04 mai 2017

PRESIDENCE MACRON: Le lobby breton se verrait bien à MATIGNON

Sans illusion et avec lucidité, à la vue du spectacle lamentable du débat de la veille au soir, il va falloir se faire à l'idée qu'Emmanuel Macron sera, pendant cinq ans, le président de la République française dans la logique de poursuivre la gestion actuelle du réel consistant à adapter notre pays à la mondialisation libérale et financière sous standard culturel américain: une majorité de Français semblent disposés à consentir à l'abdication de notre prétention à la civilisation universelle pour n'habiter qu'une région du monde... [Lire la suite]

01 mai 2017

La LNPN mise au court Bouillon avant de partir...

On entend encore parler de la Ligne Nouvelle Paris Normandie. Dumoins, on en entend si peu parler qu'on a l'impression que le projet est  devenu totalement souterrain... Sauf pour la traversée future du plateau de Caux entre Rouen et Yvetot vers Le Havre: la question d'usage démocratique qui est posée est celle d'imposer à l'environnement et aux riverains déjà impactés par les voies autoroutières et ferroviaires déjà existantes, une nouvelle tranchée menaçant de couper le territoire: on retrouve donc la même problématique qui... [Lire la suite]
30 avril 2017

Pascal MARTIN devant les portuaires rouennais: La SEINE MARITIME n'a presque plus de compétences ou de finances !

Etait-ce, finalement, le bon interlocuteur politique à inviter? Il ne s'agit évidemment pas de remettre en cause la bonne volonté normande de Pascal Martin président d'un paquebot de moins en moins manoeuvrant, le conseil départemental de la Seine Maritime, en l'occurence. En effet, les réformes territoriales récentes et l'austérité budgétaire de l'Etat font que le département n'a plus ni certaines compétences (l'essentiel a été transféré à la région) ni certaines finances (l'Etat a taillé dans le vif de la dotation globale de... [Lire la suite]
17 avril 2017

Le Pays de Bray VS ligne fret Serqueux-Gisors: la fronde contre le JACOBINISME ne retombe pas

Une fois de plus, nous évoquons l'affaire du Serqueux-Gisors qui illustre jusqu'à la caricature la panne institutionnelle et démocratique française: 1) Absence totale de la maîtrise d'usage démocratique préalable et préparatoire aux grands projets d'aménagements: autant faire fonctionner un moteur sans... huile ! Cela se termine généralement par une explosion et un gros nuage de fumée malodorante. La démocratie de la maîtrise d'usage reste en France une mascarade dont les ficelles sont tirées par Monsieur le Préfet. Et les élus... [Lire la suite]
07 mars 2017

LE PORT DU HAVRE: TOUT LE MONDE S'EN FOUT ! Sauf ... Jacques Cheminade

Alors qu'Edouard PHILIPPE papillonne au coeur de la bobosphère médiatico-parisienne et que s'assombrit l'avenir du port du Havre, le plus grand port maritime français pour le trafic des marchandises dont on fête cette année le 500ème anniversaire de la fondation, on fait ici, régulièrement, état de ce triste constat: De l'économie maritime de la France en général et de l'avenir des grands ports maritimes normands en particulier, à commencer, par celui du port du Havre, tout le monde s'en fout ou presque après les cinq années... [Lire la suite]
18 février 2017

SEINE SOLUTIONS pragmatiques normandes et chiliennes pour sauver l'AXE SEINE du naufrage...

Jeudi 16 février 2017, pour l'Etoile de Normandie, nous étions dans les salons du cercle des régates du Havre pour assister à une présentation des activités d'un groupe d'experts informel, souple, pragmatique et efficace nommé "Seine solutions" parce qu'il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions... Ce groupe informel (bientôt une association) de mousquetaires de la logistique en général et de la logistique maritime en particulier, fondé le 30 juillet 2016 par Marc Ligot, Robin Poté, Pascal Giffard et Eric Scarano, s'est... [Lire la suite]

05 février 2017

SERQUEUX/GISORS. Nos élus et nos ingénieurs sont NULS en démocratie: vers un Notre Dame des Landes normand?

Sur l'Etoile de Normandie nous suivons depuis plusieurs mois la colère brayonne contre le manque de démocratie d'usage dans le dossier sensible et essentiel de la ligne de fret ferroviaire du Serqueux-Gisors indispensable pour le désenclavement du port du Havre vers la région parisienne et l'Est: ce dossier résume, à lui tout seul, les impérities normandes: 1) Manque de vision globale et de long terme: le projet a été saucissonné pour des raisons financières et politiques. La liaison Gisors- Cergy-Pontoise posant encore plus de... [Lire la suite]
04 février 2017

Discours de Bernard CAZENEUVE à Rouen le 3 février 2017 célèbrant l'ENJEU NATIONAL de la Seine maritime normande

Comme le rappelle la formule consacrée: "seul le prononcé fait foi"... Originale Discours du Premier Ministre Sur le développement de la Vallée de la Seine Rouen, 3 février 2017   Mesdames les ministres, chère Estelle GRELIER, Chère Valérie FOURNEYRON, Madame la Préfète, Mesdames et messieurs les parlementaires, Monsieur le Président du Conseil départemental Monsieur le Maire, Monsieur le Vice-président du Conseil Régional, Monsieur le Président de la Métropole Mesdames et messieurs les élus, Mesdames et... [Lire la suite]
04 février 2017

Bernard CAZENEUVE à Rouen pour passer de la pommade cherbourgeoise sur l'AXE SEINE

Le temps est désormais bien loin quand une Fabiusie rouennaise arrogante regardait de la Haute, les efforts des Bas, à l'époque un Beauvais et un Cazeneuve soucieux de tirer la Normandie de son "angle mort" avec un projet de LNPN sarkozyste affublé d'un Y normand. C'était au printemps 2009. Le 30 janvier 2009, Bernard Cazeneuve lançait la pétition "pour une Normandie à Grande Vitesse". Près de dix ans plus tard, la Normandie est enfin réunifiée, le Rouennais Hollande ayant été capable d'imposer l'unité normande à Laurent Fabius qui... [Lire la suite]
01 février 2017

GRANDS PORTS MARITIMES NORMANDS: la communication de CRISE d'HAROPA pour ne pas parler des sujets qui fâchent!

Conférence de presse... à Paris (et non pas en Normandie) des trois directeurs des ports associés dans le GIE HAROPA (Le Havre Rouen Paris pour "harbours of Paris"), le 29 janvier 2017, histoire de répondre à la conférence de presse du 12 janvier dernier à Gaillon (en Normandie) de Valérie Pécresse (Ile de France) et d'Hervé Morin (Normandie) qui avait relancé la vieille idée de fusionner en un seul les deux GPM normands et le port fluvial de Paris avec un pilotage régionalisé, sinon "normandisé". A lire entre les lignes des articles... [Lire la suite]