11 avril 2018

LE TREPORT/MERS LES BAINS: la population se mobilise contre le MEPRIS de la SNCF

Le jacobinisme technocratique parisiano-centré est à bout de souffle. La preuve en est dans son mépris (parfois violent, on le voit en ce moment dans le bocage de Notre Dame des landes) qui semble être la dernière ressource qui lui reste lorsqu'il s'agit de s'adresser aux populations qui socialement et géographiquement ont le plus besoin de la présence des services publics... A lire, donc, dans la dernière édition du magazine Marianne (n°1099 du 6 au 12 avril 2018) ce reportage sur les quais de la gare sise sur la rive droite de la... [Lire la suite]

10 avril 2018

Réforme ferroviaire, de l’ironie facile à la clarification utile…

     Il y a d’abord eu les intellos nostalgiques de l’agit-prop. un brin démagos, non dénués d'arrière-pensées, générateurs de souscription de fonds de roulement pour cheminots grévistes…      Nous avons aussi eu droit à l’intello de pacotille donneur de leçons adepte de l’ironie facile, probablement faute d’être capable de traiter le fonds du dossier : Avec la SNCF, la France est victime de gréviculture intensive Télérama - Samuel Gontier Publié le 03/04/2018. ... [Lire la suite]
10 avril 2018

M. MACRON va causer dans le poste à BERD'HUIS où l'instrumentalisation d'une carpette médiatique normande...

... pour faire reluire une paire de pompes présidentielles! http://www.leparisien.fr/politique/comment-berd-huis-se-prepare-a-accueillir-emmanuel-macron-10-04-2018-7656027.php Le président de la République se rend, jeudi, dans ce bourg de 1118 âmes, invité du 13 heures de TF1, délocalisé pour l’occasion. « Emmanuel Macron se rendra dans le Perche jeudi ! » C’est une petite radio, installée dans un coin du bar, qui crache la nouvelle, dans une indifférence relative. Il n’est pas encore 11 heures mais ils sont trois, accoudés au... [Lire la suite]
08 avril 2018

9 AVRIL 2018 ROUEN: nouvelle séance plénière du Conseil Régional. La directrice de l'ARS sera sur la sellette...

Nouvelle assemblée plénière du Conseil Régional de Normandie, réunie ce 9 avril 2018, à l'hôtel de région, site de Rouen: Assemblée plénière du 9 avril 2018 Le 05 avril 2018 L'assemblée plénière de la Région Normandie se tiendra lundi 9 avril à Rouen, à partir de 9 heures sous la présidence d’Hervé Morin. A l'ordre du jour des questions importantes pour l'avenir du projet normand, à commencer par l'audition préalable par l'assemblée régionale de Madame la directrice de l'Agence Régionale de la Santé car les élus régionaux... [Lire la suite]
06 avril 2018

Franchissement Ferroviaire de l'Estuaire de la Seine: quand un sous-titre introduit... une phrase !

Dans l’article ci-dessous, paru dans Paris-Normandie du 5 avril 2018 sous la signature de Christophe FREBOU, l’auteur de ces lignes a observé un phénomène intéressant…      A la fin du premier tiers de l’article, figure le sous-titre : « Franchir l’estuaire en train »…      Le lecteur s’attendrait à lire ensuite le développement du sujet évoqué par ce sous-titre…      Mais NON ! Quelques lignes avant la fin d’une partie de l’article représentant les... [Lire la suite]
28 mars 2018

SANTE: quelques pépites dans le désert médical NORMAND. CAEN va perdre sa TOUR CHU après 2020

Où l'on reparle de la question lancinante de la santé en Normandie: face à la question du désert médical et de la fracture territoriale médicale qui se creuse entre villes et campagnes, la Normandie est une région d'innovations pour réorganiser et adapter le service médical aux populations... Lire cet article de Ouest-France proposé par Xavier Oriot le 24 mars 2018:  Santé, toujours, où l'on reparle de l'avenir du CHU de Caen voire de sa reconstruction. La ville de Caen va perdre une seconde fois son donjon dans sa longue... [Lire la suite]

27 mars 2018

Lundi 26 mars 2018: les grandes décisions de la commission permanente du Conseil Régional de Normandie

Les décisions de la Commission permanente du Conseil Régional de Normandie, réunie le 26 mars 2018: https://www.normandie.fr/commission-permanente-amenagement-et-transports Près de 3 millions d’euros pour soutenir l’Etablissement Public Foncier de Normandie (EPF) La Région Normandie contribue avec l’EPF de Normandie à mettre en œuvre une politique d’aménagement durable du territoire normand. Les élus régionaux ont donc décidé d’attribuer 2 992 500 €  à l’EPF Normandie pour le traitement des friches d’activités et des... [Lire la suite]
24 mars 2018

IUT: La recentralisation comptable est un POISON... A toutes les échelles géographiques!

La Normandie de par sa géographie polycentrique est l'antidote girondin à la centralisation parisienne jacobine. Nous cessons de le clamer ici. Et cela fait mal au coeur de voir se reproduire à l'échelle régionale normande une centralisation que nous refusons pour la Normandie à l'échelle nationale. Surtout lorsque cette centralisation est une recentralisation qui ne poursuit qu'un objectif aussi mesquin que comptable au risque de détruire une belle géographie humaine et normande... Dès l'époque ducale, le réseau urbain normand... [Lire la suite]
23 mars 2018

Jeudi 22 mars 2018: importantes mobilisations pour défendre le service public en NORMANDIE

Au delà des mots d'ordres nationaux de mobilisation de cette journée d'action syndicale (grève et manifestations) du 22 mars 2018 liés à la réforme à venir de la SNCF, la question de l'avenir du service public à la française est une nouvelle fois posée. Et la question de l'avenir des services publics "à la française" est aussi et surtout une question... normande! Gestion comptable de la SNCF: la gare de Sotteville-les-Rouen est devenue le plus grand cimetière de matériel ferroviaire de France Dans notre région la question de la... [Lire la suite]
19 mars 2018

DESERT MEDICAL NORMAND: Les médecins n'ont aucun remède et le jacobinisme de l'ARS aggrave la maladie...

Voici, proposé à votre lecture sagace, le constat lucide dressé par un médecin normand, Antoine LEVENEUR, président de l'Union Régionale des Médecins Libéraux de Normandie qui organise à Rouen, les 23 et 24 mars 2018 un colloque de prospective médicale. A l'entendre, le désert médical normand, faute d'avoir mis en place les politiques publiques nécessaires en terme de démographie médicale, sera une fatalité avec laquelle il va falloir vivre pendant dix au quinze ans, le temps de recruter et de fomer les médecins nécessaires dans le... [Lire la suite]