17 février 2018

La Normandie naura pas de TGV... TANT MIEUX!

En revanche, alors que le modèle du TGV/LGV qui taquine l'avion à 350 km/h au ras des pâquerettes pour transporter 500000 cols blancs par an entre Paris et une métropole régionale est en train de foncer tout droit dans le mur de la dette en faisant exploser la SNCF, le moment est en train de venir, enfin, de pouvoir acclimater en France le modèle ferroviaire européen qui est de faire rouler un train intercités RER cadencé à 250 km/h pour desservir un réseau de villes en taquinant l'automobile... Et la région française la mieux placée... [Lire la suite]

15 février 2018

L'Etat abandonne la SNCF qui abandonne la Normandie qui va devoir se débrouiller... SEULE!

Après la présentation, la semaine passée, du rapport DURON à l'issue du conseil d'orientation des infrastructures qui préconisait un report dans le temps de certains grands projets (dont celui de la LNPN), l'abandon du réseau ferroviaire sous utilisé et la promotion de la route pour la mobilité quotidienne, voici venir, comme un effet ciseau, la seconde lame du rapport SPINETTA présenté ce 15 février 2018 au Premier ministre que l'on pourrait résumer en trois points: 1) Recentrer le réseau ferré et son trafic pertinent, rentable sur... [Lire la suite]
12 février 2018

L'axe "PARIS-NORMANDIE" serait favorisé? Les Bretons osent tout et c'est à cela qu'on les reconnait!

Un lecteur attentif de l'Etoile de Normandie nous a fait parvenir la réaction d'un microscopique "Parti Breton" au sujet des décisions récentes du Conseil d'orientation des infrastructures de transport présidé par Philippe Duron, l'ancien député-maire socialiste de Caen et remis à Edouard Philippe, un ancien député-maire (LR) du Havre... On sait que dans les propositions ascétiques de ce rapport soumis à l'impératif de ne pas dépenser plus qu'il ne faut l'argent public qu'on prétend ne plus avoir, la Normandie ne bénéficie d'aucune... [Lire la suite]
09 février 2018

BILLET de FLORESTAN: Pour sauver le financement de la LNPN et sauver la Normandie, Hervé MORIN va devoir choisir....

... le SCENARIO C L'Etoile de Normandie défend depuis le débat public de l'hiver 2011 sur la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) le principe d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire vers la rive Sud augeronne à la hauteur du Havre. C'est l'idée d'un "scénario C" qui a été soutenu dans ce débat public comme la corde peut soutenir le pendu. Officiellement, l'option du scénario C est enterrée... Mais nous faisons le pari que l'idée n'est pas si enterrée que cela pour la bonne et simple raison que l'option du scénario C... [Lire la suite]
09 février 2018

La SNCF condamnée à la peine "Capital" ; elle y survivra probablement… Mais dans quel Etat ?

En octobre dernier, sous la plume d’Etienne Girard, le magazine Marianne avait publié un article titré « Pendant que la SNCF touchait le fond, la ministre Florence Parly y gagnait 52 000 euros mensuels » https://www.marianne.net/politique/pendant-que-la-sncf-touchait-le-fond-la-ministre-florence-parly-y-gagnait-52000-euros, commenté dans l’Etoile de Normandie sous le titre « Pendant que les NORMANDS galèrent dans les trains, on pantoufle GRASSEMENT dans les hautes sphères de la SNCF!» A son tour, le magazine... [Lire la suite]
08 février 2018

CARNAVAL: Les transports amoureux d'Hervé et d'Edouard et la suite du bal des Clochemerleux...

Hervé MORIN n'oublie pas qu'un ancien député-maire du Havre a, bel et bien, réalisé sa promesse: traverser à la nage le bassin du Commerce en cas de réunification de la Normandie que ledit député-maire du Havre a, par ailleurs, voté (L'actuel président normand s'étant alors abstenu...) Fort bien! Mais depuis l'automne 2014 et ce vote historique de l'Assemblée Nationale, de l'eau a coulé sous les ponts de la Seine et le ci-devant député-maire du Havre est désormais le Premier Ministre tandis qu'Hervé Morin est le premier président de... [Lire la suite]

02 février 2018

RAPPORT du Conseil d'Orientation des Infrastructures: La Normandie enfin dans les priorités du gouvernement central?

Voilà une sornette qu'on nous a trop seriné: l'intérêt national de la Normandie notamment de sa vallée de la Seine impose de remettre d'urgence son système de transports à niveau... Blablablabla... Nous ne pouvons qu'afficher notre scepticisme devant tant de salive dépensée par le Ministère de la Parole publique alors qu'en sourdine, Messieurs les Raboteurs de Bercy s'activent après que des arbitrages toujours très politiciens ont été rendus en "haut-lieu" comme on dit, lorsqu'un nouveau locataire prend place à l'Elysée. A la... [Lire la suite]
26 novembre 2017

LNPN: le plateau de CAUX sera relié depuis la rive gauche de la SEINE par un tunnel à DEUX MILLIARDS d'euros

Paris-Normandie, dans son édition du 25 novembre 2017, publie la confirmation d'une information qui fera bouillonner le député Christophe Bouillon tout en nous faisant prendre un bouillon à près de ... DEUX MILLIARDS! Car, chose étonnante, personne, absolument personne (sauf ici quelques consciences lucides qui s'expriment sur ce site) n'a relevé la présence d'un gros éléphant blanc dans le living room comme disent les Anglais: pour faire passer d'une rive à l'autre le futur train de Rouen jusqu'au Havre, il va falloir forer un... [Lire la suite]
27 octobre 2017

COPIL LNPN Paris 26 octobre 2017: L'option BETOIRE dans le plateau de CAUX est confirmée

La dernière réunion du comité de pilotage de la future Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) s'est donc tenue à la préfecture de l'Ile de France à Paris et, comme prévu, les options techniques proposées par les grands ingénieurs fonctionnaires de SNCF Réseau ont été validées par les grands élus des territoires concernés: la contrainte majeure pesant sur cette réunion étant d'éviter à tout prix de prendre du retard sur un calendrier d'études et de réalisation qui a déjà été détendu jusqu'au delà des années 2030 pour ce projet considéré... [Lire la suite]
24 octobre 2017

LNPN: pourquoi faire simple et pas cher alors que l'on peut faire compliqué et coûteux...

A l'approche de la prochaine réunion du COPIL de suivi de la LNPN qui va avoir lieu ce 26 octobre 2017 à la préfecture de l'Ile de France à Paris, les débats et avis s'exacerbent sur les diverses options de tracés de la future ligne. Notre position est claire: nous défendons le tracé le plus simple et le moins coûteux et l'endroit de la vallée de la Seine où il serait le plus simple et le moins coûteux de franchir le fleuve d'une rive à l'autre c'est, bien évidemment, dans l'estuaire là où on dispose de la plus grande place... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,