24 septembre 2019

Elections municipales en Normandie dans les sondages: prime au maire sortant, aux écologistes. Déprime chez les macronistes...

L'article à lire ci-dessous (L'Opinion, 24/09/19) confirme les évidences: le parti d'un président de la République qui reste majoritairement impopulaire ne peut pas espérer faire de grands exploits dans des élections municipales où s'applique totalement l'adage suivant: "un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Dans l'incertitude et la précarité qui caractérisent notre époque, la prime de la confiance va au maire sortant quelle que soit la couleur de son écurie partisane. Seul élément nouveau qui pourrait perturber le jeu: la montée... [Lire la suite]

11 septembre 2019

Municipales 2020: L'écologie n'appartient qu'à celles et ceux qui voudront enfin la prendre au sérieux!

La préoccupation écologique monte fortement dans les intentions de vote pour les prochaines élections municipales de mars 2020. Plus la ville est importante, plus cette préoccupation semble élevée: en Normandie, à Caen et plus encore à Rouen, la question écologique pourrait faire l'élection du nouveau maire ou défaire la réelection du maire sortant. L'écologie se confond, de plus en plus, avec l'intérêt général: en conséquence, cette préoccupation appartient à toutes et tous et toutes les formations partisanes et idéologiques doivent... [Lire la suite]
09 septembre 2019

ANALYSE MUNICIPALES 2020: les cinq sujets qui vont intéresser les électeurs dans les grandes villes normandes...

Elections municipales dans les grandes villes normandes en mars 2020: L'Etoile de Normandie vous fait connaître l'analyse suivante, proposée par le chercheur en sciences-politiques Nicolas Rio. Les attentes des électeurs à l'occasion des prochaines municipales ne semblent pas, aux dires de ce chercheur, marquées par un intérêt particulier pour une approche territoriale de problèmes qui sont perçus, avant tout, comme étant la déclinaison locale, communale ou municipale de problèmes plus globaux médiatiquement présentés à l'échelle... [Lire la suite]
05 septembre 2019

Municipales 2020 à Caen: Joël Bruneau a ses chances, à condition de laisser en paix les tilleuls de la place de la République!

Les instituts de sondage tournent à plein régime à quelques mois des prochaines échéances des élections municipales prévues en mars 2020. Tout le monde veut son sondage: les partis du "vieux monde" (sic!) dont les maires sortants ne veulent pas sortir et la République en Marche qui rame avec, d'ores et déjà, le caillou parisien Villani dans la chaussure. Mais tous les sondages s'accordent au moins sur un point, notamment au sujet de l'électorat (très volatil) des grandes villes: la préoccupation écologique n'a jamais été aussi... [Lire la suite]
30 juillet 2019

A CAEN: après 82 ans d'absence, le grand retour du TRAMWAY...

Peu de Caennais le savent, mais, autrefois, circulait dans les rues plus étroites qu'aujourd'hui d'un centre-ville jadis si beau, si pittoresque, un tramway qui fut, un temps, l'emblème de la modernité dans une ville musée avant qu'il ne disparaisse en... 1937 au profit de la circulation automobile et des autobus, tel un signal faible perçu par personne à l'époque, du grand boulversement catastrophique à venir. A savoir: L'éventrement même de la ville ancienne lors de sa "Libération" venue du ciel comme un fléau biblique en 1944... [Lire la suite]
11 juin 2019

APRES le 75ème anniversaire du Débarquement, la LREM envisage une DROP ZONE à Caen pour les municipales en 2020!

Après d'Ornano, Lecanuet, Poniatowski, Fabius, Cazeneuve, Lemaire, Philippe et tant d'autres... on peut raisonnablement avoir envie de dire: ça suffit! La Normandie n'est pas une drop zone pour parachuté(e) d'un ministère parisien!     Le débarquement, les Normands ont déjà donné et c'était il y a 75 ans: les Normands, d'ailleurs, sont plein d'affection pour ces paras de la Liberté et nous chérissons ces vétérans tombés du ciel durant l'été 1944... Quant aux autres, les parachuté(e)s de la vie politique nationale... [Lire la suite]

17 janvier 2019

Gilets Jaunes: LE LABORATOIRE POLITIQUE NORMAND (suite...)

Voilà! C'est fait! Emmanuel Macron, le chef de l'Etat et ses gens (une tablée de 30 personnes à nourrir, le soir après coup, dans un petit restaurant de Vernon avant de regagner Paris) ont fait leur grand numéro: près de sept heures "à portée d'engueulades" devant quelques 600 maires Normands confinés dans un gymnase à Grand-Bourgtheroulde, commune nouvelle du Roumois transformée en camp retranché... A l'extérieur, assez loin, le peuple en gilets jaunes s'était massé sur les rond-points tandis que ceux de Bourgtheroulde étaient en... [Lire la suite]
01 janvier 2019

VOEUX 2019 N°4: Mettre à feu le moteur métropolitain normand toujours froid! (Quid Caen/ Rouen/ Le Havre?)

BILLET DE FLORESTAN En ce jour de Nouvel an 2019, nous poursuivons notre liste de voeux de plus ou moins long terme (car l'espoir fait vivre) pour l'avenir de la Normandie avec ce voeu N°4 essentiel: l'avion normand a vu sa carlingue réparée, réunifiée et dotée, à nouveau de ses deux ailes. Dans la cabine il y a même un pilote qui s'active. Les plans de vols sont établis: les objectifs sont même ambitieux puisque la Normandie est une compagnie aérienne prestigieuse connue dans le Monde entier. Mais, l'avion normand, qui est un... [Lire la suite]
21 décembre 2018

CHATEAU de CAEN: La renaissance se précise...

La renaissance du château de Caen, l'une des plus grandes enceintes castrales du Moyen-âge occidental, lieu emblématique de l'épopée du duc Guillaume Le Conquérant se précise après de longues années de quasi jachère de l'ambition ou de la vision. Dans le cadre d'un schéma directeur qui planifie des travaux jusqu'aux années 2026, le château ducal à partir duquel la ville moderne de Caen s'est développée comme seconde capitale régionale voulue par le duc-roi sur la rive occidentale de la Seine, va enfin être valorisé à la hauteur de... [Lire la suite]
27 octobre 2018

CAEN LA MER au péril de l'eau en raison de la pression d'Archimède des PROMOTEURS- BETONNEURS!

La République, au sens romain du mot c'est la "chose" publique dont l'intérêt général doit s'imposer aux intérêts privés fussent-ils plus puissants que la force publique. La question est clairement posée à Caen... place de la République à l'occasion d'un projet immobilier commmercial très controversé imposé par le premier promoteur-bétonneur de la ville et le premier commerçant du centre-ville, à savoir le groupe Sedelka-Europrom (Malek Rezgui) et JEL Diffusion Le Printemps (Laurent Chemla). Le maire de Caen, Monsieur Joël Bruneau a... [Lire la suite]