29 avril 2017

URGENCE: Dire à MACRON que la METROPOLE NORMANDE N'EST PAS EN REGION PARISIENNE !

On prend ici le pari raisonnable que le 7 mai 2017 au soir, Emmanuel MACRON sera élu président de la République française au terme d'une victoire très serrée, voire une victoire "à la Pyrrhus" qui ne saurait faire d'Emmanuel MACRON notre président ou le président de tous les Français dans un processus électoral aussi inédit qu 'extraordinaire qui doit s'achever par les élections législatives des 11 et 18 juin 2017 (quelle date symbolique !): les institutions de la Vème République montrent, une fois encore, leur plasticité et leur... [Lire la suite]

28 avril 2017

Michel ONFRAY: DECOLONISER LES PROVINCES, les bonnes feuilles...

Nous avons achevé de lire il y a quelques jours, le dernier ouvrage de Michel Onfray, "Décoloniser les provinces, contribution aux présidentielles" un livre, comme à l'accoutumée avec notre philosophe normand préféré, aussi roboratif que lucide qui ne pourra que rentrer en résonnance sinon en résistance avec l'hystérie politique inédite dans laquelle nous vivons. Le moment d'un vrai recours aux provinces pour reconstruire des projets collectifs à l'échelle humaine pertinente dans le cadre d'une démocratie plus profonde, plus... [Lire la suite]
24 avril 2017

A PARIS: la FRANCE ingouvernable pendant 5 ANS ? RECOURS A LA SECESSION NORMANDE !

La bêtise et la peur sont toujours là pour mettre en branle les grandes fatalités et les sursauts d'intelligence ne sont jamais assez élevés pour échapper à la grande roue du destin: la grande faiblesse de l'intelligence c'est qu'elle exige force et engagement. Lucien Camus, le père d'Albert, après avoir vu le pire en tant que soldat dans le Djébel marocain, avait dit ceci: "un homme ça s'empêche." La grande force de la bêtise c'est qu'elle n'exige de nous aucun effort: il suffit de se laisser aller. Le sachant, le philosophe... [Lire la suite]
15 avril 2017

Le jacobinisme de l'Agence Régionale de la Santé mis en échec !

On ne voit pas pour quelles raisons les méthodes autoritaires ou arbitraires de la centralisation jacobine qui échouent depuis Paris et l'échelle nationale française pourraient réussir depuis un quelconque lieu central d'une région fût-elle une vraie région comme la nôtre. Un pouvoir administratif autoritaire perd toute légitimité quand il se voit contraint de "rétropédaler"... Et cette loi vaut quelle que soit les époques ou les territoires, les populations concernées. A fortiori quand un territoire a une légitimité et une... [Lire la suite]
08 avril 2017

Les associations normandes veulent démocratiser la République... jacobine.

Le jacobinisme central, parisien, autoritaire, arbitraire et discrétionnaire craque de partout. L'aspiration d'une société civile française déja active et responsable sur ses territoires et désireuse d'être moins infantilisée par la caste de haut-fonctionnaires ou d'élus locaux ou nationaux qui nous dirigent est forte pour ne pas dire davantage: en Guyane, c'est en train de tourner à la révolte populaire car le Jacobinisme républicain a repris le même sillon que celui tracé par Louis XIV: c'est ce que nous raconte avec lucidité le... [Lire la suite]
06 avril 2017

L'AXE SEINE ou l'histoire de la domination parisienne sur la Normandie au nom de l'intérêt général

Nos amis du Centre de Prospective et d'Etude Normandes (CPEN) viennent de publier une nouvelle note consacrée à une très édifiante histoire de la notion "d'Axe Seine", depuis les années 1920 jusqu'à aujourd'hui. Le titre ce billet en résumera la teneur: cette histoire est celle d'une domination et d'une tentative toujours renouvelée du pouvoir parisien de prendre le contrôle des activités stratégiques d'une Basse Seine normande et maritime sans jamais s'en donner les moyens réels, ce qui est, à la fois, la chance et la malédiction des... [Lire la suite]

05 avril 2017

Vers un apartheid territorial ? De la France moche à la France morte

Nous l'avons déjà dit et analysé ici: un second tour des élections présidentielles avec Le Pen et Macron serait ouvrir une sorte de guerre civile idéologique et territoriale entre le candidat de la métropolisation et de la mondialisation et la candidate du déclassement de toutes les périphéries rurales et urbaines de cette métropolisation. Un vrai cauchemar ! Car le premier voudrait fusionner des départements avec des métropoles au risque d'accentuer cette fracture territoriale ou de démembrer de vraies régions comme la Normandie. Et... [Lire la suite]
04 avril 2017

Les fossoyeurs de l'idée de région ne sont pas qu'au FN: voir aussi du côté de l'ARS

A. R. S. Encore un sigle! Pour: Agence Régionale de la Santé. Pour soigner le territoire normand? Non franchement ! Ne soyez pas si naïf ! La mesquinerie comptable s'est emparée de la chose pour la vider de son contenu en confondant utilement la régionalisation avec la rationalisation en répliquant à tous les étages les mauvais du jacobinisme central... en mettant les élus locaux et régionaux devant le fait accompli! C'est, d'ailleurs, le meilleur moyen d'entretenir le localisme desdits élus si des haut-fonctionnaires les infantilise... [Lire la suite]
03 avril 2017

Lettre à Jean-Luc MELENCHON au sujet de l'idée régionale

Vous lirez ci-après le texte d'une lettre qui va être expédiée au courrier le 3 avril 2017 à l'adresse du QG de campagne parisien du leader de la France Insoumise au sujet de l'idée régionale. Dans un billet précédent publié ici-même nous avions dénoncé à quel point l'idée régionale pouvait être maltraitée dans les programmes des onze candidats à l'élection présidentielle à l'exception notable d'un berger du Béarn... Entre ceux qui veulent supprimer les conseils régionaux (Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, Nicolas Dupont-Aignan) et... [Lire la suite]
30 mars 2017

PRESIDENTIELLES: Les élus du G6 NORMAND interpellent les candidats sur la Normandie et la décentralisation

Nous l'avons vu et analysé ici en détail: ils (et elle) sont TOUS JACOBINS! L'idée régionale n'a jamais été aussi malmenée dans une élection présidentielle sous la 5ème République ! Entre ceux qui veulent supprimer les conseils régionaux pour en revenir à l'Etat central, les départements et les communes d'une part (Le Pen, Mélenchon et Dupont-Aignan) et, d'autre part, ceux qui veulent faire des économies sur le dos des collectivités territoriales (Fillon et Macron) ou ceux qui veulent rattacher 25% des départements aux métropoles, ce... [Lire la suite]