23 mai 2020

Reprise de Paris-Normandie: la Normandie médiatique orientale passera-t-elle sous pavillon belge?

Au beau milieu du pont dit de l'Ascension, les dures réalités financières font descendre les espoirs de ceux qui pouvaient raisonnablement s'attendre à ce que l'opportunité de la reprise de Paris-Normandie, dernier quotidien normand indépendant, soit aussi celle de réunifier médiatiquement la Normandie autour d'un groupe de presse multimédias indépendant 100% normand, à savoir le groupe Leclerc La Manche Libre-Tendance Ouest, originaire du Cotentin (Saint-Lô) et qui a déjà un pied dans l'ex-haute Normandie avec l'hebdomadaire Le... [Lire la suite]

14 mai 2020

On est d'accord avec Jean-Louis LOUVEL: PARIS-NORMANDIE ne doit pas mourir... et l'unité normande avec!

... Car PARIS-NORMANDIE doit rester NORMAND! C'est nous qui ajoutons! La liquidation judiciaire de Paris-Normandie et sa reprise est, en effet, l'occasion historique de procéder enfin dans le domaine essentiel et stratégique du réflet médiatique régional à la réunification de la Normandie avec la construction d'un groupe de presse multi-médias 100% indépenant, 100% normand et couvrant 100% le territoire normand. La seule option qui pourrait le permettre, nous l'avons déjà dit ici, serait le rachat de Paris-Normandie par le groupe... [Lire la suite]
09 mai 2020

Relocaliser l'industrie en Normandie c'est construire un bouclier social pour les Normands (sous l'égide de BOISGUILBERT).

Dynamiser l'industrie normande, c'est contribuer à l'indépendance industrielle de la France, c'est garantir un bouclier social pour les Normands. Retour sur cette décision importante du président Morin de faire étudier, dans une logique d'intelligence économique territoriale normande totalement assumée, toutes les possibilités d'un réarmement industriel stratégique de la Normandie qui reste, malgré la crise actuelle et des décennies de désindustrialisation, la première région industrielle française dont le sort est, il faut le dire,... [Lire la suite]
06 mai 2020

6 MAI 2020 17heures: INVITATION à une visioconférence sur l'avenir du quotidien PARIS-NORMANDIE

L'Etoile de Normandie relaye l'information suivante puisqu'il s'agit de l'intérêt général de la Normandie dans le domaine sensible des médias et de l'information: la liquidation judiciaire de Paris-Normandie, le dernier quotidien normand indépendant des grands groupes (notamment celui des Bretons de Ouest-France) pose la question de savoir si le reflet médiatique régional normand peut être maîtrisé par des décideurs normands... Pour la suite, on vous laisse découvrir cette initiative du Club de la presse et de la communication de... [Lire la suite]
17 avril 2020

Crise du CORONAVIRUS: la région Normandie au chevet de tous les territoires normands!

Nous l'avons déjà dit: la crise sanitaire et économique que nous vivons est historique par sa gravité et son ampleur. C'est le baptême du feu de la réunification de la Normandie et à partir de l'unité régionale retrouvée, il nous faut bâtir sur cette solide évidence, une solidarité normande qui, n'a, de fait, jamais existé dans les 60 dernières années passées dans la division régionale et le localisme départemental ou communal: la main de l'Etat central parisien a été lourde et sa protection infantilisante ne nous aide pas à prendre... [Lire la suite]
15 avril 2020

PLAIDOYER de François HOLLANDE pour un approfondissement de la régionalisation.

L'Etoile de Normandie a repéré pour vous cet entretien de François Hollande que ce dernier vient de donner à Régions magazine. On partagera l'essentiel du propos de l'ancien président de la République (d'origine rouennaise et normande) sauf sur un point... essentiel justement! La carte des régions de la réforme de 2015 est une catastrophe géographique sauf pour la Normandie: l'autosatisfaction affichée ci-dessous par François Hollande semble bien téméraire car les nouvelles aggravées par la crise sanitaire et économique historique... [Lire la suite]

12 avril 2020

Le quotidien normand PARIS-NORMANDIE victime collatérale de la crise du coronavirus?

Dans un billet récent nous vous avions alerté sur la situation financière inquiétante sinon catastrophique dans laquelle se trouve la société éditrice du quotidien Paris-Normandie: Jean-Louis Louvel, dans un premier temps et, ensuite, Pierre-Antoine Capton, les deux financiers qui devaient jouer les bonnes fées à la demande d'Hervé Morin, le président normand bien conscient de l'importance stratégique pour notre région de conserver dans notre métropole régionale un quotidien et un média indépendant, semblent vouloir ne pas honorer... [Lire la suite]
27 février 2020

Régions: la fusionnite coûte cher alors que la réunification normande rapporte...

Nous remercions l'un de nos fidèles lecteurs pour nous avoir déniché cet article, à lire ci-après, du magazine Capital qui pourrait aussi s'intituler: la fusion régionale pour les Nuls! A commencer par les crétins de haut-fonctionnaires jacobins qui sont face à l'idée de région comme des poules devant une brosse- à- dents en confondant le fond et la forme, le contenant et le contenu, le quantitatif et le qualitatif, l'espace et le projet, la carte et le territoire! Les cinq zones géographiques téléphoniques dans la France... [Lire la suite]
03 février 2020

4 février 2020: un premier bilan de la mandature MORIN au programme du séminaire Normandie de l'UP CAEN

Votre serviteur vous propose d'assister à une nouvelle séance du séminaire "Normandie" de l'université populaire de Caen (11ème année) qui sera consacrée à la première partie d'un bilan de la mandature Morin (2016- 2021) à la tête de notre Normandie réunifiée. Après une présentation des grands dossiers normands urgents de ce début d'année 2020 (Brexit, rénovation ferroviaire, conséquences du conflit social en cours sur l'économie régionale, élections municipales...), on vous proposera de réfléchir aux finalités d'une authentique... [Lire la suite]
31 janvier 2020

La renaissance de l'unité académique normande doit être mise au service de la jeunesse normande!

Depuis le 1er janvier 2020, la Normandie retrouve son unité académique perdue en 1965. Ce retour à l'unité académique normande est justifiée par un projet sinon une urgence. Rattraper le retard socio-scolaire de la jeunesse normande accumulé depuis plus de quarante années en raison d'une division normande et d'une faiblesse de la métropolisation régionale qui a font rater à la jeunesse normande le moment important de la démocratisation du diplôme et des études supérieures des années 1970-2000 sous prétexte de préférer le travail aux... [Lire la suite]