08 novembre 2016

Antoine RUFENACHT: "L'Axe Seine est un dossier présidentiel"

Alors que nous écrivions notre billet sur la nécessité de "normandiser" l'Axe Seine et alors que la Chronique de Normandie, dans son dernier numéro disponible, se plaignait, non sans raison, du manque d'intérêt des pouvoirs parisiens pour la Normandie, Antoine Rufenacht, le grand témoin de l'Axe Seine, était l'invité très attendu de l'un des déjeuners organisés par l'association rouennaise "Normandie Axe Seine" ce 8 novembre 2016: avec une certaine hauteur de vue et avec lucidité, Antoine Rufenacht a rappelé l'essentiel... confirmant... [Lire la suite]

05 novembre 2016

ECONOMIE MARITIME: défendre le pavillon national français non pas à Paris mais au Havre, Rouen, Marseille etc...

La question en 2016 est la même posée par Louis XV en 1763 lorsqu'après le traité de Paris et la défaite française lors de la Guerre de Sept ans perdue contre l'Angleterre, il se posait la question de la disparition de notre marine tout en se consolant de la retrouver dans les "marines" peintes par Joseph Vernet. Le port de Marseille en 1753. Les navires français naviguant encore sous le pavillon national ne seraient plus que 300 en 2016 alors que la France possède le second domaine maritime et océanique mondial et que le port du... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:10 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 octobre 2016

LE HAVRE: vers un CAMPUS MARITIME pour restaurer la souveraineté portuaire locale?

Le 13 octobre 2016 a été inauguré au Havre un campus de centre ville spécialisé dans la logistique mais qui, à terme, devrait rassembler tous les centres de formation et de recherche supérieure spécialisés dans le domaine de l'économie maritime. L'idée est de rebâtir au Havre un éco-sytème local propice à l'initiative et à une certaine autonomie de gestion et de décision dans le domaine maritime. Dans l'avenir, il faudra bien en passer par un certain volontarisme politique pour arracher à  Paris, une ville particulièrement... [Lire la suite]
11 octobre 2016

L'AXE SEINE EST EN DANGER: Le coup de gueule des élus communistes normands d'avril 2016 (toujours d'actualité hélas!)

L'Etoile de Normandie s'associe pleinement à la déclaration à lire ci-dessous  des élus communistes normands qui s'inquiètent non sans raison de l'opération d'enfumage total de l'enjeu d'intérêt national de l'Axe Seine... Cette déclaration date du 11 avril 2016. Plusieurs mois ont passé depuis. Un rapport de plus et quelques colloques plus loin, nous en sommes toujours au même point! Ailleurs, forts de puissants soutiens politiques, des projets pas toujours bien pertinents avancent quitte à piétiner les avis les plus autorisés... [Lire la suite]
10 octobre 2016

Alain JUPPE et Edouard PHILIPPE: PAS VRAIMENT SUR LE MEME... CANAL!

Ce lundi 10 octobre, Alain Juppé était en visite dans les "Hauts-de-France" (sic!) pour faire la tournée de popotes dans le cadre de la primaire de la droite républicaine avant le premier tour des élections présidentielles de 2017. Bien entendu, le maire de Bordeaux a bien été obligé de dire quelque chose de sympathique concernant le futur Canal Seine Nord qui fera d'Anvers ou de Rotterdam (et dans une moindre mesure, Dunkerque) les premiers ports français... En effet, dans le Nord, le futur canal fait l'union politique autour de lui... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 août 2016

AXE SEINE: en l'absence des chats normands, les souris dansent!

La grande ambition nationale de l'Axe Seine au lieu de faire puissamment redécouvrir à la France les grandes vertus de l'air du large en pariant sur un développement territorial, à la fois métropolitain et maritime à l'instar d'Anvers, Rotterdam ou Hambourg, est en train de devenir une "vaste blague" comme le dirait notre ami Yves Loir de l'Union pour la région normande... Une vaste blague bien française car de l'Axe Seine certains en parlent trop pour surtout ne rien en faire!   L'ambition maritime de l'Axe Seine, selon Anne... [Lire la suite]

27 juillet 2016

COMMUNALISME PORTUAIRE: La réussite impressionnante du port municipal de HAMBOURG

Cette aventure se poursuit depuis 1189 date de la fondation définitive de la ville et port de Hambourg dans un méandre de l'Elbe à plus de 100km de la haute mer dans le cadre de la célèbre ligue de la HANSE. Une aventure qui a su rester florissante jusqu'à aujourd'hui malgré les incendies (notamment celui de 1842) et surtout l'urbicide incendiaire au napalm de la RAF en 1943 pendant la Seconde Guerre mondiale et qui démontre que le communalisme municipal est l'une des organisations les plus efficaces qui soient pour gérer un... [Lire la suite]
23 juin 2016

Dossier spécial paru dans le MARIN: La NORMANDIE une PUISSANCE MARITIME?

Dans la semaine du 16 juin 2016, l'hebdomadaire spécialisé Le Marin (groupe Ouest-France) proposait un dossier spécial sur le potentiel imposant de la Normandie en matière d'économie maritime. Disons les choses simplement: sur les quelques 630 km de littoral normand, on trouvera TOUTE la gamme possible des activités économiques liées au littoral et à la mer. La force de la Normandie, outre sa position éminente d'être la véritable grand porte maritime de la France ouvrant assez directement la région parisienne sur la mer la plus... [Lire la suite]
04 juin 2016

NORMANDIE, enjeu national de l'AXE SEINE: AGIR au lieu d'attendre pour être... agi!

Le drakkar normand est à l'échouage et il attend désespérement une marée haute qui ne viendra jamais de l'amont grand parisien pour se déhaler du haut-fond où il a planté ses oeuvres vives... De l'amont parisien ne viennent que des ondes de crues: au sens propre et c'est le cas en ce moment mais aussi au sens figuré quand une soudaine crue d'intérêt parisien pour la Normandie (après des années d'étiage) n'a pour seul objet que de la noyer sous l'intérêt supérieur de la mégalopole Capitale qui se mélange, en ces eaux troubles, avec... [Lire la suite]
24 mai 2016

NOTRE DAME DE GRAVENCHON: "couper le robinet, c'est notre 49.3 à nous!"

Telle était l'image saisissante utilisée par l'un des salariés grévistes CGT de la raffinerie Exxon Mobil de Notre-Dame de Gravenchon -Port Jérôme, la seconde plus grande des huit raffineries encore présentes sur le territoire français et qui, avec la raffinerie voisine de Gonfreville L'Orcher (Total), fournit 40% des produits pétroliers distribués en France. Les deux raffineries de la Basse Seine normande sont donc arrêtées et de, toute façon, elles n'auraient pas pu fonctionner plus longtemps car les dockers du port du Havre sont... [Lire la suite]