05 juillet 2018

AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées?

Les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées? Un vieux proverbe français nous invite à en douter. Alors que nous rabâchons le sujet sur l'Etoile de Normandie depuis des mois sinon des années, on vous invite à en douter... avec certitude!  On annonce des investissements massifs dans les GPM normands (au Havre et à Rouen) dans l'idée de relever le défi sinon le "chalenge" (un mot d'origine normande) de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe qui permettra de brancher directement par la voie d'eau la région parisienne... [Lire la suite]

05 juillet 2018

La revue de presse du mois de JUIN 2018 proposée par le Mouvement Normand

Comme au début de chaque mois, la rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le courrier de l'ODIN (office de documentation et d'information normand) du Mouvement Normand placé sous l'égide de Spleinir le cheval à plusieurs pattes... Au sommaire de cette nouvelle édition, on retiendra la lancinante question de savoir qui aura le droit de gouverner la vallée de la Basse Seine, intérêt national: l'Etat central ou la Normandie? Sachant la Basse-Seine est la colonne vertébrale de notre région... Sous les sabots de SLEIPNIR, le coursier... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 00:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 juillet 2018

Non, Monsieur Segain, tous les acteurs de l'axe Seine ne sont pas timorés !

L'Assemblée Générale 2018 de l'Union Maritime Et Portuaire du Havre a eu lieu le 22 juin dernier, suivie le 29 juin par une réunion du Conseil de développement et du Conseil des investisseurs du Grand Port Maritime du Havre ; L'antenne, organe de presse spécialisé, en rend compte le 2 juillet en version numérique : Pour l’Umep, les acteurs de l’axe Seine sont trop timorés L’Antenne Lundi 2 Juillet 2018 https://www.lantenne.com/Pour-l-Umep-les-acteurs-de-l-axe-Seine-sont-trop-timores_a43228.html# Dans l’attente de l’annonce d’une... [Lire la suite]
25 juin 2018

Le GRAND PARIS est lointain... Les ACTEURS NORMANDS montent sur Seine!

"Grand corps malade", titre ironiquement la lettre Eco-Normandie lors de sa dernière parution disponible (22 juin 2018 n°1582) à propos d'une énième opération de procrastination d'Emmanuel Macron au sujet du Grand Paris qui devient surtout la grande arlésienne: d'abord prévue en octobre 2017, la conférence territoriale sur le Grand Paris a été, par la suite, annoncée à la fin de l'année dernière... Puis pour ce printemps (mars 2018). On apprend désormais que la Grand' messe n'aura pas lieu avant... 2019 le temps que le Grand Maître du... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juin 2018

A VOIR (pour rigoler) un article de PROPAGANDE sur LE HAVRE tuyau d'arrosage du GRAND PARIS

Paraphrasons le très regretté Michel Audiard: "la propagande, ça ose tout et c'est à ça qu'on la reconnaît..." L'article suivant publié ce 14 juin 2018 dans les colonnes de la Tribune, une feuille consacrée à des informations sérieuses lues par des gens qui manquent parfois d'humour, est très rigolo à lire puisqu'il réussit le numéro clownesque de parler du Havre et de son port sans jamais citer une seule fois le nom de... Normandie (sauf pour rappeler les fonctions de l'un des porteurs d'eau à ce moulin inutile) tout en ne faisant... [Lire la suite]
13 juin 2018

L'ESTUAIRE QUI DORT : une porte (plus ou moins étroite) sur le monde, du moins sur celui de la Seine...

     Les forums se succèdent et se ressemblent... trop ! D'aucuns, dont l'auteur de ces lignes, ont tendance à le penser. L'un des derniers prévus sera le troisième Global Estuaries Forum :      Zoom sur les propos du président du pôle métropolitain de l'estuaire de la Seine, pôle à peine moins figé que le pôle Nord :      " Les estuaires sont des portes stratégiques sur lesquelles se construisent les métropoles, ils constituent un atout incontournable pour la croissance... [Lire la suite]

06 juin 2018

AVENIR DES PORTS NORMANDS DE L'AXE SEINE: il y a les diseux et les... faiseux (Hervé MORIN)

Les anciens, c'est à dire ceux qui ont connu la triste époque de la division normande entre la Corée du Sud  et celle du Nord du temps qu'elle était dirigée d'une main de fer par Alain Le Vern, se souviendront de la formule souvent utilisée par le ci-devant satrape de Haute-Normandie: "Il y a les diseux et les faiseux. Moi je suis un faiseux." Réunification normande enfin faite (grand merci au Rouennais François Hollande de l'avoir imposée à Laurent Fabius à la veille de commémorer en 2014 le souvenir du Débarquement de 1944),... [Lire la suite]
05 juin 2018

Ils sont fous, ces hommes du NORD, les vrais !

    Dans l'actualité, on est parfois surpris de découvrir à quel point le tempérament des hommes du Nord, du moins de ceux qui sont restés dans leurs contrées danoises et suédoises, est différent de celui de ceux qui appartiennent, du moins partiellement, à leur descendance normande... Ou quand ce qui s'est réalisé et va se réaliser dans un détroit situé entre la Mer Baltique et la Mer du Nord diffère de... ce qui ne se réalise pas dans l'estuaire de la Seine... : Le Danemark et la Suède veulent construire un métro... [Lire la suite]
31 mai 2018

RANDONNEE PEDESTRE: le député Jean-Paul Lecoq a invité ses collègues à se promener dans le port du Havre

Aux dernières nouvelles, ils ne se sont pas perdus "sur le terrain" et ils sont bien rentrés sains et saufs à Paris... http://jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article351 Nouvel accueil de députés sur le port pour plaider en faveur des investissements qu’il mérite 28 mai 2018 - Journée portuaire avec Liliana Tanguy, députée du Finistère, Emmanuel Maquet, député de la Somme et Philippe Gosselin, député de la Manche, tous membres du groupe de travail parlementaire sur l’économie maritime. Poursuite aujourd’hui des accueils de collègues... [Lire la suite]
24 mai 2018

Elections municipales en Normandie: en attendant 2020 les "Marchistes" tournent en rond...

Les "Marcheurs" savent que plus on compte ses pas plus la randonnée risque d'être longue... Les "Marchistes" (appelons-les ainsi pour laisser les randonneurs en paix dans les solitudes solennelles d'un chemin des douaniers sur la falaise) semblent devoir se compter pour mieux tourner en rond: il est vrai que les lourds godillots qu'ils ont chaussés leur font gonfler les chevilles et quand on traine des pieds en pensant au prochain arrêt, le chemin n'a plus guère d'intérêt. Ne parlons même pas de pélerinage... Pourtant les... [Lire la suite]