18 mai 2020

Eoliennes, Nucléaire? La transition énergétique face au changement climatique passera par la Normandie, à condition de décider!

L'échange de courrier à lire ci-après n'a évidemment pas échappé à la curiosité de l'Etoile de Normandie car la polémique qui oppose, d'une part, Hubert Dejean de la Bâtie, le maire de Saint-Adresse et vice-président au conseil régional de Normandie en charge des questions de l'environnement et, d'autre part, le préfet honoraire Yves Bonnet en dit long tant sur la forme que sur le fond au sujet d'une question essentielle pour l'intérêt général normand et le rôle de premier plan que la Normandie, 3ème région française pour la... [Lire la suite]

09 mars 2020

SCANDALE IMMOBILIER à venir sur la plage des Canadiens à Courseulles-sur-Mer

On sait pourtant qu'un dossier de classement au patrimoine mondial de l'humanité se traîne à l'UNESCO pour protéger l'intégrité paysagère, environnementale, mémorielle et historique des plages du Débarquement de Normandie en juin 1944... On sait, par ailleurs, que ce même projet pourrait être invalidé par la possibilité de voir apparaître au large quelques 70 éoliennes marines piquant l'horizon marin comme autrefois, le matin du 6 juin, les milliers de navires de l'armada de l'opération "Overlord", sachant qu'en outre, les experts de... [Lire la suite]
21 février 2020

L'ancien préfet Yves BONNET dénonce l'impasse idéologique, technologique et financière du TOUT EOLIEN!

L'Etoile de Normandie laisse volontiers la parole à l'ancien préfet Yves Bonnet qui fut aussi député de la Manche (Cherbourg) dans les années 1990 sous l'étiquette centriste et qui a choisi de prendre sa retraite dans le Pays de Caux dont il voit, petit à petit, les paysages massacrés par les grands mâts des éoliennes géantes avant que cela ne soit le tour de notre littoral normand. La parole du préfet honoraire Bonnet est autorisée et bien informée: elle confirme, par ailleurs, nos intuitions et nos informations... La transition... [Lire la suite]
31 janvier 2020

A Caen, le 27 janvier 2020: la langue normande devient officiellement un objet d'étude scientifique

L'Etoile de Normandie salue l'initiative... Ce 27 janvier 2020 à l'abbaye-aux-Dames de Caen. https://www.normandie.fr/lancement-du-conseil-scientifique-et-culturel-des-parlers-normands?fbclid=IwAR22lZNd7E0srGZcvmjsBsX2U2HNVO3G7Kz8-DhPpYLc-AoZliAXOOT9Flc Lancement du Conseil Scientifique et Culturel des parlers normands Le 27 Janvier 2020 Composé de 16 experts, celui-ci aura pour mission de garantir la qualité scientifique des travaux et projets menés dans le cadre du plan régional de sauvegarde et de valorisation des parlers... [Lire la suite]
22 décembre 2019

LE NORMAND N'EST PAS QU'UN PATOIS, C'EST AUSSI UNE LANGUE... LITTERAIRE!

Le 11 janvier 2020, aura lieu la seconde édition du colloque sur le patrimoine immatériel des parlers normands, organisé à Caen à l'abbaye aux Dames avec le soutien de la région Normandie. En effet, pour la première fois, avec la demande d'Hervé Morin et sous la direction d'Edouard de Lamaze, une politique régionale publique de soutien et de valorisation de la langue normande, menacée de disparition (c'est l'UNESCO qui le dit) a été mise en place en lien avec le milieu associatif normand qui préserve à bout de bras et à bout de force... [Lire la suite]
04 novembre 2019

Prêchouns normaund: 11 janvier 2020 à Rouen pour un premier bilan d'une politique normande de la langue régionale

Annonce sur l'Etoile de Normandie / Eteile de Normaundie: le 11 janvier 2020, la région nous invite à une seconde journée d'études consacrée à la langue normande, un après la première, en janvier 2019, qui présentait les principaux éléments de constat d'une situation précaire sinon inquiétante quant à l'avenir de la langue normande, patrimoine culturel immatériel de notre région mais qui proposait le lancement des outils d'une toute nouvelle politique publique régionale enfin dédiée au sauvetage et à la valorisation de la langue... [Lire la suite]

25 octobre 2019

RAPPEL de l'évidence: Le Mont-Saint-Michel est une île rattachée à sa terre normande!

On fait, ces temps-ci, le bilan de quarante années de l'inscription du Mont-Saint-Michel sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO: notre Mont s'y trouve, d'ailleurs, deux foix distingué tant pour l'espace naturel de la baie que pour le Mont et son abbaye en tant que tels. L'UNESCO s'est montrée vigilante à ce que la poule aux oeufs d'or qui attire à elle, près de trois millions de vistieurs annuels ne soit pas tuée par les puissances quelque peu mesquines qui l'exploitent. Elle est intervenue, notamment, pour éviter... [Lire la suite]
21 octobre 2019

Mont-Saint- Michel, LE DRIAN L'arnaque: refaire avec les Chinois le même coup presque réussi avec les Japonais...

Billet de Florestan ... Vendre un Mont-Saint-Michel breton surtout accessible depuis Rennes en tant que locomotive touristique pour tirer Saint-Malo, Cancale... voire Nantes. La créativité commerciale est typique de ceux qui n'ont rien à nous vendre ou presque! Les escrocs et autres arnaqueurs n'ont rien mais ils ont des idées. Et il est paradoxalement plus difficile de parler ou de faire parler d'une évidence que de faire rêver d'une chimère: la vérité est souvent plus décevante que la légende. Le Drian n'est pas à son coup... [Lire la suite]
01 octobre 2019

Etablissement Public du Mont-Saint-Michel: l'Etat central et les Bretons vont garder leurs fromages...

Et les Normands seront contraints à la portion congrue alors que le Mont- Saint-Michel, situé géographiquement et historiquement en Normandie, est le fleuron de leur patrimoine régional... En effet, l'abbaye restera la propriété du Centre des Monuments Nationaux (Etat) qui devra, néanmoins, verser son obole au futur EPIC. Le tour de table des collectivtés territoriales concernées n'est pas modifié: les départements de la Manche et d'Ille-et-Vilaine, la communauté d'agglomération d'Avranches Pays-du-Mont-St-Michel (Avranchin), les... [Lire la suite]
06 septembre 2019

Colloque à l'hôtel-de-ville du Havre, 7 septembre 2019: COMMEMORER UN CRIME DE GUERRE?

Pour la première fois depuis ce terrible mois de septembre 1944 qui vit la "Libération" de la ville et port du Havre dans la tragédie que l'on sait, un colloque scientifique osera affronter les questions, toutes les questions qui se posent encore, vives, autour des bombardements aériens des forces alliées, notamment anglaises sur la ville du Havre: compte tenu des enjeux militaires véritables encore présents au Havre après la Libération de la Normandie et de la ville de Paris et des moyens utilisés dans une logique du moindre coût... [Lire la suite]