03 juillet 2020

Edouard PHILIPPE quitte MATIGNON pour retrouver LE HAVRE et la NORMANDIE!

"Alea jacta est!" https://www.lefigaro.fr/politique/en-direct-l-elysee-annonce-la-demission-du-gouvernement-d-edouard-philippe-20200703 Dégagisme à Matignon... Emmanuel Macron a semble-t-il fait le choix de "prendre son risque" (comme il aime à le dire) plutôt que de garder sous le coude un Edouard Philippe plus populaire que lui au poste de Premier fusible de la République quitte à le crucifier jusqu'au bout d'un chemin de croix économique et social (sans parler du reste) qui s'annonce interminable jusqu'à la prochaine... [Lire la suite]

02 juillet 2020

Edouard PHILIPPE: J'irai revoir ma Normandie? (C'est Emmanuel Macron qui en décidera...)

Edouard Philippe, en tant que tête de liste, a été élu avec 59% des suffrages exprimés des Havrais et ce, dans un contexte inédit  d'abstention massive: Le maître des horloges de l'Elysée doit donc décider entre ce jeudi 2 juillet et le début de la semaine prochaine si Edouard pourra revoir sa Normandie au Havre ou s'il devra rester à Matignon donc à Paris jusqu'à la fin. II est raisonnable de penser que le président de la République n'a pas grand choix possible et il est encore plus raisonnable de penser que la seule solution... [Lire la suite]
29 juin 2020

PATRIMOINE NORMAND EN PERIL/8: Retour au domaine de la Horie à Granville sur fond de vague verte électorale...

Billet de Florestan Nous avions inauguré cette série lamentable sur l'Etoile de Normandie consacré au patrimoine régional en péril avec le domaine de La HORIE à Granville, domaine historique et naturel menacé de bétonnage total avec force images publicitaires flatteuses vantant de futures "terrasses d'Hacqueville" ensoleillées avec parasols, balcons avec fleurs en pots et berlines allemandes derrière la porte basculante du parking en sous-sol, images qui demontrent à l'envi la médiocre imagination de promoteurs immobiliers à ce point... [Lire la suite]
28 février 2020

Le millénaire de Caen, c'est quand? 2023 ou... 2027?

Franchement! On a essayé de vous épargner ça mais nous sommes contraints de vous en parler... La prestigieuse histoire millénaire de notre Normandie ducale ne mérite pas d'être enfermée à l'intérieur d'un maroquin municipal du XXIème siècle! Ils n'en reviennent pas! Nous non plus... L'Histoire c'est, en quelque sorte, une éducation populaire fondamentale pour la bonne santé d'un régime républicain fondé sur la souveraineté d'un peuple éduqué et éclairé: on le sait depuis les anciens grecs. Mais un régime républicain qui digère... [Lire la suite]
25 janvier 2020

Joël BRUNEAU le maire de CAEN veut fêter le millénaire de la ville en 2023... Mais est-ce la bonne date (1023)?

Etre en campagne électorale ça donne à certains des idées. Encore faut-il qu'elles soient bonnes et qu'il soit possible de les mettre en pratique. Dans sa première réunion publique organisée le 23 janvier dernier dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines élections municipales de mars 2020, Joël Bruneau, le maire sortant de Caen, a annoncé son souhait d'organiser les festivités du millénaire de la fondation de la ville de Caen. L'année 2023 a été retenue pour célébrer cet événement. L'idée est excellente mais elle... [Lire la suite]
24 septembre 2019

Elections municipales en Normandie dans les sondages: prime au maire sortant, aux écologistes. Déprime chez les macronistes...

L'article à lire ci-dessous (L'Opinion, 24/09/19) confirme les évidences: le parti d'un président de la République qui reste majoritairement impopulaire ne peut pas espérer faire de grands exploits dans des élections municipales où s'applique totalement l'adage suivant: "un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Dans l'incertitude et la précarité qui caractérisent notre époque, la prime de la confiance va au maire sortant quelle que soit la couleur de son écurie partisane. Seul élément nouveau qui pourrait perturber le jeu: la montée... [Lire la suite]

11 septembre 2019

Municipales 2020: L'écologie n'appartient qu'à celles et ceux qui voudront enfin la prendre au sérieux!

La préoccupation écologique monte fortement dans les intentions de vote pour les prochaines élections municipales de mars 2020. Plus la ville est importante, plus cette préoccupation semble élevée: en Normandie, à Caen et plus encore à Rouen, la question écologique pourrait faire l'élection du nouveau maire ou défaire la réelection du maire sortant. L'écologie se confond, de plus en plus, avec l'intérêt général: en conséquence, cette préoccupation appartient à toutes et tous et toutes les formations partisanes et idéologiques doivent... [Lire la suite]
09 septembre 2019

ANALYSE MUNICIPALES 2020: les cinq sujets qui vont intéresser les électeurs dans les grandes villes normandes...

Elections municipales dans les grandes villes normandes en mars 2020: L'Etoile de Normandie vous fait connaître l'analyse suivante, proposée par le chercheur en sciences-politiques Nicolas Rio. Les attentes des électeurs à l'occasion des prochaines municipales ne semblent pas, aux dires de ce chercheur, marquées par un intérêt particulier pour une approche territoriale de problèmes qui sont perçus, avant tout, comme étant la déclinaison locale, communale ou municipale de problèmes plus globaux médiatiquement présentés à l'échelle... [Lire la suite]
05 septembre 2019

Municipales 2020 à Caen: Joël Bruneau a ses chances, à condition de laisser en paix les tilleuls de la place de la République!

Les instituts de sondage tournent à plein régime à quelques mois des prochaines échéances des élections municipales prévues en mars 2020. Tout le monde veut son sondage: les partis du "vieux monde" (sic!) dont les maires sortants ne veulent pas sortir et la République en Marche qui rame avec, d'ores et déjà, le caillou parisien Villani dans la chaussure. Mais tous les sondages s'accordent au moins sur un point, notamment au sujet de l'électorat (très volatil) des grandes villes: la préoccupation écologique n'a jamais été aussi... [Lire la suite]
30 juillet 2019

A CAEN: après 82 ans d'absence, le grand retour du TRAMWAY...

Peu de Caennais le savent, mais, autrefois, circulait dans les rues plus étroites qu'aujourd'hui d'un centre-ville jadis si beau, si pittoresque, un tramway qui fut, un temps, l'emblème de la modernité dans une ville musée avant qu'il ne disparaisse en... 1937 au profit de la circulation automobile et des autobus, tel un signal faible perçu par personne à l'époque, du grand boulversement catastrophique à venir. A savoir: L'éventrement même de la ville ancienne lors de sa "Libération" venue du ciel comme un fléau biblique en 1944... [Lire la suite]