06 avril 2017

L'AXE SEINE ou l'histoire de la domination parisienne sur la Normandie au nom de l'intérêt général

Nos amis du Centre de Prospective et d'Etude Normandes (CPEN) viennent de publier une nouvelle note consacrée à une très édifiante histoire de la notion "d'Axe Seine", depuis les années 1920 jusqu'à aujourd'hui. Le titre ce billet en résumera la teneur: cette histoire est celle d'une domination et d'une tentative toujours renouvelée du pouvoir parisien de prendre le contrôle des activités stratégiques d'une Basse Seine normande et maritime sans jamais s'en donner les moyens réels, ce qui est, à la fois, la chance et la malédiction des... [Lire la suite]

01 avril 2017

ESBROUFE FESTIVE SUR L'AXE SEINE: LE COUP DE GUEULE DU MAIRE DE GONFREVILLE L'ORCHER

Jean-Paul LECOQ, maire PCF de Gonfreville l'Orcher et conseiller départemental de la Seine Maritime a tenu à faire la déclaration publique suivante à l'occasion de la réunion plénière du conseil départemental le 28 mars 2017. Nous publions l'intégralité de ce coup de gueule que nous partageons totalement ici sur l'Etoile de Normandie: Cette prise de position du maire de Gonfreville l'Orcher qui se retrouve ordinairement un peu seul pour défendre un Axe Seine normand ayant un certain contenu (et pas seulement une esbroufe... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 mars 2017

Jean-Luc MELENCHON au chevet de l'économie maritime normande

Nous étions au Havre, aux Docks Océane le 29 mars 2017 parmi les 3600 personnes présentes (et beaucoup d'autres à l'extérieur) pour écouter un tribun hors pair, un véritable "animal" politique autant pour ce qu'il a nous dire au sujet de l'avenir de notre pays dans un moment important de son histoire contemporaine que pour ce que le candidat du Travail et de l'Economie de la Mer avait à nous dire sur l'avenir de la grande ville portuaire normande qui fête, cette année le 500ème anniversaire de sa fondation par le roi de France... [Lire la suite]
28 mars 2017

LE QUASI FIASCO DU GRAND PORT MARITIME DU HAVRE

Personne n'est à la fête pour le 500ème anniversaire de la fondation du port et de la Ville du Havre de Grâce... qui a demandé grâce aux candidats à l'élection présidentielle pour que ces messieurs et cette madame daignassent bien jeter un regard sur la situation laissée par François Hollande: après cinq années passées à décider de ne rien décider, François Hollande a pris le parti de laisser se faire le branchement direct de la France et de la Région parisienne sur les ports de la... Hollande. Mercredi 29 mars 2017, Jean-Luc... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 11:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
26 mars 2017

AXE SEINE: Comment faire pour intéresser les PARISIENS à la NORMANDIE?

Vianney de Chalus, le nouveau président de la CCI de Normandie (et qui fut longtemps le patron de la puissante CCI du Havre ou de l'Estuaire) a trouvé la solution... = Le patron de la CCI de Normandie a donc décidé de céder sa place à la tête de l'association PARIS SEINE NORMANDIE qui regroupe les CCI concernées par les projets de l'AXE SEINE à Michel Valache, son homologue de l'Ile de France dans l'espoir que les décideurs parisiens s'intéressent ENFIN à ce qui peut se passer en AVAL de Mantes La Jolie ! Pas sûr que la... [Lire la suite]
21 mars 2017

FACE AU MEPRIS JACOBIN: croire en l'Unité Normande ou disparaître

Dans son dernier communiqué diffusé, Didier Patte, porte-parole du Mouvement Normand, revient sur l'affaire qui a été révélée par la Chronique de Normandie le 20 mars 2017: à savoir qu'un certain nombre de dirigeants "normands" ont si peu d'intérêt ou d'envie pour la Normandie qu'ils envisagent tout bonnement que l'on puisse la fusionner ou l'associer étroitement avec la région parisienne dans sa partie la plus utile à l'Ile de France, justement, à savoir: la vallée de la Seine.   LE SEMAINIER DU MOUVEMENT NORMAND COMMUNIQUE... [Lire la suite]

16 mars 2017

Face aux menaces du BREXIT : redécouvrir d'urgence le pragmatisme portuaire normand...

Pour en finir avec le jacobinisme parisien qui nous conduit au naufrage... alors que s'accumulent les menaces quant à l'avenir du port du Havre. Brexit oblige, les Anglais nous préparent, en effet, un nouveau coup... de Trafalgar contre lequel, nous risquons d'être bien mal préparés ! Un lecteur avisé de l'Etoile de Normandie, nous a signalé le texte suivant, signé Alexandre LAVISSIERE, enseignant-chercheur en management, Laboratoire Métis à l'École de Management de Normandie. Texte publié sur la page "The conversation" : Porte de... [Lire la suite]
15 mars 2017

NORMANDIE: FILLON et MELENCHON en campagne chez nous... Pour défendre l'économie maritime?

La campagne des élections présidentielles 2017 passe par la Normandie: Après Benoît HAMON, il y a une semaine de passage au Havre, ce sera le tour de Jean-Luc MELENCHON de passer aux Docks Océane le mercredi 29 mars 2017 à partir de 19h30. On espère qu'à cette occasion, le candidat de la France Insoumise qui est aussi LE candidat de l'économie maritime, aura des choses pertinentes à dire pour l'avenir, pour l'instant compromis, du dernier grand port maritime français. Pour plus d'informations: ... [Lire la suite]
13 mars 2017

La VALLEE DE LA SEINE vue depuis PARIS: quand le CABINET ERNST and YOUNG fait de la géographie...

... Cela donne les mêmes effets  que ceux observés par un Flaubert goguenard  lorsque le cabinet de consulting "Bouvard et Pécuchet" se piquait d'agriculture: des solutions ou des façons de les envisager qui pourraient être plus néfastes que les problèmes à corriger. En 2015, à la demande du Conseil Régional d'Ile de France, le cabinet international de consultants "Ernst and Young" s'est vu confier une mission de réflexion et d'études sur l'avenir de la "Vallée de la Seine" présentée comme elle ne pourra jamais l'être, à... [Lire la suite]
11 mars 2017

Benoît HAMON au chevet du port du HAVRE ou l'art de prendre les Normands pour des imbéciles...

Benoît HAMON, un breton ancien ministre du Rouennais Hollande, prend les Normands du Havre pour des imbéciles !   Si l'enjeu national de l'AXE SEINE est à ce point encalminé depuis l'automne 2012, depuis que le commissaire général à la Vallée de la Seine Rufenacht a été viré comme un mal propre par Jean-Marc Ayrault, à la demande du fabiusien Alain Le Vern (obscur président de l'ex Haute-Normandie) qui ne voulait plus entendre parler d'un projet trop "sarkozyste" à ses yeux, c'est que la majorité gouvernementale à laquelle... [Lire la suite]