14 septembre 2018

Le grand RABOT JACOBIN déteste tous ces corps intermédiaires qui dépassent!

Repéré dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°549, 10 septembre 2018), cet article démontre que le jacobinisme comptable pratiqué à grands coups de rabot du côté de Bercy (Paris XIIème) fait quelques victimes collatérales inattendues: Les CCI sont à l'os à force de restrictions financières de la part de l'Etat. Mais aussi les chambres d'agriculture et l'ensemble des associations paritaires du dialogue social victimes du même coup de rabot recentralisateur. On pensera, bien entendu, à la question du financement... [Lire la suite]

12 septembre 2018

PUB 100% REMADE... EN NORMANDIE: message à Monsieur Matthieu Millet, entrepreneur normand

Cher Monsieur, Les Normandes et les Normands peuvent être légitimement fiers de vous et de ce que vous êtes en train d'entreprendre chez nous, du côté du Pays du Mont Saint Michel grâce à votre sens de l'innovation, votre fierté régionale partagée et votre pari réussi d'avoir fait confiance au savoir-faire de la population normande. A partir de presque rien, vous avez créé "Remade-France" en 2013 qui est devenu en peu de temps l'un des acteurs majeurs de l'économie circulaire qui est promise à un grand avenir dans le cadre de la très... [Lire la suite]
22 juillet 2018

TERRIBLE PASSIF de la DIVISION NORMANDE: 35% des NORMANDS ADULTES n'ont aucun diplôme!

Nous avons déjà évoqué sur l'Etoile de Normandie ce consternant constat: le passif de la division normande n'a pas généré que des retards dans le désenclavement routier ou ferroviaire de notre région. L'absence de toute vision globale et stratégique à l'échelle régionale pertinente, l'absence d'une véritable dynamique métropolitaine régionale mais aussi un profil économique industriel et agro-industriel qui a longtemps donné l'illusion que la Normandie laborieuse était un pays de cocagne où l'emploi était facile, tous ces éléments se... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]