20 février 2018

SUBVENTIONS REGIONALES: LES CHOIX CORNELIENS D'HERVE MORIN

On voit que la machine à broyer l'intérêt général normand est en pleine action! D'un côté, depuis Paris, au coeur de l'Etat central, tout à son désir d'imposer le retour d'un jacobinisme managérial, se multiplient les grands coups de rabots lancés par les inspecteurs des finances de Bercy pour mieux déstabiliser celui qui ose se poser en opposant girondin et normand à Emmanuel Macron. Avec, pour conséquence, la réduction des dotations de fonctionnement combinées à l'absence d'autonomie de finances des exécutifs régionaux qui... [Lire la suite]

22 novembre 2017

ROUEN 20 novembre 2017: Une séance plénière du CONSEIL REGIONAL ou la Normandie pour les NULS...

Dans la lourde actualité concernant l'avenir de l'économie maritime qui concerne notre Normandie au premier chef et dont on ne parle pas dans la grande presse parisienne dite "nationale" (raison de plus pour que nous nous occupions nous-mêmes de nos affaires...)  nous avons oublié que le conseil régional de Normandie s'était réuni en séance plénière dans son amphithéâtre de Rouen, lundi 20 novembre 2017 avec l'examen d'un programme d'action régionale normande aussi chargé qu'ambitieux: Pour revoir les débats de l'assemblée... [Lire la suite]
08 octobre 2017

Jean-Luc LEGER le président du CESER... à rien ?

Le CESER, c'est à dire, le Conseil Economique Social et Environnemental Régional, à quoi sert-il? Sur l'Etoile de Normandie on dira que cela ne sert pas à grand chose surtout ces derniers temps... On dira aussi, histoire de rester positif, que ça sert à obliger des "conseillers" souvent arrivés premiers dans un concours de circonstances pour représenter les corps constitués et institutions de la société civile régionale, à réfléchir à une idée pour laquelle ils n'avaient souvent aucun intérêt avant de siéger au CESER avec les... [Lire la suite]
13 septembre 2017

Ils veulent NORDISER leur CANAL... C'est l'heure de NORMANDISER l'Axe Seine

C'est donc confirmé, l'Etat jacobin parisien n'a plus un rond. Tout récemment, les élus des Hauts-de-France (sic) ont proposé au Gouvernement présidé par l'ancien maire du Havre de garantir de leurs propres deniers le fameux emprunt des 700 millions d'euros qui manquent pour boucler le tour de table financier permettant la réalisation du fameux Canal Seine Nord. Ils ont aussi proposé de prendre la gouvernance complète du projet pendant les travaux: ils ont donc proposé la "nordisation" du Canal Seine Nord Europe. Le gouvernement... [Lire la suite]
30 juin 2017

Marque régionale NORMANDIE: Réponse aux normano-sceptiques crépusculaires...

C'est à lire, depuis peu, dans Paris Normandie: Nicolas BAY, élu d'un Front National extrême jacobin souhaitant la mort des régions vole au secours d'un autre Nicolas, MAYER-ROSSIGNOL celui-là qui, dans un passé pas si préhistorique que cela, affirmait son opposition fabiusienne à toute idée d'unité normande, à l'occasion d'une nouvelle et vaine polémique de fait, anti-normande, pour que les deux Nicolas, sévèrement battus, aux dernières élections législatives, contrairement à d'autres qui ont su parler au peuple des citoyens normands... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
15 mai 2017

LA FABIUSIE EST MORTE. VIVE LA NORMANDIE!

Le mépris jacobin pour la Normandie passant toujours après les calculs politiciens nécessaires à la croissance, à la survie d'un clan et de son chef porte un nom, celui de Laurent Fabius: Voir ainsi cette archive (un article du Monde daté du 11 octobre 2010) "J'ai choisi de m'investir localement parce que ça m'amuse et nationalement parce que ça m’intéresse..." Laurent Fabius 1424710071 On sait que la raison principale qui motivait le refus de réunifier la Normandie de la part de Laurent Fabius et des Fabiusiens ci-devant... [Lire la suite]

13 avril 2017

Musiques industrielles en REGION ou Musiques bio en NORMANDIE?

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL nous pépie sans cesse des polémiques inutiles qui renvoie ce volatile non pas du côté du passereau philomèle qui enchante nos soirées de printemps mais plutôt du côté d'un désagréable mainate enfermé dans la cage d'une opposition stérile... Dernier épisode en date: la polémique suite à la nécessaire suppression, par l'actuelle majorité régionale présidée par Hervé Morin, des podiums de concerts gratuits consacrés au répertoire musical de la poprock, genre musical déjà largement dominant dans la diffusion... [Lire la suite]
07 février 2017

6 février 2017: Tribulations d'un citoyen normand lors d'une réunion plénière du Conseil Régional à Caen

Comme j'ai ouï dire qu'il y avait une nouvelle réunion plénière du Conseil régional de Normandie à Caen et que je n'avais pas encore eu l'occasion d'assister à la grand messe régionale hors les murs prestigieux de l'abbaye aux Dames, bien loin des mânes bienfaisantes de la Reine Mathilde mais tout près de celles, plus bruyantes et intéressées, de la galerie marchande des Rives de l'Orne, au dessus d'un parking souterrain et au bout des voies du chemin de fer, j'ai décidé d'aller faire un tour dans cette grosse biscotte marron édifiée... [Lire la suite]
24 janvier 2017

OUPS !!! La gauche normande est désemparée...

On va faire sobre car nous assistons à la mort du Parti socialiste, l'un des deux grands partis de gouvernement français depuis 1971: c'est la fin d'un cycle et c'est historique. Politiquement, l'année 2017 est l'année de toutes les incertitudes: de grandes tempêtes peuvent se lever. J'ai envie de dire: heureusement que nous avons le projet collectif normand pour avoir en tête et sous la main enfin quelque chose de positif à faire ensemble, ici et maintenant!  Normandie ça rime avec... Paradis! N'insistons pas sur la... [Lire la suite]
22 janvier 2017

Politique régionale: pas d'union sacrée pour défendre les urgences normandes

Nous l'avions déjà ici déploré. Contrairement à ce qui se passe dans le Nord où une grande coalition transpartisane allant de Martine Aubry à Gérald Darmanin en passant par Xavier Bertand avait pu se mettre en branle pour trouver les 5 milliards d'euros nécessaires au futur canal Seine Nord Europe dans l'espoir d'y noyer un jour Marine Le Pen tout en en faisant l'épine dorsale d'une nouvelle région "haut-française" qui peine à exister sur le plancher des vaches picardes, flamandes, hennuyères ou artésiennes, le paradoxe politique... [Lire la suite]