25 janvier 2020

L'Etat central est tenté par une nouvelle nationalisation de la vallée de la Seine normande...

La dernière fois, c'était dans les années 1960 et ce fut, on le sait, catastrophique pour une Normandie en reconstruction, à peine remise du catclysme de la Seconde guerre mondiale... Pour privilégier un intérêt parisien confondu avec l'intérêt national, la ville de Rouen ne fut pas choisie pour devenir la métropole régionale d'équilibre pour le Nord-Ouest et l'espace régional normand fut divisé en deux régions administratives: l'objectif étant, à terme, d'étendre la région parisienne dans la vallée de la Seine et ce jusqu'au port du... [Lire la suite]

14 décembre 2019

Franchissement ferroviaire de l'estuaire : une conférence au fil de l'eau... 5ème partie

     En fin d’année 2009, le conférencier participe au débat public sur le projet de prolongement du grand canal du Havre. Correspondance avec le président de la commission de débat public : . Courrier du 19 octobre 2009 . Courrier du 17 novembre 2009 . Courrier du 1er décembre 2009      Objectif : que le prolongement éventuel du grand canal du Havre ne compromette pas les infrastructures ferroviaires qu'il préconisait. Au cours du débat, une solution de substitution "émergera" :... [Lire la suite]
22 juillet 2018

Jacques ATTALI se vautre dans OUEST FRANCE et se compromet en flattant le SEPARATISME BRETON!

Nouvel excès de vitesse de la bagnole Ouest-France devant le radar de l'Etoile de Normandie... Ce coup-ci, c'est l'inénarrable Jacques Attali qui est au volant, visiblement, en état d'ébriété prononcé (il a forcé sur le chouchen pendant l'entretien?) au point de foncer dans le décor entre Carnac et l'île de Houat. Jacques Attali a donc fait une grave sortie de route dans la dernière page que la propagande ligéro-bretonne réserve habituellement aux Bretons heureux... Voir, ci-après, les images prises sur les lieux mêmes de l'accident... [Lire la suite]
11 avril 2018

Une voie d'eau de plus de deux millions dans la croisière Philippe/Macron/Attali sur l'AXE SEINE NORMAND

D'après médiapart et le Canard enchaîné, à l'occasion du 500è anniversaire de la fondation de la ville du Havre, on découvre une importante avarie: un trou de plus de deux millions dans la croisière Philippe/ Attali/ Macron sur un Axe Seine normand à rattacher, à terme, à la région parisienne comme n'a cessé de le répéter Jacques Attali à la suite d'Antoine Grumbach. En attendant, c'est Hervé Morin le Normand qui devrait sourire à la nouvelle de cette ardoise havraise laissée par un ancien député maire du Havre devenu Premier ministre... [Lire la suite]
20 octobre 2017

GRAND PARIS: La bataille d'Hervé Le Normand contre les forces de l'AXE Philippe

La question de la gouvernance de l'Axe Seine n'est pas qu'une question d'aménagement économique, logistique ou technique d'une vallée fluviale qui relie un ou deux grands ports maritimes normands à une métropole de niveau mondial et ses 12 millions d'habitants. C'est, avant tout, une question politique, voire géopolitique. Car à l'Axe Seine géographique (la vallée de la Seine s'étirant de l'Ouest francilien jusqu'à son estuaire normand) semble correspondre, de plus en plus, un axe politique dont la tête pourrait bien être celle... [Lire la suite]
18 octobre 2017

Prochaines ASSISES de la Mer au HAVRE: Encore un énième BAIN de SIEGE d'un GRAND PARIS AMER en Normandie?

On nous annonce la présence d'un ancien maire du Havre au Havre: ça c'est un événement! Ainsi que celle du "diseux" Attali qui rêve de diluer la Normandie dans la Seine du MACRON PARIS à la sauce Grumbach... Ils vont bavasser sur notre compte et sur notre dos une fois de plus sans que nous ayons voix au chapitre! Qu'importe! Le ministère de la bonne Parole jacobine se fait couper la langue par les raboteurs de Bercy et cet énième Barnum n'amusera que les dupes qui aiment encore se faire prendre par les oreilles ou par le...... [Lire la suite]

15 septembre 2017

FUSION NORMANDIE/ILE DE FRANCE: ATTALI FOUTEZ NOUS LA PAIX !!!

Et voilà c'est reparti pour un tour... La petite musique de la clique d'experts médiatiques qui pontifient sur la place de Paris reprend de plus bel depuis que le Canard Enchaîné a révélé, dans son édition du 6 septembre 2017,  les confidences géographiques gargantuesques d'Emmanuel Macron à Patrick Ollier, le président du machin métropolitain du Grand Paris. Jacques Attali en remet donc une couche dans un entretien paru ce 14 septembre 2017 dans Le Point. On attend le réveil d'Antoine Grumbach ou une chronique d'Erik Orsenna... [Lire la suite]
16 juin 2017

AXE SEINE: FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT?

FAUT-IL DEGAGER François PHILIZOT? Depuis qu'Edouard PHILIPPE, le ci-devant maire du Havre qui a remonté la Seine en amont jusqu'à Matignon (Paris rive gauche: c'est d'un chic!), la question fondamentale de la GOUVERNANCE de l'AXE SEINE se pose plus que jamais. Et cette question, nous n'avons jamais cessé de la poser sur l'Etoile de Normandie car c'est une question EXISTENTIELLE pour la Normandie. Mais aussi parce que nous avons la conviction que l'AXE SEINE, n'intéressant pas les pouvoirs parisiens, doit être "normandisé". ... [Lire la suite]
05 juin 2017

A l'occasion du 500ème anniversaire du HAVRE, Jacques ATTALI dénonce l'obsession antimaritime de la FRANCE

Nous le savons, Jacques Attali est un jacobin parisiano-centré et à l'instar d'un grand maître du passé qui fait travailler un atelier entier, il fait écrire ses livres par une armée de petites mains en espérant parler aux décideurs et aux puissants comme d'autres parlent à l'oreille des chevaux. Il n'y aura donc pas d'allusion à la Normandie dans le texte qui suit. En revanche, on trouvera une claire allusion à l'enjeu national de la dimension maritime qui reste absente des cerveaux parisiens. Jacques Attali le dénonce une nouvelle... [Lire la suite]
29 avril 2017

URGENCE: Dire à MACRON que la METROPOLE NORMANDE N'EST PAS EN REGION PARISIENNE !

On prend ici le pari raisonnable que le 7 mai 2017 au soir, Emmanuel MACRON sera élu président de la République française au terme d'une victoire très serrée, voire une victoire "à la Pyrrhus" qui ne saurait faire d'Emmanuel MACRON notre président ou le président de tous les Français dans un processus électoral aussi inédit qu 'extraordinaire qui doit s'achever par les élections législatives des 11 et 18 juin 2017 (quelle date symbolique !): les institutions de la Vème République montrent, une fois encore, leur plasticité et leur... [Lire la suite]