17 mai 2017

LA NORMANDIE: UN RECOURS POLITIQUE

AVIS AUX LECTEURS: vous trouverez ci-après, notre texte d'introduction à la dernière séance du SEMINAIRE NORMANDIE de l'Université Populaire de CAEN pour cette session et qui a eu lieu mardi 16 mai 2017 à l'auditorium du Musée des Beaux Arts, enceinte du château ducal. Nous avons eu le plaisir de partager cette séance avec Sophie POIREY qui enseigne le droit normand à l'université de Caen et qui est revenue longuement sur les spécificités d'un droit provincial unique en son genre puisque dépassant son cadre régional d'origine, le... [Lire la suite]

11 janvier 2017

CAPTATION VIDEO UP CAEN: une grande soirée girondine, normande et citoyenne passée avec ALEXANDRE JARDIN

Cela fait maintenant près de 9 ans que nous animons au sein de l'université populaire de Caen, à la demande de Michel Onfray, un séminaire de réflexion sur la question régionale normande. Cette année, plus que jamais, c'était l'occasion de réfléchir aux alternatives politiques et citoyennes pouvant permettre le renouveau d'un contrat social républicain français à repenser totalement tant est grand le divorce dans notre pays entre gouvernants et gouvernés, tant est forte la colère, l'inquiétude mais aussi la résignation contre une... [Lire la suite]
20 février 2018

SUBVENTIONS REGIONALES: LES CHOIX CORNELIENS D'HERVE MORIN

On voit que la machine à broyer l'intérêt général normand est en pleine action! D'un côté, depuis Paris, au coeur de l'Etat central, tout à son désir d'imposer le retour d'un jacobinisme managérial, se multiplient les grands coups de rabots lancés par les inspecteurs des finances de Bercy pour mieux déstabiliser celui qui ose se poser en opposant girondin et normand à Emmanuel Macron. Avec, pour conséquence, la réduction des dotations de fonctionnement combinées à l'absence d'autonomie de finances des exécutifs régionaux qui... [Lire la suite]
18 février 2018

Un "pacte girondin" est nécessaire entre l'Etat central et des régionalistes sérieux et responsables...

Emmanuel Macron, le plus jacobin des présidents de la 5ème République avait osé invoquer un "pacte républicain" en juillet 2017 devant les élus locaux rassemblés sous les ors solennels du Sénat. Depuis, il semble faire tout l'inverse en utilisant sans vergogne un cynisme et un pragmatisme qu'on n'avait pas vu depuis longtemps. Hervé Morin, président de la Normandie et président des régions de France a, en conséquence, trouvé un angle politique pour exister face au néo-jacobinisme d'un ancien inspecteur des finances: tenir la... [Lire la suite]
10 février 2018

L'APPRENTISSAGE recentralisé dans les mains du MEDEF: la Normandie pourrait devenir un DESERT de la formation professionnelle

Macronaparte 1er a donc tranché et Edouard n'est que la voix de son maître sachant que le vrai maître dans le domaine stratégique essentiel de l'apprentissage et de la formation professionnelle est, de fait, Monsieur Gattaz, le président du MEDEF un syndicat patronal qui s'arroge le droit de représenter la totalité des entreprises de France alors que la réalité nous démontre tous les jours le contraire: Le MEDEF représente avant tout les plus gros rats des villes et, de préférence, dans les plus grosses villes dont les entreprises... [Lire la suite]
09 février 2018

MACRONAPARTE 1er en Corse: le malentendu total...

MACRONAPARTE 1er en Corse: le malentendu total... On retiendra, malgré tout, de ce voyage finalement inutile, trois choses importantes pour nous:1) La réforme annoncée de l'article 72 de la constitution qui pourrait timidement ouvrir la voie à l'expérimentation institutionnelle régionale en matière de finances et de gouvernance: pour la Normandie, cela pourrait concerner le financement de la LNPN, le contournement autoroutier de Rouen, la gouvernance régionale de la SNCF après 2020, voire la reprise en mains des péages de la SAPN... [Lire la suite]

09 février 2018

La SNCF condamnée à la peine "Capital" ; elle y survivra probablement… Mais dans quel Etat ?

En octobre dernier, sous la plume d’Etienne Girard, le magazine Marianne avait publié un article titré « Pendant que la SNCF touchait le fond, la ministre Florence Parly y gagnait 52 000 euros mensuels » https://www.marianne.net/politique/pendant-que-la-sncf-touchait-le-fond-la-ministre-florence-parly-y-gagnait-52000-euros, commenté dans l’Etoile de Normandie sous le titre « Pendant que les NORMANDS galèrent dans les trains, on pantoufle GRASSEMENT dans les hautes sphères de la SNCF!» A son tour, le magazine... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Unité normande ou CONFUSION régionale? L'idée normande est manipulée par les RABOTEURS de BERCY: Normands, réveillez-vous!

Les grands élus et décideurs normands, à commencer par Hervé MORIN, le président de la Normandie doivent faire un choix décisif: 1) Défendre la Normandie qui est le nom prestigieux et reconnu dans le Monde entier d'un projet régional ambitieux, authentique: celui d'une coopérative "girondine" territoriale fonctionnant à partir d'un réseau urbain polycentrique et complémentaire en tant qu'alternative au modèle dominant du centralisme jacobin à la mode de Paris... OU 2) Laisser les RABOTEURS de BERCY jouer avec notre Normandie, la... [Lire la suite]
25 janvier 2018

Prendre l'idée régionale au sérieux: Hervé MORIN propose à MACRON un "pacte girondin"

On pourrait résumer le problème ainsi: 1° Vous êtes trop arrogants pour admettre que vous vous trompez... 2° Donc... Laissez-nous faire! Face à la tentative en cours de la haute-fonction publique d'Etat (celle des quatre grands corps: inspection des finances, conseil d'Etat, Cour des Comptes et ingénieurs des Mines) de reprendre totalement la main ou presque sous prétexte que l'un des leurs est assis dans le fauteuil présidentiel de l'Elysée selon la vieille logique technocratique "saint-simonienne" de "remplacer le gouvernement... [Lire la suite]
23 janvier 2018

Avec MACRONAPARTE 1er la décentralisation de "Grand Papa" est morte...

L'Etoile de Normandie vous invite à lire la réflexion suivante proposée par Adrien Dubrasquet publiée récemment dans Le Figaro: manifestement, la décentralisation de "Grand Papa" celle procédant des lois Deferre des années 1980 est en train de mourir. François Hollande l'a blessée. Emmanuel Macron est en train de l'achever sous nous yeux à l'occasion d'un moment néo-jacobin qu'on n'avait plus connu depuis près de 50 ans. Le problème c'est que nous nous trouvons au milieu du gué: l'Etat central voudrait revenir au premier plan pour... [Lire la suite]