03 avril 2019

Pseudo-guerre du Camembert: les SENATEURS NORMANDS répliquent au député Ramos

Après le coup d'éclat du député Modem du Loiret Richard Ramos qui a mis sa trombine sur 577 boîtes de camembert au lait cru pour dénoncer on ne sait quel complot des industriels sur l'AOC Camembert de Normandie, les sénateurs normands organisaient, à leur tour, une dégustation explication de camemberts AOC normands au lait cru mais aussi au lait thermisé ou pasteurisé pour bien faire comprendre toutes les subtilités du nouveau cahier des charges de l'AOC/AOP camembert de Normandie. Comme l'avoue lui-même avec une grande honnêteté... [Lire la suite]

22 février 2019

FAUX CAMEMBERT vendu en Angleterre: confirmation que les Bretons sont nos Chinois...

Sans commentaires !!!   Enfin si! Un commentaire de Florestan quand même: Ils ont le "camembert" qu'ils méritent de connaître... Et puisque nous ne sommes pas si britannophobes que ça, on vous propose de lire ceci: http://www.lesbiodiversitaires.fr/article-des-populations-de-vaches-bretonnes-oubliees-116264381.htm
Posté par Collectif BEN à 23:46 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 février 2019

Les bobos parisiens s'en inquiètent... LE CAMEMBERT CHEF D'OEUVRE EN PERIL?

Un fidèle lecteur de l'Etoile de Normandie et du... Monde nous propose de partager l'article à lire ci-dessous:   Commentaire de Florestan: La fin de la guerre du camembert est actée. On espère que le pari qualitatif pour sauver toute la filière proposé et financé par la région Normandie sera gagné avec l'enjeu d'une renormandisation générale du troupeau laitier normand et du retour à l'herbe. L'objectif final sera atteint quand il sera possible de présenter un dossier de dépôt d'une AOP "lait de Normandie": ce sera là la... [Lire la suite]
26 mai 2018

VERITABLE CAMEMBERT DE NORMANDIE: La mise au point DEFINITIVE de Périco LEGASSE

Nouvelle tribune proposée cette semaine dans la dernière édition de l'hebdomadaire "Marianne" (n°1106 du 25 mai au 7 juin 2018) par l'excellent critique gastronomique Périco LEGASSE au sujet de la défense du véritable camembert de Normandie et qui réagit à une récente tribune un peu "boboparigot" parue le 15 mai dernier dans le quotidien Libération. Nous nous réjouissons que Périco Légasse accorde sa grande voix à la nôtre ou à celle de Didier Patte qui a donné ici le point de vue du Mouvement Normand sur la question de savoir... [Lire la suite]
30 avril 2018

FIN DE LA GUERRE DU CAMEMBERT: le point de vue très argumenté du Mouvement Normand

La rédaction de l'Etoile de Normandie a reçu le dernier communiqué publié par Didier Patte, l'ancien président du Mouvement Normand et qui nous propose une réflexion précise et parfaitement documentée sur notre querelle bien normande sur le sexe des anges: un vrai camembert, c'est quoi? Il est important de se poser la question au moment où l'appelation "Camembert DE Normandie", la seule qui soit réellement authentique puisqu'adossée sur le cahier des charges exigeant et précis d'une AOC/AOP, redevient la seule appellation commerciale... [Lire la suite]
16 avril 2018

Lait, vaches, fromages: le GRAND RETOUR A L'EVIDENCE QUALITATIVE NORMANDE

Alors qu'un pastiche de "camembert" canadien au lait pasteurisé de Prim'Holstein vient d'être élu "meilleur camembert" du monde par un jury de soi-disant spécialistes à Madison, dans le Wisconsin ou qu'une entreprise bretonne se couve de ridicule en trafiquant on ne sait comment la pâte molle d'un pseudo "camembert" pour en faire un fromage dur à râper (pourquoi faire simple alors que l'on peut faire compliqué...), nous sommes heureux de constater que monte en Normandie, aidé en cela par le retour à l'unité régionale mais aussi par la... [Lire la suite]

16 mars 2018

Pseudo camembert râpé... Qui voudra ici manger de la MERDE bretonne "relayée par Ouest-France"? PERSONNE!

Une nouvelle fois, le célèbre adage d'Audiard s'applique: "les cons ça ose tout et c'est à cela qu'on les reconnaît"... Une fois de plus, le mot d'Albert Camus se vérifie: "la bêtise insiste toujours !" Et comme d'habitude, les Bretons font preuve d'un opportunisme commercial que les Normands n'auront jamais puisqu'ils ont bien autre chose à faire et à proposer, à savoir: la qualité et l'authenticité alimentaires pour éviter de faire ce que les Bretons tout comme les Chinois sont, hélas, capables de faire, à savoir: de la merde qui... [Lire la suite]
23 février 2018

FIN DE LA GUERRE DU CAMEMBERT avec pour objectif la qualité normande pour tous!

A quelques heures de l'ouverture du salon international de l'agriculture de Paris dans lequel la Normandie va trôner comme une reine avec un stand de 500 m² autant dédié à l'agriculture qu'à l'agroalimentaire et à la gastronomie de notre région, on apprenait l'épilogue de la guerre du Camembert: Le groupe Lactalis ayant d'autres chats à fouetter que les chats normands, le rapport de force s'est enfin renversé en faveur des fermiers, de éleveurs, des artisans laitiers qui ont fait le pari, depuis des années, de la qualité et de... [Lire la suite]
17 mai 2017

VICTOIRE! La mention "Camembert fabriqué en Normandie" est INTERDITE depuis le 1er mai 2017

Serait-ce enfin la fin de la guerre du camembert? On se rappelle qu'un grand groupe industriel laitier et dont on doit taire le nom pour ne pas avoir d'ennuis comme la dernière fois, avait tenté d'assouplir le cahier des charges de l'INAO qui exige de manipuler du lait cru pour fabriquer du camembert AOC / AOP après avoir dénoncé une infection de lystéria chez une grosse laiterie concurrente du Nord Cotentin qui ne faisait pas mystère de son camembert AOC au lait cru... On se rappelle que ce géant mondial du lait n'avait pas pu... [Lire la suite]
07 mai 2017

La ville de Pont L'Evêque se lance dans le sensualisme fromager

Pour sa traditionnelle fête du fromage qui se tiendra du 12 au 14 mai 2017, la ville de Pont L'Evêque a osé communiquer avec des visuels quelque peu osés mettant en scène selon les normes les plus éculées d'un certain sexisme le plaisir sensuel universel d'avoir en bouche l'une de nos quatre merveilleuses pâtes molles lactées issues du pis de nos belles vaches normandes. Car ce n'est pas la bouche ou les yeux de l'une de ces demoiselles anonymes qui hantent ces clips vidéo (passablement ringards) qu'il faudrait baiser de notre désir... [Lire la suite]