30 mai 2020

Fin du confinement des lycées normands: la réouverture va se faire dans le pragmatisme...

Au cas par cas sans contrainte générale qui pourrait compliquer inutilement une réalité qui l'est passablement et surtout, à la discrétion des chefs d'établissements: c'est le compromis bien normand qui a fini par sortir de la discussion entre, d'un côté, la rectrice d'académie, Christine Gavini-Chevet qui voulait la réouverture la plus large possible des lycées à partir du 2 juin (puisque c'est la volonté du gouvernement) et Hervé Morin, le président de la région Normandie en charge du fonctionnement des lycées et de quelque 2800... [Lire la suite]

26 mai 2020

Emiéville (Calvados): le jacobinisme laïcard montre son vrai visage... Bête et méchant!

Surtout lorsque le laïcisme le plus obtus est défendu par... Monsieur le curé! Histoire édifiante qui révèle que la maison du Bon Dieu n'appartient certainement pas à ceux que l'on croit. Mais à ceux qui croient et qui croient pouvoir dire que c'est aussi leur maison commune: avant 1789 ou 1905 c'était ainsi et c'était tellement plus simple! https://www.ouest-france.fr/normandie/caen-14000/calvados-le-maire-elu-dans-l-eglise-le-prefet-et-l-eveche-faches-6846079 Calvados. Le maire élu dans l’église, le préfet et l’Évêché fâchés ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
25 mai 2020

Le COVID 19 a tué le jacobinisme bureaucratique et autoritaire: place à une conception plus coopérative de l'Etat en France!

... Avec les collectivités territoriales et la société civile au niveau local et régional! Aujourd'hui se tenait le "Ségur" (sic!) de la santé au ministère du même nom à Paris rue de Ségur parce qu'on ne peut pas faire un "Grenelle" sur tout, pour un oui ou pour un non sachant que le "Grenelle", le vrai (l'adresse du ministère du Travail) a consisté à négocier l'augmentation des salaires ouvriers de 30% après les grandes grèves de mai 1968. ... [Lire la suite]
16 mai 2020

Soutien aux entreprises normandes: le localisme départementaliste n'a pas dit son dernier mot!

Grâce à la réunification, la Normandie s'est débarassée du localisme à l'échelle régionale avec une Haute ignorant la Basse et vice-versa. Mais le localisme générant une compétion des territoires alors qu'il nous faudrait la coopération des divers pupitres d'un orchestre sous la direction d'un chef, n'est pas mort avec le retour inespérée à l'unité normande: voici qu'il se loge très sûrement dans la vieille concurrence teintée de défiance entre la collectivité départementale et la collectivité régionale que tout oppose en raison de... [Lire la suite]
08 mai 2020

8 MAI 2020: commémoration d'un symbole confiné. Réponse au pseudo Marommix qui conteste toute fierté normande ou nationale.

Billet de Florestan Quel triste symbole! A Paris, en haut des Champs-Elysées rendus encore plus vastes puisqu'ils sont désertés de toute présence humaine ou presque, sous l'arche monumentale rendue encore plus grandiloquente par le silence, un président de la République solitaire (sans masque mais c'était tout comme) se recueille devant la flamme ravivée d'une religion civique qui n'existe plus faute de foi, faute de croyants. Les jours fériés de la République sont des jours sans fête véritable et n'ont rien à envier aux fêtes du... [Lire la suite]
07 mai 2020

Revue de presse au 7 mai 2020: Préparer le déconfinement d'une Normandie plus que jamais solidaire!

Billet de Florestan: Sur la carte de France du gouvernement, la Normandie est dans le vert mais elle ne doit pas tomber dans le panneau jacobin, c'est-à-dire d'attendre tout, une fois encore, de l'Etat central en se réfugiant dans un localisme frileux, mesquin et acrimonieux. Le déconfinement qui doit débuter à la date du 11 mai doit redonner espoir même si cette Libération de l'année 2020 (qui se fera trois jours après avoir commémorée celle de 1945) ne pourra être le retour à la vie normale d'avant: il faudra patienter et... [Lire la suite]

06 mai 2020

Dans la Normandie d'après il faudra renforcer la démocratie régionale...

Dans le n°35 de la lettre d'information (mai 2020) diffusé par le Conseil social économique et environnemental régional (CESER) on lira avec intérêt le petit éditorial de son président M. Jean-Luc LEGER qui, comme son nom y invite, ne prend jamais les sujets sérieux à la légère: la démocratie régionale, son développement, son organisation et son avenir en est un. Lisons la prose de Monsieur Léger:   Le président du CESER a raison de rappeler l'évidence: "le déconfinement ne se réalisera convenablement que si la population... [Lire la suite]
04 mai 2020

Déconfinement: une communication gouvernementale si bête (et infantilisante) ne nous aide en... rien!

On n'en dira pas davantage... Mais nous relayons comme à l'accoutumée le dernier communiqué du réseau citoyen du cercle normand de l'opinion:   La caméléon à la rescousse... Alors que le Prof Salomon-Tournesol finissait par lasser en débitant, chaque soir, sur le petit écran, d’une voix monocorde, ses vérités contradictoires, mais toujours anxiogènes et que Dame Sibeth nous tenait ses propos lénifiants et ses truismes insignifiants, ces deux commentateurs de la crise virale accentuent maintenant l’infantilisation de... [Lire la suite]
29 avril 2020

La Normandie à l'épreuve du COVID 19 et du... jacobinisme: les nouvelles du front!

Glanés dans les dernières éditions disponibles de la Chronique de Normandie diffusée chaque lundi (Bertrand Tierce, n° 623 et 624)  et de la Lettre Eco Normandie diffusée chaque vendredi (Nathalie Jourdan, n°1663 daté du 24/04/20) mais aussi dans la presse régionale normande en ligne, voici quelques nouvelles du front: L'économie régionale et la société civile normande font face aux contraintes sanitaires (confinement) avec civisme et avec une inventivité résiliente. Le soutien des collectivités territoriales, à commencer par le... [Lire la suite]
29 avril 2020

Le gouvernement prolonge le confinement spirituel du pays au delà de la Pentecôte: coup de gueule du Primat de Normandie!

Après avoir écouté avec beaucoup d'attention les annonces de la veille du Premier ministre à l'Assemblée Nationale nous expliquant le processus de déconfinement après le 11 mai, et nous confirmant que la liberté de culte qui est l'une de nos libertés publiques fondamentales (aussi fondamentale que d'aller librement courir sur une plage ou dans un sous-bois), serait réduite jusqu'au mardi 2 juin 2020, soit le surlendemain du dimanche de la Pentecôte, une certaine colère s'empare des responsables des églises, toutes confessions... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,