22 octobre 2016

BILLET de FLORESTAN: POURQUOI IL FALLAIT REUNIFIER LA NORMANDIE...

La réunification de la Normandie c'est avant tout la réunification de l'Estuaire de la Seine pour en faire un espace fonctionnel commun, cohérent, le véritable moteur normand avec trois agglomérations étroitement connectées et une façade portuaire d'intérêt national et européen. Le visuel d'Heula proposé par la CCI du Havre en 2015 pour les Vingt ans du pont de Normandie... Le problème que nous avons ici en Normandie c'est que les méthodes et les expériences pour penser un tel territoire en réseau urbain et logistique, en... [Lire la suite]

19 septembre 2016

Journées européennes du patrimoine: Les cloches de la cathédrale de Rouen célèbrent le RETOUR de la NORMANDIE

A l'occasion des journées européennes du patrimoine, samedi 17 septembre 2016 et malgré une pluie battante, une foule importante s'est pressée sur le parvis de la cathédrale de Rouen pour le concert d'inauguration du nouveau carillon désormais placé dans le beffroi de la tour Saint Romain et porté à 64 cloches ce qui en fait le second plus grand carillon de France...                   Nous étions sur place en reportage pour l'Etoile de Normandie, parapluie de... [Lire la suite]
22 avril 2017

Un Normand se mobilise pour sauver PARIS-NORMANDIE dernier quotidien régional normand indépendant.

L'Etoile de Normandie applaudit à deux mains voire plus...  Sur son compte Facebook, Jean-Louis LOUVEL, un entrepreneur normand très attaché à sa région, a posté le message suivant: "Parce que Paris-Normandie fait partie de notre patrimoine historique culturel et que ce journal quotidien fait par des Normands pour les Normands doit rester chez nous en Normandie détenu par des Normands 😉 Nouveau challenge pour démontrer que la presse a encore de beaux jours devant elle." Voici une preuve assez éclatante de la mobilisation... [Lire la suite]
14 avril 2017

LA NORMANDIE est en panne: le coup d'humeur du géographe Arnaud BRENNETOT

Sur le site d'informations Filfax qui va suivre désormais l'actualité régionale normande avec un ton plus critique qui ne le faisait autrefois, on peut lire les propos sans concessions du géographe rouennais Arnaud Brennetot, membre du groupe des quinze géographes universitaires normands et que nous publions, ci-après, car le constat fait par notre ami géographe rejoint le nôtre. La Normandie recouvrant son unité reste à construire. C'est une friche symbolique ou un paradoxe entre une formidable notoriété à l'extérieur fondée sur un... [Lire la suite]
13 avril 2017

Procès en béatification du Père Jacques HAMEL

Alors que les Chrétiens célèbrent la semaine sainte commémorant les derniers actes du Christ avant sa mort sur la croix le vendredi précédent le jour de Pâque, ce "jeudi saint" consacré au souvenir du dernier repas pris par Jésus Christ avec ses douze disciple, Mgr Dominique Lebrun, archevêque de Rouen et primat de Normandie annonçait que le Père Jacques Hamel, l'ancien curé de Saint Etienne du Rouvray assassiné l'été 2016 dans les tragiques circonstances que nous savons tous,  ferait l'objet d'un examen en vue de sa prochaine... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2017

REUNIFICATION NORMANDE pour les petites et moyennes entreprises... ENFIN !

On peut comprendre que ceux qui sont obnubilés par leur intérêt particulier car ils leur faut vivre en permanence dans des urgences pour survivre, pour défendre une activité professionnelle et des savoir-faire précieux contre une concurrence agressive ou dans l'indifférence de ceux qui devraient les aider (les banques...) n'aient pas eu le temps ni la force de penser à jouer collectif à l'échelle pertinente, l'échelle normande, en l'occurence. Alors que le syndicat CGT dispose d'un comité régional normand depuis 1976, les petits... [Lire la suite]

06 avril 2017

L'AXE SEINE ou l'histoire de la domination parisienne sur la Normandie au nom de l'intérêt général

Nos amis du Centre de Prospective et d'Etude Normandes (CPEN) viennent de publier une nouvelle note consacrée à une très édifiante histoire de la notion "d'Axe Seine", depuis les années 1920 jusqu'à aujourd'hui. Le titre ce billet en résumera la teneur: cette histoire est celle d'une domination et d'une tentative toujours renouvelée du pouvoir parisien de prendre le contrôle des activités stratégiques d'une Basse Seine normande et maritime sans jamais s'en donner les moyens réels, ce qui est, à la fois, la chance et la malédiction des... [Lire la suite]
30 mars 2017

Quid de l'AVENIR de ROUEN avec un MAIRE crépusculaire... interrogé par un journaliste lunaire?

Pour nos concitoyens rouennais et normands qui espèrent encore en l'avenir de la ville qui fut, il y a près de deux siècles, la seconde ville de France, la lecture de ce qui suit, à savoir cet entretien donné récemment par Yvon Robert, le maire de Rouen à Thierry Delacourt, journaliste de Paris-Normandie vraiment à court d'idées sur un sujet ... capital, risque d'être assez pénible ! Alors que sur l'avenir de Rouen ainsi que sur cet entretien plane l'ombre non pas d'un aigle mais d'un petit oiseau, les données essentielles du... [Lire la suite]
28 février 2017

Malgré le chauvinisme breton de OUEST FRANCE, la NORMANDIE AGRICOLE RAYONNE AU SALON DE PARIS

Ils sont incorrigibles les Bretons de Ouest- France ! Mais ils sont bien obligés d'admettre l'existence de l'évidence: l'agriculture normande déjà positionnée dans le secteur moyen-haut de gamme de l'agro-alimentaire français, rayonne au salon mondial de l'agriculture de Paris... Voir l'article paru dans l'édition Ouest-France, édition caennaise du 28/02/17: Vivent le lin et le chanvre de Normandie !
13 février 2017

BAC de QUILLEBEUF: Le président du département de l'EURE préconise un passage gratuit à gué...

Notre titre se fait volontiers taquin car le sujet est grave: faute d'argent public suffisant, la collectivité territoriale responsable n'est plus apte à proposer aux usagers de son territoire un service public performant et sécurisé, par exemple, traverser la Seine maritime (au sens strict de l'expression) entre Quillebeuf et Port Jérôme à l'aide d'un bac non pas fluvial mais de gabarit maritime avec tous les surcoûts en personnel spécialisé et techniques que cela implique. Et quand on compte ses sous, la logique mesquine de... [Lire la suite]