28 juillet 2017

SEDIMENTS de ROUEN: que vous soyez d'un côté ou de l'autre de l'eau le jugement médiatique vous fera blanc ou noir

Médiatiquement, sous la forme d'un fantôme impensé, demeure dans la cervelle des journalistes, la frontière mentale sur la Seine entre, d'une part, la Basse-Normandie de Ouest-France, qui, comme son nom l'indique, reste toujours en retrait sinon en méfiance vis-à-vis de Rouen, et d'autre part, la Haute-Normandie de Paris-Normandie, qui comme son nom l'indique, reste concentré sur le seul corridor de la vallée de la Seine entre Paris en amont et ... Rouen en aval. VS   Ainsi, le même jour (le 21 juillet 2017)... [Lire la suite]

21 mai 2017

Grand Port Maritime de ROUEN: l'autosatisfaction ou l'énergie marine de l'avenir !

On connait les différents modes de propulsion d'un navire dans l'histoire maritime et dans l'histoire des technologies marines. On a, d'abord, commencé avec la rame. Puis à la rame on ajouté la voile et cela a donné une galère ou un... "drakkar". Puis vint la grande nef pontée à voile carrée pour affronter de longues traversées océaniques entre la Méditerranée et les mers du Nord. Cela ouvrit la voie à la caravelle portugaise de la découverte océanique du Monde bénéficiant du retour d'expériences des marins basques, galiciens,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 20:18 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 avril 2017

Pascal MARTIN devant les portuaires rouennais: La SEINE MARITIME n'a presque plus de compétences ou de finances !

Etait-ce, finalement, le bon interlocuteur politique à inviter? Il ne s'agit évidemment pas de remettre en cause la bonne volonté normande de Pascal Martin président d'un paquebot de moins en moins manoeuvrant, le conseil départemental de la Seine Maritime, en l'occurence. En effet, les réformes territoriales récentes et l'austérité budgétaire de l'Etat font que le département n'a plus ni certaines compétences (l'essentiel a été transféré à la région) ni certaines finances (l'Etat a taillé dans le vif de la dotation globale de... [Lire la suite]
15 mars 2017

NORMANDIE: FILLON et MELENCHON en campagne chez nous... Pour défendre l'économie maritime?

La campagne des élections présidentielles 2017 passe par la Normandie: Après Benoît HAMON, il y a une semaine de passage au Havre, ce sera le tour de Jean-Luc MELENCHON de passer aux Docks Océane le mercredi 29 mars 2017 à partir de 19h30. On espère qu'à cette occasion, le candidat de la France Insoumise qui est aussi LE candidat de l'économie maritime, aura des choses pertinentes à dire pour l'avenir, pour l'instant compromis, du dernier grand port maritime français. Pour plus d'informations: ... [Lire la suite]
09 mars 2017

PENITENCE: Le CESER NORMANDIE plaide la cause de l'AXE SEINE devant les candidats de la présidentielle...

Le 7 mars 2017 lors d'une conférence de presse à Rouen, le CESER Normandie, à l'instar des autres corps intermédiaires d'une société civile française inquiète des propositions des uns et des autres dans une campagne élctorale hors-normes pour élire le prochain ou la prochaine président ou présidente de la République, a interpellé les candidats sur les véritables urgences du pays. Par exemple, l'Axe Seine, considéré comme un "enjeu national" mais qui n'a toujours pas reçu les financements nécessaires et ne bénéficie pas du pilotage... [Lire la suite]
28 février 2017

En attendant un GRAND PORT MARITIME NORMAND UNIQUE, l'Axe Seine est une catastrophe logistique

Grâce aux recherches perspicaces de Michel Duval, alias "l'impertinent" sur l'Etoile de Normandie, nous vous proposons de relire ci-dessous les analyses on ne peut plus édifiantes d'un ancien haut-fonctionnaire qui fut, un temps et un temps seulement (et cela fait partie du problème) le directeur du Grand Port Maritime de Rouen. C'était en 2014 sur Radio France Internationale et le diagnostic à lire ci-après vaut toujours...  Rouen veut rester premier port céréalier d’Europe Rfi Par Claire Fages Diffusion : vendredi 18... [Lire la suite]

22 février 2017

AVENIR DE L'AXE SEINE: LE CESER NORMANDIE veut interpeller les candidats à l'élection présidentielle

L'Axe Seine et plus généralement la dimension maritime de la France semblent être le cadet des soucis des candidats en piste pour l'élection présidentielle. Sauf pour un, comme vous le savez... Aussi, pour d'évidentes raisons d'efficacité, et pour ne perdre le temps de personne, nous proposons que le CESER Normandie qui s'engage dans cette démarche inédite d'audit démocratique des candidats sur un sujet d'intérêt national, se borne à inviter, lors d'une séance plénière exceptionnelle, Jean -Luc Mélenchon, le candidat de la "France... [Lire la suite]
10 février 2017

GRANDS PORTS MARITIMES NORMANDS: La Cour des Comptes épingle le JACOBINISME PARISIEN, NORDISTE et... BRETON

Depuis plusieurs mois, sur l'Etoile de Normandie, nous plaidons pour une NORMANDISATION DE L'AXE SEINE et l'achèvement de la REFORME PORTUAIRE pour instaurer en France, le communalisme portuaire à l'instar des grands ports du Nord de l'Europe (Anvers, Rotterdam, Hambourg). Les grands ports maritimes normands qu'Hervé Morin souhaite fusionner en un seul, pourraient servir d'expérimentation de ce communalisme portuaire qui consiste, tout simplement, à diriger le port en tenant compte de l'avis des usagers professionnels, des riverains... [Lire la suite]
04 février 2017

Discours de Bernard CAZENEUVE à Rouen le 3 février 2017 célèbrant l'ENJEU NATIONAL de la Seine maritime normande

Comme le rappelle la formule consacrée: "seul le prononcé fait foi"... Originale Discours du Premier Ministre Sur le développement de la Vallée de la Seine Rouen, 3 février 2017   Mesdames les ministres, chère Estelle GRELIER, Chère Valérie FOURNEYRON, Madame la Préfète, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le Président du Conseil départemental Monsieur le Maire, Monsieur le Vice-président du Conseil Régional, Monsieur le Président de la Métropole Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et... [Lire la suite]
04 février 2017

Bernard CAZENEUVE à Rouen pour passer de la pommade cherbourgeoise sur l'AXE SEINE

Le temps est désormais bien loin quand une Fabiusie rouennaise arrogante regardait de la Haute, les efforts des Bas, à l'époque un Beauvais et un Cazeneuve soucieux de tirer la Normandie de son "angle mort" avec un projet de LNPN sarkozyste affublé d'un Y normand. C'était au printemps 2009. Le 30 janvier 2009, Bernard Cazeneuve lançait la pétition "pour une Normandie à Grande Vitesse". Près de dix ans plus tard, la Normandie est enfin réunifiée, le Rouennais Hollande ayant été capable d'imposer l'unité normande à Laurent Fabius qui... [Lire la suite]