09 mai 2017

Edouard PHILIPPE PREMIER MINISTRE du PRESIDENT MACRON ?

Questions récurrentes: vers où la Seine peut-elle bien s'écouler en aval du pont de Puteaux? L'axe Seine correspond-t-il à celui d'un bureau parisien? Va-t-on avaler la Seine aval sans l'aval des Normands? Faut-il un Normand pour piloter l'Axe Seine ? L'axe Seine est-il d'intérêt national? Est-il possible de gouverner un intérêt national ailleurs que depuis Paris? L'axe Seine sera -t-il piloté depuis les rives normandes de l'axe Seine? Poser la question c'est, hélas, déjà y répondre... Depuis qu'Antoine Rufenacht, ancien... [Lire la suite]

06 mai 2017

Le port du HAVRE sauve son terminal multimodal... VRAIMENT?

Un récent article paru dans le quotidien de référence d'informations économiques et financières, les Echos, nous faisait savoir que le Grand Port Maritime du Havre avait réussi son pari de réveiller un "éléphant blanc", le terminal multimodal de transbordement des conteneurs vers le ferroviaire ou vers le fleuve. Nous avons ici largement exposé et critiqué que cet équipement pensé et voulu loin des évidences du terrain et de ses acteurs professionnels pouvait être considéré comme l'un des chef-d'oeuvre les plus accomplis d'un certain... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 15:24 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
04 mai 2017

PRESIDENCE MACRON: Le lobby breton se verrait bien à MATIGNON

Sans illusion et avec lucidité, à la vue du spectacle lamentable du débat de la veille au soir, il va falloir se faire à l'idée qu'Emmanuel Macron sera, pendant cinq ans, le président de la République française dans la logique de poursuivre la gestion actuelle du réel consistant à adapter notre pays à la mondialisation libérale et financière sous standard culturel américain: une majorité de Français semblent disposés à consentir à l'abdication de notre prétention à la civilisation universelle pour n'habiter qu'une région du monde... [Lire la suite]
02 mai 2017

Macron, Le Pen, avenir de Rouen et de la Normandie: Pierre ALBERTINI, l'ancien maire de ROUEN s'exprime

Celui qui s'était fait très discret mais qui demeure à Rouen et Normandie encore apprécié et respecté, a pris récemment la parole dans un entretien très remarqué donné à nos confères de Filfax. Pierre ALBERTINI donne son avis sur les sujets en cours, à commencer par la recomposition politique inédite dans laquelle nous sommes avec les élections présidentielles les plus importantes depuis plus de quarante ans... L'ancien maire de Rouen s'exprime aussi sur les urgences normandes qui ne sont pas moindres: l'atonie métropolitaine de... [Lire la suite]
30 avril 2017

Pascal MARTIN devant les portuaires rouennais: La SEINE MARITIME n'a presque plus de compétences ou de finances !

Etait-ce, finalement, le bon interlocuteur politique à inviter? Il ne s'agit évidemment pas de remettre en cause la bonne volonté normande de Pascal Martin président d'un paquebot de moins en moins manoeuvrant, le conseil départemental de la Seine Maritime, en l'occurence. En effet, les réformes territoriales récentes et l'austérité budgétaire de l'Etat font que le département n'a plus ni certaines compétences (l'essentiel a été transféré à la région) ni certaines finances (l'Etat a taillé dans le vif de la dotation globale de... [Lire la suite]
29 avril 2017

URGENCE: Dire à MACRON que la METROPOLE NORMANDE N'EST PAS EN REGION PARISIENNE !

On prend ici le pari raisonnable que le 7 mai 2017 au soir, Emmanuel MACRON sera élu président de la République française au terme d'une victoire très serrée, voire une victoire "à la Pyrrhus" qui ne saurait faire d'Emmanuel MACRON notre président ou le président de tous les Français dans un processus électoral aussi inédit qu 'extraordinaire qui doit s'achever par les élections législatives des 11 et 18 juin 2017 (quelle date symbolique !): les institutions de la Vème République montrent, une fois encore, leur plasticité et leur... [Lire la suite]

14 avril 2017

LA NORMANDIE est en panne: le coup d'humeur du géographe Arnaud BRENNETOT

Sur le site d'informations Filfax qui va suivre désormais l'actualité régionale normande avec un ton plus critique qui ne le faisait autrefois, on peut lire les propos sans concessions du géographe rouennais Arnaud Brennetot, membre du groupe des quinze géographes universitaires normands et que nous publions, ci-après, car le constat fait par notre ami géographe rejoint le nôtre. La Normandie recouvrant son unité reste à construire. C'est une friche symbolique ou un paradoxe entre une formidable notoriété à l'extérieur fondée sur un... [Lire la suite]
11 avril 2017

LA NORMANDIE C'EST MAINTENANT: pour une "puissance douce" normande !

Notre livre co-écrit avec Chloé Herzhaft et Florian Hurard, la "Normandie c'est maintenant" commence à intéresser la presse régionale. Après un article dans le courrier cauchois il y a quelques semaines, on nous signale l'article qui suit qui vient de paraître dans l'édition papier de Paris-Normandie en date du 11 avril 2017 et diffusée tant à Rouen qu'à Caen. L'article précise clairement le but de ce livre: La Normandie suscite depuis longtemps une intense activité éditoriale pour valoriser son exceptionnel patrimoine historique et... [Lire la suite]
07 avril 2017

Alors que François HOLLANDE confirme le CANAL SEINE NORD EUROPE, le lobbying normand se mobilise enfin !

François Hollande n'arrive pas à fermer la plus vieille centrale nucléaire de France avant la fin de son mandat. En revanche, il confirme que le Canal Seine Nord Europe se fera... au détriment de l'axe naturel logistique de la Seine maritime et normande. On voit que le Rouennais Hollande a poussé l'art de la synthèse très loin dans le cynisme. D'un côté je réunifie la Normandie et de l'autre je la vide de son intérêt en autorisant le canal de Martine Aubry qui branchera le coeur de la France sur les ports de... Hollande ! Lire cet... [Lire la suite]
06 avril 2017

Exposition universelle 2025: la Normandie se mobilise... pour remonter le fleuve jusqu'à Paris !

L'idée ne consiste pas à pêcher passivement dans le fleuve de la Seine toutes les idées de Paris qui descendent le courant de l'amont vers l'aval. Si la Normandie maritime et séquanienne doit se retourner vers son puissant amont c'est d'abord pour remonter le fleuve jusqu'à Paris. Poussés par le courant de la marée les esnèques des Vikings ont ainsi pu remonter le fleuve... jusqu'à Paris: c'est le seul usage actif qu'un Normand puisse faire du grand fleuve qui traverse son pays. Il s'agit de remonter le fleuve car, franchement, quel... [Lire la suite]