11 juillet 2017

ORGANISER L'avenir de l'EMPLOI NORMAND: le défi de la formation et de la mobilité des jeunes Norrmands

Alors que le nouveau gouvernement nous annonce de nouvelles assises de la mobilité (rester assis pour écouter des discours officiels) au moment où s'accroissent les inégalités sociales et territoriales entre les perdants et les gagnants de la métropolisation (ou de la mondialisation), les régions se voient dans l'obligation d'assurer et d'organiser, de plus en plus, ce devoir républicain fondamental d'assurer la solidarité et l'équité entre les territoires, si ce n'est la continuité de notre territoire pour que notre pays reste l'un... [Lire la suite]

10 juin 2017

Le train de la HONTE: PARIS / GRANVILLE EN HUIT HEURES!!!

Paris- Granville en 8 heures ou Paris- Rennes en 1h 26: vous préférez quoi ? La Société Normande du Cocufiage Ferroviaire (SNCF) a encore sévèrement frappé ces derniers jours. Ce n'est pas la première fois tant la Normandie est devenue une terre ferroviaire maudite. L'autre jour, alors que le lobby breton s'apprête à fanfaronner dans tous les grands médias parisiens d'ici le mois de juillet avec l'ouverture de la nouvelle ligne grande vitesse Paris / Rennes en 1h26, on apprenait la survenue d'un véritable cauchemar ferroviaire en... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 23:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 mai 2017

WIFI et 4G dans les trains: le mépris de la SNCF pour les Normands va s'achever... Merci Orange!

Nous le savons. Au mieux, nous les Normands, nous serions que des banlieusards. Au pire des provinciaux un peu bouseux qui ne sont pas agiles avec le dernier cri technologique et qui seraient moins exigeants que les autres en matière de vitesse et de confort car nous serions habitués à l'art de voyager en bétaillère. Et que par courtoisie ou par simple savoir-vivre, nous, les Normands, faisons savoir notre insatisfaction à ces brutes de la SNCF par les moyens habituels de la bienséance: en protestant par courrier ou par... [Lire la suite]
05 avril 2017

A quelques jours de PAQUES: tous les crânes d'oeuf de la SNCF NORMANDIE dans le même panier !

Ce n'est pas une morinade. Mais une vraie bonne idée pleine de bon sens. Le service public ferroviaire en Normandie est au bord de l'effondrement en terme d'infrastructures, d'investissements, de personnels mais aussi en terme d'organisation et de qualité de service. Faire rouler prochainement des matériels enfin neufs c'est bien mais cela risque d'être insuffisant si l'on ne reconstruit pas l'ensemble du service public ferroviaire normand: d'où l'idée de travailler très en amont des problèmes constatés et de travailler ensemble... ... [Lire la suite]
05 avril 2017

Ce n'est pas une blague: PARIS / ETRETAT en TRAINBUS

Une blague? Presque... Outre le fait que cette nouvelle opération touristique et commerciale a débuté ce 1er avril 2017, il n'est pas question de rétablir la ligne de chemin de fer fermée en 1972 qui permettait un Paris-St Lazare / Etretat direct. Il faudra prendre un bus à la gare de Bréauté, le trainbus ayant remplacé fort utilement et fort écologiquement l'omnibus ferroviaire d'autrefois ! ... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 14:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 mars 2017

SCANDALE: LA SNCF ET LA POSTE MEPRISENT LES NORMANDS !

MALGRE LE RETOUR A L'UNITE NORMANDE LES SERVICES PUBLICS DE L'ETAT CENTRAL (SNCF et POSTE) CONTINUENT DE MEPRISER LES NORMANDS ! Les Présidents des 5 départements normands réunis récemment au château de Tocqueville dans la Manche, ont adressé un courrier commun à Guillaume PEPY, Président du Directoire de la SNCF, afin de l’interpeller sur l’exclusion de la Normandie de la nouvelle offre nationale de la SNCF, à destination des jeunes de 16 à 27 ans, « TGVmax ». Ils l’interrogent également sur le défaut de connexions wifi... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2017

La réunification du train-train quotidien: CAEN / ROUEN DIRECT en 1h23 pour... 55 euros A/R

L'idéal serait que la "tripolitaine" normande Caen Rouen Le Havre soit aussi un triangle ferroviaire complet de part et d'autre de l'estuaire avec un RER ferroviaire régional joignant les trois villes en une heure maximum avec un aller-retour toutes les heures. On notera que 44 trains Nantes / Rennes A/R circulent tous les jours. Même chose entre Strasbourg- Colmar et Mulhouse ou entre Lyon et Saint Etienne... Tout le mépris pour la Normandie symbolisé en un seul cliché... La Normandie ferroviaire écartelée en deux sur des... [Lire la suite]
17 novembre 2016

EVREUX - NETREVILLE: à l'heure pour être la porte d'entrée ferroviaire de la Normandie?

Les élus de l'Eure ne veulent plus voir passer les trains... de promesses et font des propositions intéressantes pour améliorer le projet de Ligne Nouvelle à l'étude (pour encore combien de temps?). L'idée est d'éviter le syndrôme gare nouvelle au milieu de nulle part, dans les betteraves ou les pommes de terre. L'idée est de connecter des agglomérations urbaines entre elles avec leurs bassins d'emploi: l'idée n'est donc pas de faire circuler un TGV de plus à très grande vitesse mais plutôt de proposer la grande vitesse de proximité... [Lire la suite]
20 octobre 2016

SNCF BOMBARDIER LNPN TUNNEL sous la SEINE: Guillaume PEPY nous fait encore un numéro...

A l'occasion d'une opération de pub et de recrutement de la SNCF à la "Kindarena" de Rouen et une énième réunion du comité de pilotage d'une LNPN pas encore morte, l'actualité normande se concentre à nouveau sur le lancinant dossier ferroviaire (on allait dire... funéraire) normand. Vous savez? La fameuse "dette" qu'un Guillaume Pépy président de la SNCF s'était engagé à payer à la Normandie lors d'un colloque de l'Axe Seine en 2016: il y a six ans car la SNCF est d'abord une école de la patience surtout en Normandie afin de... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 octobre 2016

892 400 000 euros pour les trains normands

Lundi 3 octobre 2016 à Caen, en séance plénière du Conseil Régional de Normandie, une décision, sans précédent, a été prise: une autorisation de programme d'investissements pluri-annuel d'un total maximal de 892 400 000 euros (dont 720 millions apportés par l'Etat) (rapport présenté par M. Jean-Baptiste Gastinne) a été votée pour la reprise en main totale par la région Normandie des lignes TET. A l'heure du vote, on ne connaissait pas le nom du fabricant des rames qui serait retenu: il s'agirait du canadien Bombardier alors qu'on... [Lire la suite]