21 mars 2018

Nouveaux députés normands: mais à quoi servent-ils? A RIEN... ou presque!

Comme chaque semaine (le lundi) paraît la Chronique de Normandie de Bertrand Tierce (n°530 datée du 19 mars 2018) avec un dossier fort bien troussé sur nos nouveaux députés "Normands": ils sont vingt-cinq et les guillemets sont de rigueur, hélas, s'il s'agit d'aborder l'activité de ces parlementaires selon notre angle normand d'appréciation du réel et de l'intérêt général. Le dossier à lire ci-après est donc plus qu'édifiant et le constat dressé par Bertrand Tierce est sévère: à quoi servent-nos députés? A rien dans l'actuelle... [Lire la suite]

19 mars 2018

"TERRITOIRES", le laboratoire des idées girondines lancé par Hervé MORIN le Normand...

Voilà donc une bonne nouvelle: la recomposition de la vie politique est possible non pas seulement par le fait d' un seul homme qui est le seul à savoir où il est en train de marcher (le sait-il d'ailleurs vraiment?) mais aussi par des retrouvailles autour d'idées qu'on n'aurait jamais dû oublier. Dans le jacobinisme binaire droite/ gauche du régime présidentiel néo-bonapartiste de la 5ème République, le Centre est devenu le ventre mou, l'oreiller d'appoint des majorités gouvernementales de gauche ou de droite... On se souvient de la... [Lire la suite]
19 mars 2018

AMELIORER LES PERFORMANCES DU PORT DU HAVRE: TABLE RONDE OUVERTE A TOUS le lundi 26 mars 2018

A l'initiative de la CGT Dockers qui démontre ainsi qu'elle est capable de proposer autre chose qu'un feu de palettes sur un rond-point, une journée de réflexion citoyenne et d'expertise ouverte à tous sur l'avenir du grand port maritime du Havre nous est proposée le lundi 26 mars 2018 au Art sport café, à partir de 13h30 au 8 rue Marcel Toulouzan dans le quartier portuaire de l'Eure, non loin du boulevard Jules Durand... ... [Lire la suite]
19 mars 2018

SCANDALE COLONIAL? "ICI L'Etat investit pour votre avenir " dans L'EPR mais pas dans la LNPN...

Désormais, c'est tellement clair qu'un aveugle pourrait voir: l'Etat central "jacobino-parisien" MEPRISE la Normandie, en tant que telle. A la pointe extrême occidentale de la Normandie, au pied du cap de Flamanville, au Sud de la Hague déjà affligée de sa "Coge" (pour Cogéma), l'Etat, par l'entremise d'EDF, a décidé d'investir près de 11 MILLIARDS d'euros dans un chantier aussi incertain que titanesque de construction d'un prototype de réacteur nucléaire dont plus personne ou presque ne veut et dont l'allumage vient encore d'être... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]
15 mars 2018

EOLIENNES MARINES: démonstration est faite que la FRANCE N'EST PAS UN ETAT DE DROIT!

Le jacobinisme à la française, arbitraire, discrétionnaire et centralisé à Paris vient encore de frapper et illustre, une nouvelle fois, cette évidence que l'on peine à voir en France mais qui est éclatante à l'Etranger: La France a beau être, officiellement, une "République" voire une "démocratie", elle n'est TOUJOURS PAS UN VRAI ETAT DE DROIT car persiste en France, un archaïsme qui remonte à l'Empire romain (ou, dumoins, à Philippe Auguste "empereur en son royaume"): En France, comme à Rome, au nom de l'Intérêt général, le... [Lire la suite]

08 mars 2018

Les tartufes jacobins veulent réduire la vitesse à 80km/h: les présidents des départements normands s'y opposent!

Le jacobinisme sans nuances de Lille à Perpignan et de Brest à Strasbourg confine au ridicule avec cette mesure de réduire la vitesse à 80 km/h sur les routes départementales à double sens sans séparateur central... Officiellement c'est une mesure pour améliorer la sécurité routière. Officieusement, ladite "sécurité routière" tout comme la sécurité de nos poumons à préserver du tabagisme, est gérée depuis un bureau du Trésor public à Bercy. S'obstiner à évoquer la sécurité routière pour justifier cette mesure relève de la pire des... [Lire la suite]
07 mars 2018

JACOBINISME TECHNOCRATIQUE à la française: vous n'en vouliez plus! Eh bien vous en aurez encore!

La lecture de l'article qui suit (Normandie Actu pour le Pays d'Auge) est édifiante: cet article documente l'un des archaïsmes les plus criants de la République française qui, sur le point évoqué ci-dessous, est moins apparenté à un état de droit évolué ou à une démocratie occidentale libérale (au sens des droits politiques) qu'à un despotisme plus ou moins éclairé situé quelque part entre entre la Prusse de Frédéric II, l'empire russe de la Grande Catherine ou la Sublime Porte... A moins qu'il ne s'agisse plutôt de singer la défunte... [Lire la suite]
28 février 2018

MORIN PORTE LE PROJET NORMAND: ça marche avec les chefs d'entreprise mais beaucoup moins avec les associatifs. POURQUOI?

Quel paradoxe!     Alors que l'action régionale normande très volontariste de l'équipe animée par Hervé Morin, assurément le meilleur président normand que la Normandie enfin réunifiée pouvait avoir, commence à donner de vrais résultats dans le domaine essentiel de l'innovation technologique, de l'industrie et de l'emploi grâce à une vraie politique d'intelligence économique territoriale... Alors que la Normandie est perçue comme une évidence très positive qui redonne de la fierté dans la société civile régionale et... [Lire la suite]
20 février 2018

SUBVENTIONS REGIONALES: LES CHOIX CORNELIENS D'HERVE MORIN

On voit que la machine à broyer l'intérêt général normand est en pleine action! D'un côté, depuis Paris, au coeur de l'Etat central, tout à son désir d'imposer le retour d'un jacobinisme managérial, se multiplient les grands coups de rabots lancés par les inspecteurs des finances de Bercy pour mieux déstabiliser celui qui ose se poser en opposant girondin et normand à Emmanuel Macron. Avec, pour conséquence, la réduction des dotations de fonctionnement combinées à l'absence d'autonomie de finances des exécutifs régionaux qui... [Lire la suite]