01 juillet 2019

SCANDALEUX !!! Les infirmiers de Normandie sont les moins bien payés de... France!

Une honte!Il n'y a pas d'autre mot!Faudra-t-il ajouter le fait d'être Normand(e) et d'habiter ou de travailler en Normandie à liste déjà (trop) longue des discriminations ouvrant la voie et la voix à des revendications? Et dans la liste toujours en train de s'allonger des diverses phobies, faudra-t-il ajouter désormais la "Normanophobie"? Ce qui est à lire, ci-après, est proprement sidérant! Scandaleux: pour quelle raison objective suffisamment pertinente un infirmier ou une infirmière seraient-ils moins bien payé ici en Normandie... [Lire la suite]

25 juin 2019

Au Bourget et aux Galeries LAFAYETTE, la NORMANDIE cet été rayonne à Paris!

L'été parisien de la Normandie s'annonce radieux! Bien entendu, la Normandie n'a rien à voir ni à faire avec la canicule en cours... En revanche sur le tarmac du Bourget, à l'occasion du très couru salon international de l'aéronautique, les entreprises normandes ont atterri en force au point d'être la première région française présente sur le salon en terme de visibilité. https://www.nae.fr/ La filière normande de l'aéronautique, Normandie Aéro Espace (N. A. E. 3ème filière régionale de l'aéronautique nationale) a vu les choses... [Lire la suite]
18 juin 2019

L'avenir de l'industrie automobile normande est-il compromis?

L'Etoile de Normandie a reçu le dernier communiqué du Réseau citoyen du cercle normand de l'opinion: dans ce communiqué, on s'inquiète, à juste titre de l'avenir de la toute première filière industrielle normande, l'automobile... Il ne faudrait pas que la filière automobile subisse le même sort que la filière textile qui avait fait la fortune des villes normandes entre la fin du XVIIIe siècle et le début des années 1980. Cette crainte explique aussi pourquoi le conseil régional de Normandie a décidé d'une politique publique régionale... [Lire la suite]
17 juin 2019

L'Agence Nationale de la Recherche s'intéresse enfin à la Normandie!

Quel étrange paradoxe! La Normandie, à en croire les statistiques régionales de l'INSEE, est l'une des régions françaises dont la population est la plus éloignée des hautes carrières et occupations de la recherche scientifique fondamentale (seule la Corse ferait pire que nous) en terme d'accès aux diplômes, aux formations scientifiques supérieures ou en terme d'emplois métropolitains supérieurs versés dans la science, la recherche-développement ou la recherche fondamentale (là encore: le lourd passif de la médiocrité normande dans la... [Lire la suite]
13 juin 2019

La Normandie fait à nouveau son cinéma

La Normandie terre de cinéma c'est l'évidence qu'il ne faudrait pas avoir à dépoussiérer! La Normandie fut, à la fois, la terre de la Nouvelle Vague (que l'on songe à François Truffaut, Jacques Demy,  Eric Röhmer ou Claude Lelouch qui ont su utiliser les beautés et les charmes du Cotentin ou le romantisme inné de la côte normande) mais aussi une terre du cinéma populaire français avec les figures tutélaires de Bourvil et de Jean Gabin. Villerville-sur-Mer est désormais définitivement attachée au souvenir d'un Singe en Hiver,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
22 mai 2019

Pour assurer l'avenir économique et industriel de la Normandie il faudra AUSSI éduquer les Normands à la Normandie!

Avec la réunification de la Normandie réapparaissent des évidences qui sont comme autant de bonnes nouvelles qui peuvent rassurer quant à savoir quoi faire d'un avenir collectif commun. Par les temps qui courent, les bonnes nouvelles sont rares et la Normandie confirme qu'elle est un objet politique fondamentalement positif sur un point essentiel et qui préoccupe la plupart de nos concitoyens: Malgré de nombreuses adversités, malgré un passif de la division régionale qui continue de peser mais surtout grâce à une action publique... [Lire la suite]

18 mai 2019

La Normandie toujours au péril de l'appetit de l'ogre LIGERO-BRETON dans les airs (d'opéra), sur mer et sur les ondes...

La Normandie a beau être réunifiée depuis 2015, elle n'en reste pas moins convalescente sur de nombreux points stratégiques en terme d'attractivité, d'image: les Ligéro-bretons, appelons-les ainsi demeurent toujours actifs pour nous disputer régulièrement le Mont Saint-Michel et pour nous vendre, dans la zone de diffusion du quotidien Ouest-France, les charmes nantais et les beautés rennaises: il est vilain de s'en plaindre au risque de passer pour un affreux réactionnaire identitaire normand moisi! Et pourtant la réalité demeure,... [Lire la suite]
09 mai 2019

Caen: un geste artistique plein de poésie pour rendre hommage à la pluie normande

On pensait que cette idée radieuse comme une évidence poétique avait germé du côté de Cherbourg que le magnifique film de Jacques Demy transforma en l'une des capitales mondiales du romantisme larmoyant... En effet,  la rippleure est, certainement, l'un des plus beaux mots normands puisqu'il désigne l'un des plus magiques moments de la météo bien de chez nous, à savoir lorsqu'il pleut en même temps que brille le soleil: la rippleure se finissant, généralement par un somptueux arc-en-ciel! Le peintre Jean-François Millet,... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 10:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
30 avril 2019

Revitalisation des centre- villes reconstruits après 1944: la Normandie et l'Etat financent.

Il est faux de dire qu'il pleut tout le temps en Normandie: dire qu'il fait beau plusieurs fois par jour... Il est faux de dire que les villes normandes c'est du béton sur des ruines depuis la fin de la Seconde guerre mondiale: dire qu'entre deux barres d'immeubles il y a de beaux et de très beaux restes et que la reconstruction des années 1950 n'a pas seulement été faite qu'avec du béton... On y trouve aussi de la pierre calcaire (à Caen, Falaise ou Argentan), du granit (à Flers ou Vire) ou de la brique (Lisieux, Yvetot ou... [Lire la suite]
19 avril 2019

CHOMAGE: pourquoi la baisse est-elle plus forte dans l'Ouest normand?

Contrairement à ce que croyait le piteux Alain Le Vern, les ci-devant Bas-Normands ne sont pas ces boulets roulant dans la bouze, plus pauvres que les ci-devant Haut-Normands et votant indécrottablement à droite depuis... Guillaume le Conquérant! On se souvient du plus minable argument de ce sinistre personnage qui consistait à dire que le retard économique et social des ci-devant Bas-Normands obligerait à une forte augmentation des impôts des ci-devant Haut-Normands en cas de réunification: cet argument foireux alla même se nicher... [Lire la suite]