13 juin 2018

ORIENTATION des jeunes NORMANDS abandonnée à Ouest-France: la Région va prendre le relais de l'Etat central défaillant

Cela fait des années que nous dénonçons sur l'Etoile de Normandie cette situation de fait, un VRAI SCANDALE: http://normandie.canalblog.com/archives/2017/01/31/34876264.html Dans les établissements scolaires secondaires (collèges et lycées) de l'académie de Caen, de la ci-devant région de Basse-Normandie toujours placée dans la zone de diffusion du quotidien régional ligéro-breton Ouest-France fabriqué à Rennes, l'information gratuite la plus visible et la plus diffusée vers nos jeunes Normands en ce qui concerne leur formation... [Lire la suite]

18 mai 2018

ACADEMIES: De la réunification normande à la fusionite comptable pseudo-régionale

Comme à l'époque de la Monarchie absolue de droit divin de l'Ancien Régime, c'est le Contrôle général des Finances qui a le pouvoir: aujourd'hui, le pouvoir est à Bercy, ministère doté de 140 000 fonctionnaires et des politiques comptables qui se déploient sur tout le territoire et dans tous les domaines. La géographie régionale n'y échappe pas et c'est l'essence même du jacobinisme français que d'imposer à des réalités territoriales à la variété infinie une rationalité comptable et aveugle qui, concrètement, confine tant au ridicule... [Lire la suite]
26 janvier 2018

Unité normande ou CONFUSION régionale? L'idée normande est manipulée par les RABOTEURS de BERCY: Normands, réveillez-vous!

Les grands élus et décideurs normands, à commencer par Hervé MORIN, le président de la Normandie doivent faire un choix décisif: 1) Défendre la Normandie qui est le nom prestigieux et reconnu dans le Monde entier d'un projet régional ambitieux, authentique: celui d'une coopérative "girondine" territoriale fonctionnant à partir d'un réseau urbain polycentrique et complémentaire en tant qu'alternative au modèle dominant du centralisme jacobin à la mode de Paris... OU 2) Laisser les RABOTEURS de BERCY jouer avec notre Normandie, la... [Lire la suite]
19 décembre 2017

DERNIER CLOCHEMERLE NORMAND: L'appel au calme des élus caennais

Lundi 18 décembre 2017 en fin d'après midi, les principaux élus et décideurs Caennais ont tenu une conférence de presse dans les locaux du café Le Royal, place de la République à Caen: il y a urgence à calmer le jeu même si on n'en pensera pas moins (les clochemerleux rouennais font preuve de moins d'élégance que les clochemerleux caennais...). On appréciera en lisant ce qui suit que, par cette conférence de presse, les grands décideurs caennais prennent leurs responsabilités en sifflant la fin de la récréation et en refusant de... [Lire la suite]
23 novembre 2017

Unité normande: vers une seule académie de CAEN-ROUEN

Tout comme il existe l'académie d'Aix-Marseille. Sachant qu'il existait pour les cinq départements normands et la Sarthe une seule et même académie: celle de Caen jusqu'en 1960. Le recteur de l'académie de Caen va donc co-gérer celle de Rouen: une expérience qui va être conduite jusqu'en mars 2018 et qui sera évaluée. Il n'est pas question de fusionner les deux académies normandes qui disposent désormais de trois universités sur leur territoire. On ajoutera, néanmoins, que ce que nous craignons c'est que le cas normand qui correspond... [Lire la suite]
09 novembre 2017

Retour confirmé à une académie normande unique: la réaction de Sébastien JUMEL, député de Dieppe

Nous considérons ici que le retour à une seule académie normande est une bonne chose: c'était le cas avant 1960 lorsque l'académie de Caen rayonnait sur les cinq départements normands plus la Sarthe. 1974: achèvement de "l'hôpital paquebot" du CHU de Caen conçu par Henry Bernard. A la suite des assises de la recherche publique présidées à Caen en 1971 par Hubert Curien, la capitale universitaire normande avait été programmée par l'Etat central pour être la "Grenoble de l'Ouest" avec un plateau technopolitain et scientifique complet... [Lire la suite]

08 octobre 2017

Restauration d'une seule académie normande: vers un nouveau clochemerle inutile?

L'inquiétude syndicale est vive du côté des personnels des services rectoraux tant à Caen qu'à Rouen suite à l'annonce d'un retour programmé à l'académie de Caen entièrement normande telle qu'elle existait encore en 1960. Il ne s'agit pas, comme cela est dit dans l'article ci-dessous, de créer le périmètre de la "Grande" Normandie mais tout bonnement de retrouver l'unité normande et ses cohérences géographiques pour servir au mieux l'intérêt général des habitants de notre région sur un sujet essentiel pour l'avenir et qui ne donne pas... [Lire la suite]
14 septembre 2017

1964/2017: FIN DE LA DIVISION ACADEMIQUE DE LA NORMANDIE

Le processus de restauration de l'unité institutionnelle de la Normandie va franchir une nouvelle étape importante: le retour à une académie normande unique telle qu'elle existait avant les années 1960 depuis le siège du rectorat de Caen, va être expérimenté par l'actuel gouvernement. Le fait de restaurer l'unité académique normande depuis le siège de Caen qui abrite une université complète depuis 1432 semble légitime au regard de l'histoire et de la géographie. Pour mémoire: Le 18 octobre 1808, le conseil de l'Université adopte... [Lire la suite]
03 juin 2017

CRISE de jacobinisme au RECTORAT de ROUEN: Nicole Ménager ne ménage pas les Normands !

Ras-le-bol du mépris jacobin, arbitraire et discrétionnaire de l'Education Nationale à l'égard de la Normandie et de ses deux académies, celle de Caen et de Rouen !!! Après l'affaire de la suppression des fameuses classes européennes "bi-langues" qui avait affecté tout particulièrement les académies normandes où les recteurs avaient tout particulièrement, non sans un certain zèle, appliqué la dernière réforme contestée et contestable du collège voulue par la Ministre Najat Valaud-Belkacem, voici que nous apprenons, non sans une... [Lire la suite]
27 juillet 2016

Le nouveau recteur de Normandie sera un historien

Au Ministère de l'Education Nationale, ils ont enfin compris qu'il fallait à Caen un recteur qui soit un tant soit peu historien... Car il s'agit de la Normandie et de ses deux académies: le prédécesseur de Monsieur Rolland, un ancien de la légion étrangère n'aura même pas pu terminer l'année civile... tout juste l'année scolaire. Le mépris du jacobinisme ou du centralisme parisien se mesure à l'aune de la stabilité de tel ou tel haut-fonctionnaire nommé en conseil des ministres dans le poste et en matière de préfet ou de recteur, la... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 22:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,