15 août 2017

URGENCE: Ne pas laisser l'agriculture normande aller de... TRAVERT!

Les débuts du tout nouveau ministre normand de l'agriculture, ci-devant député socialiste ayant tourné sa veste entre Granville et le Nord-Cotentin, nous laissent perplexe, pour ne pas dire inquiet:   Après un rétropédalage sur fond de pesticides destructeurs d'abeilles ou autres perturbateurs endocriniens, puis une première grosse couleuvre avalée suite au report des crédits européens affectés à l'aide à la reconversion biologique des exploitations agricoles conventionnelles, voici qu'arrive cette affaire d'oeufs... [Lire la suite]