19 avril 2021

L'humeur de BARREAU: Quand un projet ferroviaire oublie la Normandie

Qui prend le train sait qu’il est de plus en plus difficile de voyager de province à province sans passer par Paris.   Ce constat, la coopérative Railcoop (https://www.railcoop.fr) l’a fait également et propose des alternatives. Penchons-nous un instant sur leur premier projet, la ligne transversale Bordeaux-Lyon et voyons comment la Normandie a été oubliée dans leur schéma de développement.  Cette ligne Bordeaux-Lyon, qui maille le massif central et qui a le mérite de relier entre elles des villes de différentes... [Lire la suite]

19 février 2021

Cherbourg-Bayonne: construction d'un Axe Plantagenêt pour le fret ferroviaire...

En période de crise, il faut investir en sachant regarder un peu plus loin que l'horizon assombri par la brume de la conjoncture. La géo-histoire peut nous y aider... La géographie de la Normandie permet de doubler par l'Ouest, le corridor isthmique européen saturé "Amsterdam- Marseille" : c'est l'axe que nous appelons ici "axe Plantagenêt" parce que nous connaissons ici l'histoire normande ou anglo-normande. Le Brexit a créé l'opportunité de faire du port normand de Cherbourg la porte d'entrée privilégiée de l'Irlande en Europe:... [Lire la suite]
07 novembre 2020

Desserte ferroviaire du Havre : faudra-t-il une catastrophe pour enfin réaliser le désenclavement du Havre par le sud ?!

     Actualité ferroviaire à l'extrême-sud de la France : Une catastrophe remet sur les rails la ligne Nice-Tende L’Antenne Jeudi 5 Novembre 2020 https://www.lantenne.com/Une-catastrophe-remet-sur-les-rails-la-ligne-Nice-Tende_a54104.html La vallée de la Roya, sinistrée depuis le passage de la tempête Alex ayant détruit le réseau routier franco-italien, ne survit que grâce à la voie ferrée Nice-Tende et la desserte des TER SNCF ou des trains italiens. © Collectif des lignes Nice-Tende Il a donc fallu un... [Lire la suite]
05 septembre 2020

L'empire des Plantagenêts: un bel article de l'historienne normande Fanny Madeline à lire sur Cairn.info

L'Etoile de Normandie a le plaisir de vous faire partager la lecture d'un bel article dû à l'historienne médiéviste normande Fanny Madeline sur l'empire des Plantagenêts que l'on peut retrouver sur le site spécialisé "Cairn. info". C'est l'occasion de rappeler à celles et ceux qui l'ont oublié, notamment du côté d'Alençon, que la Normandie, fille de la mer et du fleuve est aussi une place géo-politique qu'il faut savoir tenir sur l'une des routes majeurs de l'isthme européen entre le Nord et le Sud: la France qui réalise... [Lire la suite]
15 juillet 2020

Alençon: marche du Maine, de Bretagne ou... porte Sud de la Normandie sur la route des Plantagenêts?

Nous avons reçu de nos amis du Mouvement Normand le communiqué suivant qui sera suivi par d'autres avec pour objectif d'analyser les conséquences des dernières élections municipales dans les grandes villes normandes, à commencer par Rouen, Le Havre et Caen. Dans cette première livraison à lire ci-après, on se penche sur le cas du retour de Joaquim Pueyo à Alençon une ville qui reste excentrée à tout point de vue de la centralité de nos affaires normandes: principale ville et ville préfecture du département de l'Orne, le moins peuplé,... [Lire la suite]
17 février 2020

Cherbourg-Bayonne par le chemin de fer: Hervé Morin croit à la renaissance de l'AXE PLANTAGENÊT

Voilà, enfin, une coopération britanno-normande qui est aussi heureuse qu'utile parce que fondée sur des intérêts croisés bien compris: le Brexit peut être une belle opportunié pour les économies maritimes normandes et bretonnes en valorisant l'avantage géographique d'être la porte désormais privilégiée de l'Irlande vers le continent européen. La compagnie de ferries "Britanny ferries" qui, comme son nom l'indique, est bretonne (Roscoff) a besoin des ports normands qui lui assurent l'essentiel de son chiffre d'affaires: en projet... [Lire la suite]

15 décembre 2019

Franchissement ferroviaire de l'estuaire : une conférence au fil de l'eau... 8ème partie

     A la fin de l’année 2010, 140 courriers avaient été adressés depuis le début de la démarche, dont certains en R.A.R. ;   37 % avaient reçu une réponse, le plus souvent sous forme d'accusé de réception courtois.      La correspondance marque à nouveau une longue pause pour le motif précédemment indiqué, mais la veille documentaire se poursuit.      L’un des courriers adressés en 1997 avait pour destinataire le député-maire d’Epaignes, qui n’y avait pas répondu… ... [Lire la suite]
06 novembre 2019

AUTOROUTES: cher, très cher... AXE PLANTAGENET!

Le Caen-Tours ou le Rouen-Tours que cela soit par la voie ferrée ou par la voie autoroutière ne sont pas des axes de circulation considérés comme prioritaires... (ni d'ailleurs les axes Est-Ouest qui ont le bon goût de nous épargner le transit par la région parisienne). La caricature de l'emprise de "l'universelle arraigne" parisienne sur le reste du territoire français est totale dès qu'il s'agit de la SNCF ou des Fermiers Généraux autoroutiers lorsque ces derniers imposent des augmentations de leurs tarifs particulièrement... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 octobre 2019

Desserte ferroviaire : le maire d'Honfleur sort de sa torpeur...

Le maire d’Honfleur veut rouvrir la ligne SNCF Glos-Montfort-Honfleur Paris-Normandie Publié le 03/10/2019 à 12:14 Mis à jour le 03/10/2019 à 14:03 https://www.paris-normandie.fr/actualites/societe/le-maire-d-honfleur-veut-rouvrir-la-ligne-sncf-glos-montfort-honfleur-FE15660317 Michel Lamarre l’a dit mercredi soir en conseil municipal, expliquant que le démantèlement de cette ligne qui avait été acté est aujourd’hui suspendu. Les projets de réouverture et de modernisation des lignes ferroviaires (Photo SIG Normandie) « Comment... [Lire la suite]
04 septembre 2019

CAEN-TOURS: bientôt un train roulant à l'hydrogène?

Enfin une bonne nouvelle sur le dossier ferroviaire: des trains circulant à l'hydrogène pourraient sauver la ligne Caen-Tours, l'axe ferroviaire "Plantagenêt" qui pourrait, aussi, servir utilement à un désenclavement fret du grand port maritime du Havre par la rive sud de l'estuaire de la Seine tout en permettant un renforcement dans toute la France de l'Ouest et vers l'Espagne de l'hinterland du grand port normand, est actuellement complètement négligé par la SNCF car le "Caen"- "Tours" est une ligne "nationale" dont les destinations... [Lire la suite]