08 mars 2018

MARKETING TERRITORIAL: La Normandie ne doit pas être qu'un ornement du GRAND PARIS!

C'est une question fondamentale qui se tient en arrière plan de l'actualité qui va nous revenir dans la goule comme un boomerang lorsqu'il va être prochainement question des choix jupitériens en matière de Grand Paris: La Normandie va-t-elle pouvoir s'autoriser le luxe de conduire, par ses propres moyens, un projet régional d'intérêt national (par exemple, organiser et gouverner le premier potentiel d'économie maritime et logistique de la France) ou ne sera-t-elle qu'un ornement  dans le marketing territorial du Grand Paris? ... [Lire la suite]

05 mars 2018

LA NORMANDIE EST MEPRISEE ! NOUS DEMANDONS AUX GRANDS ELUS REGIONAUX DE JOUER LE COLLECTIF NORMAND

Une fois de plus l'excellente parution hebdomadaire de la Chronique de Normandie (n°528 en date du 5 mars 2018) éditée par Bertrand TIERCE nous alerte: Une fois de plus, la Normandie, en tant que telle, se retrouve maltraitée, marginalisée, méprisée par les arbitrages politiques et financiers à l'étude au gouvernement. Une fois de plus, on déplore l'absence d'un LOBBY POLITIQUE NORMAND quand bien même il y ait et il y eut toujours au moins un ministre normand à Paris qui n'est pas si loin... Si nous devions adopter la grille de... [Lire la suite]
04 mars 2018

Axe SEINE, EOLIENNES MARINES: Selon Ouest-France, la Normandie est agie par les BRETONS quand ce ne sont pas les AMERICAINS...

Après la Normandie bancaire, terrain de jeu des Bretons, la campagne de dénigrement aussi implicite qu'impensée d'une Normandie qui prétendrait à un début de maîtrise de ses plus grands enjeux stratégiques se poursuit dans les éditions de Ouest-France... Glanés dans les éditions des 2 et 3 mars 2018 de Ouest-France (édition caennaise) on trouvera les articles suivants avec la confirmation d'une évidence: Ouest-France ne suit pas le Nord de l'objectivité journalistique mais poursuit l'Ouest comme si, d'aventure, une boussole avait... [Lire la suite]
26 février 2018

Edouard PHILIPPE va déclencher la GUERRE du RAIL et récolter la COLERE NORMANDE

Edouard Philippe n'est pas un Premier ministre... breton. Car si nous avions un Premier ministre breton, la Normandie... Euh, pardon! la Bretagne serait à nouveau couverte de faveurs. Edouard Philippe est aussi longiligne que Jean-Yves Le Drian est rondouillard: la différence saute pourtant aux yeux mais c'est tout comme... Édouard Philippe affirme : "Ce dont le grand ouest à besoin, ce à quoi le gouvernement s'engage, c'est de garantir que Brest, Nantes et Rennes disposent de liaisons faciles avec les autres métropoles... [Lire la suite]
14 février 2018

ROUEN NORMANDY INVEST a commandé un sondage national sur l'IMAGE DE ROUEN. Et les résultats sont ... LOCALISTES!

Et le localisme renvoie à une certaine médiocrité, un certain manque d'ambition, une image "floue" (jetons un voile pudique...). Une fois de plus, on aura à l'esprit la leçon de Bossuet: "Dieu se rit des Hommes qui se plaignent des effets dont ils chérissent les causes"... Nouvelle illustration rouennaise de cette grande maxime morale: Voir, ci-après, la publicité diffusée par "Rouen Normandy Invest" autour de la publication des résultats d'une étude nationale sur l'image de Rouen au Kindarena le 13 février 2018: on remarquera qu'il... [Lire la suite]
13 février 2018

La NORMANDIE est un ENJEU NATIONAL pour le GRAND PARIS: le dire avant mars 2018 SVP!

La question du Grand Paris va bientôt arriver dans l'agenda des grands médias: on entend déjà au loin battre le tambour. Et ça fait longtemps qu'on l'entend battre... La conférence territoriale tant attendue, prévue en octobre dernier, est repoussée à mars 2018. Les hérauts de l'Elysée vont bientôt distribuer la pâtée prête à être digérée aux gros chiens médiatiques qui vont aboyer ensemble: "Grand Paris, Grand Paris, Grand Paris". Le sujet va tourner en boucle dans tous les grands médias quelques jours durant avant de pouvoir passer... [Lire la suite]

09 février 2018

BILLET de FLORESTAN: Pour sauver le financement de la LNPN et sauver la Normandie, Hervé MORIN va devoir choisir....

... le SCENARIO C L'Etoile de Normandie défend depuis le débat public de l'hiver 2011 sur la Ligne Nouvelle Paris Normandie (LNPN) le principe d'un franchissement ferroviaire de l'estuaire vers la rive Sud augeronne à la hauteur du Havre. C'est l'idée d'un "scénario C" qui a été soutenu dans ce débat public comme la corde peut soutenir le pendu. Officiellement, l'option du scénario C est enterrée... Mais nous faisons le pari que l'idée n'est pas si enterrée que cela pour la bonne et simple raison que l'option du scénario C... [Lire la suite]
05 février 2018

POUR NAVIGUER PAR GROS TEMPS: une feuille de route normande...

L'année 2018 qui s'ouvre ne sera pas de tout repos pour celui qui tient le cap de l'esnèque normande qui, depuis deux ans, a repris la mer avec une bonne voile et les oeuvres vives d'une carène qui révèle d'évidentes capacités nautiques. La Normandie navigue bien car elle est faite pour cela: c'est un bon bateau. Mais le gros temps est devant nous. Les nuages noirs s'amoncellent dans le ciel politique de notre Normandie...   Dans le courant du mois de février 2018 va enfin se tenir la conférence territoriale sur le Grand... [Lire la suite]
05 février 2018

Quand le port du Havre contribue aux difficultés du port d'Anvers...

SANS LE FAIRE EXPRES ! La presse continue, au moins jusqu'à la publication des résultats pour l'année 2017 du port de Rotterdam, à commenter ceux des autres ports français et européens. Dans son édition du 1er février, Le Marin évoque page 22 la situation et les perspectives du port d'Anvers :   Procédons à quelques comparaisons : En fin de premier paragraphe, il est écrit : ... " Les volumes traités à Anvers ont doublé en vingt ans, ..." ... En effet, entre le trafic de l'année 2017, et celui de l'année 1997 (111,9 Mt),... [Lire la suite]
02 février 2018

LE HAVRE: Territoire d'Innovations de Grande Ambition... ou la loterie dérisoire à certains égards...

Faute d'action lucide et résolue à long terme pour l'avenir du port et de la ville du Havre, les milieux politico-économiques havrais s'agitent avec le concours des sociétés de communication autour de projets plus ou moins cosmétiques à court et moyen terme. Voici l'un des derniers événements rapportés par la presse : Le Havre pourrait toucher 50 millions d'euros pour se transformer Tendance Ouest - Le 01 février 2018 à 16:22 Par : Gilles Anthoine ... [Lire la suite]