06 septembre 2017

Avec MACRONAPARTE 1er, la décentralisation devient une expérience sordide...

La crise du jacobinisme à la française est en phase terminale: pour des raisons qui se trouvent dans les bureaux du ministère de Bercy dans le XIIème arrondissement de Paris, le jacobinisme version Macron-Darmanin-Philippe gifle de son mépris les collectivités territoriales qui assurent, bien plus que l'Etat central lui-même, la survie quotidienne et concrète du modèle social français républicain celui des services publics sur financement public et de la mutualisation des risques par la Sécurité sociale. Autrefois, les... [Lire la suite]

02 septembre 2017

Hervé MORIN: un président de région heureux de proposer l'alternative NORMANDE et GIRONDINE à la FRANCE

Nous étions à la fête de la Pomme organisée en ce 2 septembre 2017 au manoir de la Fortière à Epreville en Lieuvin, dans une douce et agréable verdure, au coeur de la Normandie. Sous une vaste tente, une assemblée nombreuse est venue écouter ce qui s'est dit sur le podium ouvert sur un pré et ses pommiers chargés de fruits: au fond, derrière les frondaisons de la haie de bocage, une dizaine de chevaux s'étaient aussi rassemblés pour écouter en voisins curieux... Les lieux étaient pavoisés comme il se doit avec nos léopards normands... [Lire la suite]
29 août 2017

VALORBIQUET: une école publique du Pays d'Auge placée sous le RABOT JACOBIN...

Edifiant !  Le jacobinisme parisien et surtout impécunieux ne sert désormais qu'à une seule chose: nous faire les poches. De la révolte des Nus-Pieds jusqu'à l'affaire Cahuzac, l'Etat central français qu'il soit royal, impérial ou républicain nous montre, hélas, le mauvais exemple: la préservation du consentement à l'impôt qui permet le financement du bien commun mis à la disposition de tous devrait être la mission la plus sacrée d'un Etat de droit. Visiblement, le jacobinisme qui chasse la bourse du citoyen parce qu'il est... [Lire la suite]
28 août 2017

Au XXIème siècle, le GRAND PARIS ne s'occupera que de lui-même: c'est la chance pour un grand pari... normand !

Le grand pari du Grand Paris sera la grande affaire du XXIème siècle en France avec plus de... 50 milliards d'euros d'investissements prévus, promis... Dumoins dans les discours. Car tout le problème est là: en France la parole publique se fait emphatique et de ces Himalaya de logorrhées officielles ne surgissent que des souris. On annonce beaucoup, on nous dit que cela sera grandiose en 2050 ou 2060 et puis... plus rien. On sait que les crédits sont, plus que jamais, comptés quand il faut, en même temps, gérer une dette publique... [Lire la suite]
19 août 2017

JUILLET 2017: avec Michel ONFRAY, CAEN capitale de l'alternative GIRONDINE

Début juillet 2017, l'emblématique philosophe normand Michel ONFRAY a rassemblé sur une semaine l'ensemble de ses conférences publiques prévues pour la session 2017 de l'Université populaire de Caen au Zénith afin d'accueillir gratuitement le maximum d'auditeurs... Mais à l'occasion d'une séance de réponse aux questions posées par le public, Michel Onfray, non sans véhémence (mais c'était nécessaire), répond à une dame soutenant Jean-Luc Mélenchon et se disant "jacobine" sous prétexte que l'option girondine mettrait à mal le... [Lire la suite]
23 juillet 2017

La suppression de la TAXE d'HABITATION va destabiliser les finances des grandes villes normandes...

La mesure consistant à supprimer (progressivement... sic!) la taxe d'habitation pour près de 70% des ménages (un plancher ou un plafond de plus...) est typique des mesures démagogiques de la vieille politique que ceux qui se disent en marche derrière leur Jupiter affirment qu'ils ne feraient plus ! A l'usage, la mise en oeuvre de cette réforme risque d'être très complexe car il va falloir tenir compte du taux d'imposition dans chaque commune de France  pour calculer la fameuse compensation financière que Jupiter a promis aux... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

20 juillet 2017

Les GIRONDINS Normands dénoncent le prurit jacobin autoritaire d'Emmanuel MACRON

Passons sur l'épisode inédit et très inquiétant de ce qui vient de se passer entre le "chef des Armées" et son ancien chef d'Etat major, le général De Villiers contraint à la démission. Nous passons sans en dire plus car le sujet nous éloigne de nos préoccupations normandes. Quoique... La Normandie est terre de Liberté et terre de la reconquête de l'Etat de droit dans le sacrifice et l'héroïsme il y a plus de 70 ans: toute décision ou toute attitude politique, qui plus est, quand elle est celle du chef de l'Etat de la République... [Lire la suite]
18 juillet 2017

A l'heure du mépris jupitérien pour les collectivités territoriales, la question du découpage régional refait surface...

Alors que Macronaparte 1er foulait, ce 17 juillet 2017, les moquettes épaisses du Sénat à l'occasion d'une très orwellienne "conférence territoriale" pour asséner son mépris jupitérien aux collectivités territoriales sommées de cracher jusqu'à 10 ou 13 milliards d'euros d'économies au bassinet alors qu'elles sont déjà "à l'os", alors que de nouvelles fusions sont envisagées entre départements, communes ou entre départements et métropoles (un danger essentiel pour l"existence même de la Normandie dont la partie... [Lire la suite]
16 juillet 2017

CENTRE VILLE DE CAEN en 2019: démolitions, banalisation, minéralisation, manque d'imagination...

Nous avons eu, hélas, la curiosité d'aller découvrir les propositions du cabinet (parisien, forcément) mandaté par la ville de Caen pour redessiner le coeur  de notre bonne ville normande en 2019 à l'occasion de l'arrivée du tramway entre la tour Leroy, le chevet et l'église Saint Pierre ainsi que le Cours des Alliés: http://www.attica-urbanisme.fr/ Voilà la vue d'artiste si on ose dire: l'esthétique lisse, normalisée, minérale et aseptisée du centre commercial que l'on voit partout, triomphe une fois de plus, par... [Lire la suite]
16 juillet 2017

17 JUILLET 2017 Conférence territoriale: les collectivités variables d'ajustement d'un jacobinisme impécunieux?

Les élus locaux (communes, intercoms, départements et régions) en ont ras-le-bol ! Le grand mouvement de décentralisation démarré voici 40 ans s'essouffle et s'achève car les difficultés financières de l'Etat central dont le budget est en déficit chronique montrent crûment qu'il ne s'agissait pas d'une décentralisation mais plutôt d'une déconcentration: transferts de compétences sans avoir transféré les finances ou les pouvoirs nécessaires pour les mettre  réellement en oeuvre. Aujourd'hui, les collectivités se retrouvent dans la... [Lire la suite]