19 juin 2018

L'ETAT CENTRAL EN REGION: il nous faut refuser une relation... sado-masochiste!

L'Etat central "en régions" fait actuellement disparaître l'idée de décentralisation sur le mode: "passe moi ta montre et je te dirai l'heure". A moins de faire plus cynique sur le mode:" faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais". Voire plus pervers, sur le mode du maître chanteur: "si vous ne vous serrez pas davantage la ceinture, vous serez punis." Doit-on parler de relation sado-masochiste? Certaines collectivités et non des moindres ont, à nouveau, protesté contre cette maltraitance institutionnelle d'un Etat central... [Lire la suite]

15 juin 2018

COUP DE RABOT JACOBIN: Hervé MORIN fait la leçon à Emmanuel MACRON et il a bien raison!

"Faites ce que je vous dit! Mais pas ce que je fais"... Voilà résumée en quelques mots la morale d'un Tartuffe. Et quand un Tartuffe fait la leçon à ceux qui font ce que le Tartuffe ne fera jamais, ces derniers se fâchent à commencer par Hervé Morin, le président normand des Régions de France suite à la dernière provocation de Macronaparte 1er avec un énième coup de rabot jacobin à destination des conseils régionaux sommés de réduire leurs budgets. ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:11 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 juin 2018

TERRITOIRES: Lancement d'une plateforme de réflexions girondines. Les réunions prévues en NORMANDIE

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu l'invitation suivante: Le dernier banquet des députés Girondins par Félix Philippoteaux (1850) visible au musée officiel du Robespierrisme du château de Vizille (Dauphiné). Cher ( e ) Ami ( e ),L’année 2017 a été marquée par des échéances électorales majeures. Elle a considérablement bouleversé notre paysage politique et ébranlé les repères auxquels  nous nous référions traditionnellement. Aujourd’hui, nos concitoyens évoquent un nécessaire renouveau du lien au... [Lire la suite]
06 juin 2018

AVENIR DES PORTS NORMANDS DE L'AXE SEINE: il y a les diseux et les... faiseux (Hervé MORIN)

Les anciens, c'est à dire ceux qui ont connu la triste époque de la division normande entre la Corée du Sud  et celle du Nord du temps qu'elle était dirigée d'une main de fer par Alain Le Vern, se souviendront de la formule souvent utilisée par le ci-devant satrape de Haute-Normandie: "Il y a les diseux et les faiseux. Moi je suis un faiseux." Réunification normande enfin faite (grand merci au Rouennais François Hollande de l'avoir imposée à Laurent Fabius à la veille de commémorer en 2014 le souvenir du Débarquement de 1944),... [Lire la suite]
05 juin 2018

L'Etoile de Normandie soutient les grévistes de l'hôpital psychiatrique du ROUVRAY

L'affaire qui suit ne peut que provoquer que l'indignation tant elle est scandaleuse. Elle pose une question: Où est l'Etat en région? Une fois de plus, la politique publique décidée par l'Agence Régionale de la Santé dont la directrice est placée non pas sous la coupe du Ministère de la Santé mais sous le bicorne de Madame la préfète de région, est vivement remise en cause: le jacobinisme comptable et incompatible avec l'intérêt général de la santé des populations normandes. Exemple pathétique avec le personnel en grève et au bout... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]

18 mai 2018

ACADEMIES: De la réunification normande à la fusionite comptable pseudo-régionale

Comme à l'époque de la Monarchie absolue de droit divin de l'Ancien Régime, c'est le Contrôle général des Finances qui a le pouvoir: aujourd'hui, le pouvoir est à Bercy, ministère doté de 140 000 fonctionnaires et des politiques comptables qui se déploient sur tout le territoire et dans tous les domaines. La géographie régionale n'y échappe pas et c'est l'essence même du jacobinisme français que d'imposer à des réalités territoriales à la variété infinie une rationalité comptable et aveugle qui, concrètement, confine tant au ridicule... [Lire la suite]
16 mai 2018

ARASEMENT des barrages du SUD-MANCHE: une sottise écologique totale!

Où l'on reparle encore des méfaits d'un jacobinisme typiquement français qui est le propre d'une action "publique" centralisée, autoritaire, aveugle, idéaliste et donc manquant totalement de pragmatisme avec la complexité et la subtilité de la réalité avec, pour conséquence, celle d'une absurdité complète consistant à créer un risque naturel et à accroître une pollution des eaux... au nom de l'Environnement et de l'Ecologie! On a déjà vu dans l'Histoire ce type d'absurdités qui, souvent, confinent au tragique: défendre... [Lire la suite]
09 mai 2018

Un conseil régional, ça ne sert pas à faire des économies: ça sert d'abord à INVESTIR dans l'AVENIR de la REGION!

Un conseil régional qui ne serait géré que par des fourmis comptables ferait plutôt ressembler la Normandie à ça: La Normandie (dans sa moitié haut-normande) sous les mandats Le Vern, mais aujourd'hui dans la tête de l'opposition à l'actuelle majorité régionale (Nicolas Bay-Mayer-Rossignol) c'est comme l'entretien d'un cimetière: les Morts ne coûtant rien puisqu'ils ne demandent rien, on concentre l'effort sur l'entretien de l'existant notamment la suppression de toute mauvaise herbe qui serait trop normande à trop vouloir pousser... [Lire la suite]
07 mai 2018

Les automobilistes Normands poussent la CLAMEUR de HARO

"Haro ! Mon Duc on me fait tort!" Tout normand féru d'histoire et de traditions normandes connaît la célèbre formule du "cri de Haro" qui obligeait à l'assistance  toute oreille humaine qui l'entendait, dès lors qu'une voie de fait ou qu'un abus de pouvoir en était la cause. On pourrait, à nouveau, la pousser notre clameur normande lorsqu'on est automobiliste en Normandie ou ailleurs en France, mais, tout de même, surtout en Normandie car nous allons cumuler ici les deux expérimentations décidées par l'actuel gouvernement aussi... [Lire la suite]