30 juin 2017

Marque régionale NORMANDIE: Réponse aux normano-sceptiques crépusculaires...

C'est à lire, depuis peu, dans Paris Normandie: Nicolas BAY, élu d'un Front National extrême jacobin souhaitant la mort des régions vole au secours d'un autre Nicolas, MAYER-ROSSIGNOL celui-là qui, dans un passé pas si préhistorique que cela, affirmait son opposition fabiusienne à toute idée d'unité normande, à l'occasion d'une nouvelle et vaine polémique de fait, anti-normande, pour que les deux Nicolas, sévèrement battus, aux dernières élections législatives, contrairement à d'autres qui ont su parler au peuple des citoyens normands... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 01:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2017

LA FABIUSIE EST MORTE. VIVE LA NORMANDIE!

Le mépris jacobin pour la Normandie passant toujours après les calculs politiciens nécessaires à la croissance, à la survie d'un clan et de son chef porte un nom, celui de Laurent Fabius: Voir ainsi cette archive (un article du Monde daté du 11 octobre 2010) "J'ai choisi de m'investir localement parce que ça m'amuse et nationalement parce que ça m’intéresse..." Laurent Fabius 1424710071 On sait que la raison principale qui motivait le refus de réunifier la Normandie de la part de Laurent Fabius et des Fabiusiens ci-devant... [Lire la suite]
13 avril 2017

Musiques industrielles en REGION ou Musiques bio en NORMANDIE?

Nicolas MAYER-ROSSIGNOL nous pépie sans cesse des polémiques inutiles qui renvoie ce volatile non pas du côté du passereau philomèle qui enchante nos soirées de printemps mais plutôt du côté d'un désagréable mainate enfermé dans la cage d'une opposition stérile... Dernier épisode en date: la polémique suite à la nécessaire suppression, par l'actuelle majorité régionale présidée par Hervé Morin, des podiums de concerts gratuits consacrés au répertoire musical de la poprock, genre musical déjà largement dominant dans la diffusion... [Lire la suite]
07 février 2017

6 février 2017: Tribulations d'un citoyen normand lors d'une réunion plénière du Conseil Régional à Caen

Comme j'ai ouï dire qu'il y avait une nouvelle réunion plénière du Conseil régional de Normandie à Caen et que je n'avais pas encore eu l'occasion d'assister à la grand messe régionale hors les murs prestigieux de l'abbaye aux Dames, bien loin des mânes bienfaisantes de la Reine Mathilde mais tout près de celles, plus bruyantes et intéressées, de la galerie marchande des Rives de l'Orne, au dessus d'un parking souterrain et au bout des voies du chemin de fer, j'ai décidé d'aller faire un tour dans cette grosse biscotte marron édifiée... [Lire la suite]
24 janvier 2017

OUPS !!! La gauche normande est désemparée...

On va faire sobre car nous assistons à la mort du Parti socialiste, l'un des deux grands partis de gouvernement français depuis 1971: c'est la fin d'un cycle et c'est historique. Politiquement, l'année 2017 est l'année de toutes les incertitudes: de grandes tempêtes peuvent se lever. J'ai envie de dire: heureusement que nous avons le projet collectif normand pour avoir en tête et sous la main enfin quelque chose de positif à faire ensemble, ici et maintenant!  Normandie ça rime avec... Paradis! N'insistons pas sur la... [Lire la suite]
22 janvier 2017

Politique régionale: pas d'union sacrée pour défendre les urgences normandes

Nous l'avions déjà ici déploré. Contrairement à ce qui se passe dans le Nord où une grande coalition transpartisane allant de Martine Aubry à Gérald Darmanin en passant par Xavier Bertand avait pu se mettre en branle pour trouver les 5 milliards d'euros nécessaires au futur canal Seine Nord Europe dans l'espoir d'y noyer un jour Marine Le Pen tout en en faisant l'épine dorsale d'une nouvelle région "haut-française" qui peine à exister sur le plancher des vaches picardes, flamandes, hennuyères ou artésiennes, le paradoxe politique... [Lire la suite]

09 décembre 2016

"Affaire" NUTRISET ou les nouvelles sincérités successives de Monsieur Nicolas Mayer Rossignol ?

L'oiseau nous avait déjà fait le coup en 2013 et en 2014: d'abord il nous a chanté un air strictement haut-normand destiné aux Picards puis son ramage s'est fait curieusement normand, la réunification de la Normandie enfin actée par François Hollande contre les obsessions de son ancien mentor. Nicolas Mayer-Rossignol salarié par l'entreprise qu'il avait au préalable subventionné en tant que président de région? Des sincérités successives à nouveau? A vous d'en juger avec l'accusation puis avec la défense de l'intéressé... Avec... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2016

POLEMIQUE: L'attractivité normande doit être... normande !

Et c'est Nicolas Mayer-Rossignol qui se permet le toupet de le rappeler dans un courrier envoyé à Hervé Morin:   Voir aussi la brève parue dans le dernier numéro de La Manche Libre (26/11/16):  Commentaire de Florestan: Si les Fabiusiens n'avaient pas été empêchés au dernier moment (à quelques jours de commémorer le 70ème anniversaire du débarquement de 1944) par François Hollande lui-même, nous n'aurions jamais pu bénéficier du retour à l'unité normande. Si Nicolas Mayer-Rossignol avait été élu président de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 novembre 2016

CAEN, 21 novembre 2016: nouvelle réunion plénière du CONSEIL REGIONAL de NORMANDIE

Lundi 21 novembre 2016, à Caen, dans la salle de réunion de la communauté d'agglomération de Caen La Mer, le conseil régional de Normandie s'est une nouvelle fois réuni en session plénière: c'est la septième fois depuis le retour historique à l'unité normande. Pour consulter l'ordre du jour de la réunion, essentiellement consacré aux nouvelles politiques régionales normandes en matière d'agriculture, d'apprentissage, de commande publique pour favoriser les entreprises normandes et l'emploi régional: ... [Lire la suite]
04 octobre 2016

892 400 000 euros pour les trains normands

Lundi 3 octobre 2016 à Caen, en séance plénière du Conseil Régional de Normandie, une décision, sans précédent, a été prise: une autorisation de programme d'investissements pluri-annuel d'un total maximal de 892 400 000 euros (dont 720 millions apportés par l'Etat) (rapport présenté par M. Jean-Baptiste Gastinne) a été votée pour la reprise en main totale par la région Normandie des lignes TET. A l'heure du vote, on ne connaissait pas le nom du fabricant des rames qui serait retenu: il s'agirait du canadien Bombardier alors qu'on... [Lire la suite]