11 octobre 2016

L'AXE SEINE EST EN DANGER: Le coup de gueule des élus communistes normands d'avril 2016 (toujours d'actualité hélas!)

L'Etoile de Normandie s'associe pleinement à la déclaration à lire ci-dessous  des élus communistes normands qui s'inquiètent non sans raison de l'opération d'enfumage total de l'enjeu d'intérêt national de l'Axe Seine... Cette déclaration date du 11 avril 2016. Plusieurs mois ont passé depuis. Un rapport de plus et quelques colloques plus loin, nous en sommes toujours au même point! Ailleurs, forts de puissants soutiens politiques, des projets pas toujours bien pertinents avancent quitte à piétiner les avis les plus autorisés... [Lire la suite]

04 octobre 2016

892 400 000 euros pour les trains normands

Lundi 3 octobre 2016 à Caen, en séance plénière du Conseil Régional de Normandie, une décision, sans précédent, a été prise: une autorisation de programme d'investissements pluri-annuel d'un total maximal de 892 400 000 euros (dont 720 millions apportés par l'Etat) (rapport présenté par M. Jean-Baptiste Gastinne) a été votée pour la reprise en main totale par la région Normandie des lignes TET. A l'heure du vote, on ne connaissait pas le nom du fabricant des rames qui serait retenu: il s'agirait du canadien Bombardier alors qu'on... [Lire la suite]
01 octobre 2016

En attendant la NORMANDISATION de l'AXE SEINE... Les mensonges de Nicolas Mayer-Rossignol

Comme d'habitude, en politique, il y a ceux qui pensent uniquement à ce qu'ils font et ceux qui pensent toujours à autre chose quand ils font. En politique, il y a ceux qui ont des pensées et ceux qui n'ont que des arrières pensées. Servir la Normandie au lieu de s'en servir L'un des enjeux de la question régionale en France est de savoir si, depuis le siège d'une région, un homme ou une femme politique estime pouvoir faire une oeuvre publique suffisante pour en tirer un prestige personnel et un bénéfice suffisant pour une... [Lire la suite]
20 mai 2016

SERQUEUX-GISORS: Hervé MORIN rencontre les maires brayons.

Le très vieux dossier routier du contournement de Gournay en Bray fait enfin surface grâce au changement de majorité mais aussi au changement de cadre régional: le nouveau conseil régional de Normandie prend, peu à peu, conscience de l'ampleur de la tâche pour valoriser les potentiels d'un territoire régional exceptionnel par sa cohérence. Mais avant de pouvoir atteindre ce but que l'on espère pas trop lointain, il y a l'urgence de réparer, de reconstruire, de compléter, d'harmoniser de réorganiser les infrastructures existantes: 40... [Lire la suite]
29 mars 2016

AXE SEINE: FACE AU DESENGAGEMENT DE L'ETAT... LA RENAISSANCE D'UN LOBBY PORTUAIRE NORMAND?

On citera toute une série de proverbes bien connus qui pourront rendre compte de l'urgence stratégique dans laquelle se trouve désormais la Normandie... "Charité bien ordonnée commence par soi-même". "Passe moi ta montre et je te dirai l'heure". "Quand on dîne avec le diable le manche de la cuillère n'est jamais assez long". Justement: "l'enfer est toujours pavé de bonnes intentions"! Ou encore, du côté du Pays de Caux: "on n'achète pas un chat caché dans une pouque!" Depuis 2009, depuis que la Normandie s'est vue, à nouveau,... [Lire la suite]
21 mars 2016

Pour désenclaver les GPM Normands? Le Serqueux-Gisors... Faute de LNPN!

Le débat continue sur l'Etoile de Normandie à l'occasion de l'enquête d'utilité publique ouverte depuis le 8 mars dernier à propos de la création d'une ligne de fret ferroviaire massifié entre le Grand Port Maritime du Havre et la Grande Ceinture ferroviaire de Paris. L'Union pour la Région Normande nous a fait parvenir l'analyse suivante: faute de grives, on doit se contenter des merles du Vexin français...   NOTE U.R.N MODERNISATION DE LA LIAISON SERQUEUX- GISORS A l'occasion de la tenue de l'enquête d'utilité publique... [Lire la suite]

20 mars 2016

FRET: Le SERQUEUX-GISORS ou la fausse bonne idée?

Depuis le 8 mars dernier et jusqu'à la fin du mois d'avril 2016, nous voici dans le feu du débat public à l'occasion de l'enquête d'utilité publique sur la réalisation de la rocade ferroviaire fret Nord-Est pour désenclaver le Grand Port Maritime du Havre en direction de la région parisienne: le projet consiste en la réhabilitation, la modernisation et la sécurisation de ligne SNCF Motteville- Montérolier-Buchy- Serqueux- Gisors pour permettre aux futurs convois de fret ferroviaire massifiés d'éviter le goulet d'étranglement de la... [Lire la suite]
13 mars 2016

AXE SEINE: VERS UNE REPRISE EN MAINS ?

Pour reprendre l'expression favorite de notre ami Yves LOIR, président de l'Union pour la Région Normande dont nous publions ici régulièrement, les analyses critiques et lucides sur tous les grands dossiers vitaux normands, l'intérêt national de l'Axe Seine est devenu une "grosse blague!" à cause des procrastinations successives et partisanes d'une majorité gouvernementale peu disposée à favoriser le lancement d'un grand projet d'aménagement décidé par MM. Sarkozy et Rufenacht, les deux bêtes noirs des barons fabiusiens rouennais... [Lire la suite]
10 mars 2016

Ligne FRET Serqueux-Gisors: enquête publique ouverte du 8 MARS au 26 AVRIL 2016

Maîtrise d'oeuvre et maîtrise d'ouvrage, tout le monde connait ça en France puisque les décideurs ont l'habitude de décider et que les ingénieurs ont l'habitude de s'ingénier auprès des... décideurs qui décident puisqu'ils doivent financer. Mais la maîtrise d'usage? C'est quoi ça? Doit-elle sortir toute armée de la casquette du préfet ou de la préfète? Ou de l'ingénieur qui doit penser à tout puisqu'il a été payé pour ça et qu'il est diplômé pour ça? Les riverains et les usagers d'un projet doivent faire confiance aux ingénieurs... [Lire la suite]
20 février 2016

L'AXE SEINE c'est du pipeau! Réunion publique à Caen le 23 février 2016

Comment un enjeu d'intérêt national qui nécessite quelques 10 MILLIARDS d'euros d'investissement sur les dix prochaines années soit réellement pris au sérieux lorsqu'un Gouvernement national a décidé d'y consacrer seulement... 20 MILLIONS  entre 2015 et 2020, soit à peine plus de 3 millions par an? Comment, en outre, continuer à penser la Normandie depuis la Région parisienne en suivant quelques vieilles lunes technocratiques, autoritaires et centralisatrices des années 1960 alors que nous sommes au XXIe siècle à l'heure des... [Lire la suite]