07 mai 2019

LANGUES REGIONALES: un oiseau de mauvais augure...

Dans son dernier billet publié sur son blog du site de l'Express, Michel Feltin-Palas, le vaillant défenseur du patrimoine des langues régionales de France, nous met en alerte... Il s'agit encore d'une certaine Nathalie Loiseau. Décidément! Langues Régionales : Une Loiseau de mauvais augure La cheffe de file de la liste de la République en Marche est une opposante résolue de la charte européenne des langues régionales et minoritaires. Précisons-le d'emblée : autant je suis attaché aux langues minoritaires, autant je ne crois... [Lire la suite]

27 janvier 2019

L'ECOLOGIE ou l'affaire du siècle: cela concerne aussi la langue normande!

Ce dimanche 27 janvier 2019 on ne retiendra pas la mobilisation de quelques idiots utiles enrubanés de rouge sur le pavé parisien mais plutôt la grande mobilisation verte de la société civile dans toutes les villes d'Europe qui s'inquiète de la tendance à la procrastination des décideurs politiques et économiques qui se retrouvent, ces temps-ci, dans une célèbre station de sport d'hiver suisse: faut-il qu'il n'y ait plus de neige à Davos en janvier pour que nos sommités s'aperçoivent enfin des effets concrets du réchauffement... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 octobre 2018

ROUEN du 25 au 28 octobre 2018: congrès international d'APICULTURE sous la menace du frelon asiatique et des pesticides...

Samedi 27 octobre 2018, le temps d'un colloque international exceptionnel, Rouen est la capitale mondiale des apiculteurs et des abeilles qui, ensemble, ont le bourdon au point de s'inquiéter sérieusement de l'avenir: les populations d'abeilles ont chuté ces 20 dernières années, cela, on le sait désormais de façon scientifique, par la mise sur le marché des pesticides agricoles des sinistres néonicotinoïdes, ces insecticides qui pertubent le système nerveux des insectes considérés comme nuisibles aux cultures mais aussi celui des... [Lire la suite]
29 août 2018

COQUILLE ST JACQUES: les pêcheurs normands défendent SEULS leurs droits et la... biodiversité!

"C'est mon dreit et j'y ti!' Dans la nuit du 28 août 2018, une flotille de quarante bateaux de pêche partie des ports normands de la côte du Calvados est partie au large au contact de bateaux de pêche anglais venus en toute illégalité "gratter la coquille Saint Jacques" de la baie de la Seine alors que cette pêche est actuellement fermée pour permettre aux coquilles de se développer ou de se reproduire. La pêche n'ouvre qu'en octobre et les prélèvements sont soumis à des quotas rigoureux dans le souci élémentaire de préserver la... [Lire la suite]
06 mai 2017

L'agriculture normande accélère sa mue vers la bio...

Nous avions vu passer cet article dans l'édition du 11 avril 2017 de la lettre Eco Normandie publiée chaque vendredi par le quotidien Paris-Normandie, mais nous n'avions pas encore eu l'occasion de le mettre en ligne ici: la tendance se confirme et c'est l'avenir ou, plutôt, le retour à une situation "normale" ou, dumoins, plus harmonieuse avec l'environnement car il s'agit de clore une période qui sera regardée par les historiens du futur comme une désastreuse anomalie dans la longue histoire de l'agriculture et de la ruralité.... [Lire la suite]