18 septembre 2018

Hervé MORIN est heureux de présider la Normandie: tant mieux pour lui. Tant mieux pour les Normands!

Le site d'informations "Normandie actu" (groupe Publihebdos filiale de Ouest-France) a mis en ligne un entretien avec le président de région le plus heureux de France quant à présider une région. Il est rare qu'un élu dise aussi clairement et spontanément qu'il est heureux de ce qu'il fait et surtout fier du territoire qu'il sert: la Normandie ce n'est pas le" Grand Est" ou l'Avernorhodalpie... C'est une vraie région, humaine à la géo-histoire millénaire et prestigieuse. En revanche, le président de la Normandie est moins heureux... [Lire la suite]

18 septembre 2018

Hervé MORIN Le Normand aimerait bien sauver d'un naufrage définitif ce qui reste de la POLITIQUE MARITIME de la FRANCE

Ce mardi 18 septembre 2018, Hervé Morin avait choisi le Marché d'intérêt national (MIN) de Rouen pour remettre le sujet à l'eau: les grands ports maritimes français manquent d'ambition et de vision à moyen et long terme en raison d'une gestion technocratique centralisée à Paris qui privilégie l'approche technique sur les réalités commerciales et logistiques. Hervé Morin a décidé de faire de l'avenir des deux GPM normands (Rouen et Le Havre) un enjeu aussi important pour l'avenir de la Normandie que l'enjeu ferroviaire (les deux... [Lire la suite]
09 septembre 2018

Brexit, gestion portuaire, innovation, ferroviaire: les solutions sont normandes!

Une lecture de la dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1589 datée du 7 septembre 2018) nous aura permis de vous proposer les articles suivants qui confirmeront ce que nous savons déjà: bien des problèmes ont leurs solutions, qui plus est, normandes! Brexit: au lieu d'aller dans un bureau des pleurs à Paris ou à Bruxelles, ne faudrait-il pas mieux nouer des relations directes avec nos voisins britanniques pour négocier au mieux ce que nous devons négocier avec eux? Cela semble être le parti choisi par Hervé Morin qui, non... [Lire la suite]
18 août 2018

Le port du HAVRE est en retard sur les grandes places maritimes européennes, dixit la journaliste du FIGARO...

De temps en temps, la grande presse parisienne dite "nationale" s'intéresse à nos histoires d'eau... de mer plus ou moins amères et cela donne, par exemple, cet article plutôt convenable voire presqu'aussi lucide (à quelques détails près) que nos analyses étoiliennes, normandes spécialisées: nos grands ports maritimes français, à commencer par celui du Havre sont à la traîne en terme de trafic en raison d'une gouvernance inadaptée (jacobinisme technocratique)  avec pour conséquence un manque de maîtrise logistique et commerciale... [Lire la suite]
18 juillet 2018

Retard à l'allumage du service communication d'Haropa ?

En tout début du mois de juillet 2017, Paris-Normandie nous avait sorti le grand jeu autour de l'activité d'Haropa, en particulier pour le trafic de conteneurs pour lequel le Grand Port Maritime du Havre est le premier en France :      Que s'est-il passé cette année sur les cinq premiers mois alors que nous sommes déjà parvenus au 18 juillet ? Il est vrai que, comme l'analysait Hervé Martel début juillet 2017 " Cinq mois, c'est trop court pour représenter une vraie tendance mais c'est incontestablement... [Lire la suite]
17 juillet 2018

ROUEN ET LE HAVRE: UN Grand Port Maritme Normand... en AMONT ET en AVAL!

Pour défendre l'idée normande et son utilité vis-à-vis d'Antoine Grumbach et sa vision monstrueuse d'une méga-métropole de Paris étendue jusqu'au Havre, nous avions usé de la formule suivante qui fit mouche puisque reprise dans un article du Monde: "Ne pas avaler la Seine aval sans l'aval des Normands"... On pourrait transposer la même formule sur le fleuve dans sa partie normande pour expliquer la rivalité séculaire entre le port de Rouen dit de fond d'estuaire et le port du Havre dit de haute mer, le second étant à l'aval de... [Lire la suite]

13 juillet 2018

L'apparente transparence sereine d'Haropa, l'ombre de Paroha...

La dernière opération de communication du groupement d'intérêt économique Haropa, commise sur le site internet de Paris-Normandie en date du 11 juillet sous le titre " Le Havre-Rouen-Paris : trois ports normands, une ambition réaffirmée sous la bannière Haropa " et reprise sur support papier le 12 sous le titre " Le Havre-Rouen-Paris : trois ports, une ambition réaffirmée ", comporte, comme d'habitude, des informations sujettes à caution. Par commodité, voici une transposition de la version numérique dont le contenu est semblable à... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Acheminements ferroviaires : la PIEUVRE ANVERSOISE et le petit cordon ombilical havrais

     Le document officiel sur le bilan 2017 du port d'Anvers est disponible sur internet : https://www.portofantwerp.com/sites/portofantwerp/files/POA_Faits_et_chiffres_2018.pdf      Outre les trafics globaux et de conteneurs d'Anvers et des autres grands ports européens, on y trouve ceci :      D'où il ressort que les pré- et post-acheminements ferroviaires du port d'Anvers peuvent emprunter cinq lignes très longues distances dès les abords du port : . Anvers-Paris... [Lire la suite]
05 juillet 2018

Bienvenue dans le panier de crabes plus ou moins vivaces de la basse Seine, Mme Perron !

Dans l'un des "posts" d'aujourd'hui titré 05 juillet 2018 AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées ? le Collectif BEN n'a fait apparaître que l'article de Paris-Normandie d'hier concernant le port de Rouen ; voici celui concernant le port du Havre :      Dans cet article, il est fait allusion à la présidente du Conseil de surveillance du Grand Port Maritime du Havre, Mme Emmanuèle Perron, venue d'ailleurs, qui est évoquée dans un article de l'hebdomadaire Le Marin en... [Lire la suite]
05 juillet 2018

AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées?

Les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées? Un vieux proverbe français nous invite à en douter. Alors que nous rabâchons le sujet sur l'Etoile de Normandie depuis des mois sinon des années, on vous invite à en douter... avec certitude!  On annonce des investissements massifs dans les GPM normands (au Havre et à Rouen) dans l'idée de relever le défi sinon le "chalenge" (un mot d'origine normande) de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe qui permettra de brancher directement par la voie d'eau la région parisienne... [Lire la suite]