16 septembre 2018

La Seine est une poubelle et le restera bien après les J.O. de PARIS en 2024

On le sait mais l'article à lire ci-dessous proposé par Paris-Normandie nous rappelle l'évidence: la Basse Seine et son estuaire sont pollués et la qualité des eaux peine à s'y améliorer même si de gros efforts ont été réalisés ces dernières années. Il en va de la Seine en aval de Paris comme de la Normandie: le fleuve tutélaire de la France chanté par Michelet fut, des années durant, le tout-à-l'égout de la capitale au même titre qu'une Normandie divisée devait se limiter à n'être que le prolongement industrialo-portuaire ou... [Lire la suite]

15 septembre 2018

Desserte ferroviaire du Mont St Michel: DEMONSTRATION est faite que la SNCF favorise le... TGV BRETON

... au détriment des trains normands. C'est ce que croit savoir l'Association pour la Défense et Promotion du Chemin de fer et l'intermodalité dans l'Ouest de la Normandie ( ADPCR association autrefois concentrée sur la défense de la ligne SNCF Caen-Rennes). Ce sont des gens bien informés qui suivent leurs dossiers et qui nous démontrent comment la SNCF arnaque les Normands tout en favorisant la desserte ferroviaire du Mont Saint Michel via le TGV Paris/ Rennes au détriment de toutes les solutions ferroviaires normandes! On vous... [Lire la suite]
14 septembre 2018

La LNPN aura une BORNE sinon un terminus... à Mantes-la-Jolie!

Comme nous l'avions écrit ici, Hervé Morin a eu un rendez-vous avec Elizabeth Borne, la ministre des transports, cette semaine... Et sans trop de surprise, se confirme ce que nous cessons de dire ici: la LNPN aura bien une borne sinon un terminus... à Mantes-la-Jolie puisque l'essentiel du financement sera absorbé par la création d'une nouvelle ligne dédiée aux trains normands dans l'Ouest Parisien et le Mantois afin d'éviter que les trafics franciliens et normands ne soient contraints d'emprunter les mêmes voies: c'est le fameux... [Lire la suite]
14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]
03 septembre 2018

L'unité normande signifie: harmoniser les territoires dans l'équité...

Lorsqu'une région a été coupée, voire cassée en deux et que les politiques publiques régionales ont à ce point divergé entre les ci-devant régions de Haute et de Basse-Normandie pour, précisément, rendre difficile tout retour à l'évidente et nécessaire unité régionale ou pire, lorsque certains fiefs partisans ont pu profiter assez égoïstement de privilèges qui, par principe, ne profitaient pas autres territoires, il est normal, sinon légitime, que le retour à l'unité normande soit aussi le retour à l'harmonie ou l'équité entre les... [Lire la suite]
26 juillet 2018

Quoiqu'elle s'en défende, l'Agence Régionale de la Santé sert surtout à fermer les hôpitaux dans les petites villes normandes.

C'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité... Voire qui l'assassine à grands coups de bistouri comptable ! Communication de crise à la tête de l'Agence Régionale de la Santé: Christine Gardel, la directrice d'une agence de l'Etat "déconcentré en région" qui ne dépend pas du Ministère de la santé mais du Premier ministre (donc de Bercy, le Ministère du Rabot Public) via Fabienne Buccio, la préfète de région, présentait  le 10 juillet 2018 son nouveau "PRS" pour "Plan Régional de la Santé"... Mise à mal par la grogne... [Lire la suite]

25 juillet 2018

Barrages du SUD-MANCHE: Et si on fabriquait de l'HYDROGENE?

... Au lieu de faire de l'Ecologie de cabinet ministériel parisien aussi lointaine qu'elle est bête et méchante. Pierre Juhel, président de l'association Ecologie Normande propose de préserver les barrages de Vézins et de la Roche-qui-boit dans l'Avranchin que le Ministère de l'Environnement veut faire arraser pour appliquer stupidement une directive européenne relative à la renaturation des cours d'eau. Son projet? Utiliser le potentiel hydro-électrique de ces barrages pour créer une usine de fabrication d'hydrogène afin... [Lire la suite]
23 juillet 2018

Territoires, finance, attractivité, fusions, innovations, entreprises, cheval... La Normandie se structure et se renforce

L'Etoile de Normandie vous propose de lire une sélection d'articles glanés à deux excellentes sources indispensables pour suivre la riche actualité régionale normande dans le domaine économique et institutionnel: la Chronique de Normandie (réalisée et éditée par Bertrand Tierce, n°546 datée du 16 juillet 2018) et la lettre Eco-Normandie (réalisée et éditée par la rédaction du quotidien Paris-Normandie, n°1586 datée du 20 juillet 2018). Cette petite revue de presse parcourt des sujets variés mais avec cependant un fil conducteur: la... [Lire la suite]
21 juillet 2018

En attendant la gratuité (2027 ?) le passage des ponts sur l'estuaire de la SEINE va être moins onéreux.

Une des caractéristiques caricaturales d'une certaine soumission de la Normandie à l'Etat central parisien c'est que les Normands ont financé et financent toujours de leurs propres deniers les grandes infrastructures de transport essentielles au désenclavement régional. Ainsi, les grands ponts jetés au dessus de la Seine à Tancarville et à Honfleur à l'initiative de la CCI du Havre toujours payants 60 ans ou 20 ans après leur construction car il faut rembourser des emprunts qui, ailleurs, quand il s'était agi de faire la même chose... [Lire la suite]
18 juillet 2018

La PAUVRETE, un mal lancinant en Normandie

La Normandie, région socialement pauvre? La question ne se pose pas, c'est la réalité. Notre région ayant un profil industriel et rural marqué subit précisément ce qui se passe dans l'industrie et la ruralité: une crise sociale, culturelle,  liée au fait que la mondialisation de déréglementation néo-libérale qui s'impose à nous depuis plus de trente ans, s'acharne sur l'industrie et sur le monde rural (en Normandie l'industrie est surtout à la campagne) parce que les forces sociales associées à l'industrie et à la ruralité (le... [Lire la suite]