10 juin 2021

La Normandie passée au chemin de fer de Sébastien Jumel...

Voici un tract distribué le matin du 9 juin 2021 aux voyageurs sur les quais de la gare de la rue Verte à Rouen... Il est question, bien évidemment, d'un sujet qui fache les Normands: La déglingue de la Normandie ferroviaire est le résultat le plus évident, le plus visible et le plus consternant du passif de la division normande et, en conséquence, du mépris de la Sncf pour une Normandie dont la géographie a le malheur de ne pas correspondre au modèle ferroviaire dominant en France, à savoir le tout TGV et le tout LGV. C'est la... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 09:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

07 juin 2021

Les décideurs de l'Axe Seine en ont marre de se faire promener par les baladins de la mise en Seine...

Le 31 mai dernier au Havre comme précédemment en janvier dernier à Rouen et comme probablement d'ici quelques semaines ou quelques mois à Paris, les baladins de la mise en Seine nous proposent quelques entrechats, trois petits tours et puis s'en vont sur le devant de la Seine: A l'écoulement du fleuve qui a fait la France, de son amont parisien vers son aval normand, répond comme en écho, l'écoulement de vaines palabres sur la même pente et dans la même vallée, de l'amont parisien dominant vers un aval normand dominé... Autant la... [Lire la suite]
17 décembre 2020

Carte isochrone: et si la Normandie des TER prenait enfin sa revanche sur les TGV?

Le 23 octobre dernier, le Figaro Magazine consacrait son dossier à une étonnante géographie de la France: celle qui présente, à partir de cartes par "anamorphose", le rétrecissement de l'espace-temps national au départ de Paris. Le critère de l'éloignement kilométrique n'en est plus un dès lors que l'on se situe sur les des grandes radiales Paris-Province: le critère d'être à x heure de Paris est devenu, à la suite de la révolution ferroviaire du TGV, le critère dominant avec comme conséquence de corréler le prix du mètre carré à... [Lire la suite]
27 novembre 2020

La SNCF agace le maire de Vernon qui s'agace contre le... président de la Normandie.

La colère locale sinon localiste qui s'exprime ci-après peut paraître légitime. Mais on pourrait dire aussi que l'actuel maire de Vernon qui est un protégé de Sébastien Lecornu exilé au ministère de l'Outre-mer, se trompe aussi un peu de cible en s'en prenant au président de la Normandie au lieu de s'en prendre au président de la SNCF. Mais une question de fond est posée et à laquelle, il va bien falloir trouver une réponse: L'Etat central parisien et la région Ile-de-France n'ont pas l'air de prendre l'urgence du cas normand très... [Lire la suite]
03 novembre 2020

Le saut-de-mouton ferroviaire: un nouveau sport pratiqué en Ile-de-France avec l'argent des... moutons normands!

C'est une bien mauvaise habitude héritée des années de déclin régionale dans la division normande et la médiocrité localiste: à Paris, ils n'ont pas l'habitude d'avoir affaire à la fermeté et à la volonté d'un lobby normand. Les élus Normands ont du mal à "chasse en meute" et se croient plus malins que d'autres élus normands en croyant qu'il est possible d'aller chercher directement dans un cabinet ministériel parisien ce qui leur manque sous prétexte d'avoir le bras long. Résultat de ce chacun pour sa pomme à la sauce normande,... [Lire la suite]
22 septembre 2020

Quand Mayer-Rossignol joue "collectif" dans l'Axe-Seine sans jouer collectif pour la Normandie: Attention, danger!

Cette information à suivre, repérée par l'un des fidèles lecteurs de l'Etoile de Normandie avec ce commentaire suivant tout à fait judicieux et que nous faisons nôtre... Surprenant ! Les maires du Havre et de Rouen écrivent au premier ministre en proposant « de s’engager ensemble dans la relance écologique de la Vallée de la Seine ». 1- L'actuel maire du Havre a si peu servi les intérêts de sa ville et de sa région quand il était Premier ministre qu'il en est arrivé, aujourd'hui, à réclamer à son successeur à Matignon ce qu'il lui... [Lire la suite]

06 septembre 2020

Précurseur de l'unité normande, ANTOINE RUFENACHT EST MORT...

Nous l'apprenons ce samedi 5 septembre 2020: Antoine Rufenacht, l'ancien député-maire du Havre et président de région normand est mort à l'âge de 81 ans. Celui qui fut le mentor d'Edouard Philippe était la dernière grande figure politique normande d'envergure nationale encore vivante: on lira donc la nécrologie détaillée proposée par les journalistes du Monde, détaillée sauf sur l'aspect qui nous importe ici: la Normandie et la longue marche contemporaine vers l'unité normande, sujet qui n'est même pas connu d'un journaliste... [Lire la suite]
03 septembre 2020

Revue de presse normande de la rentrée (3 septembre 2020)

L'ensauvagement de notre société: la Normandie n'est hélas pas épargnée... Consternant!   Une bonne nouvelle pour le savoir-faire normand: Hermès va ouvrir une manufacture à Louviers. (source: Ouest France, 03/09/20)   Quand les Bretons nous demandent de collaborer un peu plus avec eux il faut sans cesse se demander si nous ne sommes pas  des... idiots utiles! Mefité! (source: Lettre Eco Normandie, 28 août 2020)   Quid de la LNPN? La ressusciter comme Saint Lazare... avant les calendes... [Lire la suite]
22 juin 2020

Ligne Nouvelle Paris-Normandie : le tronçon Rouen-Barentin "pète l'incruste" !

     L'auteur des lignes qui vont suivre a eu accès, par une voie détournée, à un article de la presse normande remontant à fin mai, que voici :      Cet article appelle de sa part les commentaires suivants :      Tout en jugeant que le tronçon de ligne nouvelle entre Rouen et Barentin est inutile, M. Christophe Bouillon n'évoque pas une réhabilitation du scénario C en direction du Havre qui pourrait s'y substituer, alors que son attention a été attirée sur ce point... [Lire la suite]
03 mars 2020

Revue de presse: Le confort avant la vitesse, la vraie division normande, filets bretons, la science met le Mont à Avranches!

Petite revue de presse normande au 3 mars 2020 à partir d'articles glanés dans l'édition caennaise de Ouest-France datée de la veille: Grandes lignes ferroviaires normandes: les rames OMNEO vont, peu à peu, remplacer jusqu'en 2021 un matériel ferroviaire valétudinaire. Mais comme le réseau ne l'est pas moins, il faudra patienter encore pour que les rames OMNEO atteignent enfin la vitesse de pointe de 200 km/h (10 km de plus que les turbotrains d'autrefois...). Le confort avant la vitesse? La démographie médicale et ses... [Lire la suite]