estuaire est donc en pleine renaissance... ... [Lire la suite]
30 mars 2017

Jean-Luc MELENCHON au chevet de l'économie maritime normande

Nous étions au Havre, aux Docks Océane le 29 mars 2017 parmi les 3600 personnes présentes (et beaucoup d'autres à l'extérieur) pour écouter un tribun hors pair, un véritable "animal" politique autant pour ce qu'il a nous dire au sujet de l'avenir de notre pays dans un moment important de son histoire contemporaine que pour ce que le candidat du Travail et de l'Economie de la Mer avait à nous dire sur l'avenir de la grande ville portuaire normande qui fête, cette année le 500ème anniversaire de sa fondation par le roi de France... [Lire la suite]
28 mars 2017

LE QUASI FIASCO DU GRAND PORT MARITIME DU HAVRE

Personne n'est à la fête pour le 500ème anniversaire de la fondation du port et de la Ville du Havre de Grâce... qui a demandé grâce aux candidats à l'élection présidentielle pour que ces messieurs et cette madame daignassent bien jeter un regard sur la situation laissée par François Hollande: après cinq années passées à décider de ne rien décider, François Hollande a pris le parti de laisser se faire le branchement direct de la France et de la Région parisienne sur les ports de la... Hollande. Mercredi 29 mars 2017, Jean-Luc... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
24 mars 2017

Cherbourg ET Le Havre: n'en déplaise à Ouest-France, la guerre des éoliennes n'aura pas lieu!

En l'espace de deux jours, (les 23 et 24 mars 2017) les éditions caennaises du quotidien Ouest-France ont traité d'un sujet stratégique essentiel pour l'avenir de la Normandie: à savoir la construction des bases d'une grande filière industrielle des énergies marines renouvelables, avec des éoliennes établies au large des côtes (à condition de ne pas les mettre trop près des plages du Débarquement et d'associer les pêcheurs au projet) et des hydroliennes au fond du Raz Blanchard pour exploiter les plus forts courants marin du Monde. ... [Lire la suite]