11 janvier 2017

CAPTATION VIDEO UP CAEN: une grande soirée girondine, normande et citoyenne passée avec ALEXANDRE JARDIN

Cela fait maintenant près de 9 ans que nous animons au sein de l'université populaire de Caen, à la demande de Michel Onfray, un séminaire de réflexion sur la question régionale normande. Cette année, plus que jamais, c'était l'occasion de réfléchir aux alternatives politiques et citoyennes pouvant permettre le renouveau d'un contrat social républicain français à repenser totalement tant est grand le divorce dans notre pays entre gouvernants et gouvernés, tant est forte la colère, l'inquiétude mais aussi la résignation contre une... [Lire la suite]

21 mars 2017

FACE AU MEPRIS JACOBIN: croire en l'Unité Normande ou disparaître

Dans son dernier communiqué diffusé, Didier Patte, porte-parole du Mouvement Normand, revient sur l'affaire qui a été révélée par la Chronique de Normandie le 20 mars 2017: à savoir qu'un certain nombre de dirigeants "normands" ont si peu d'intérêt ou d'envie pour la Normandie qu'ils envisagent tout bonnement que l'on puisse la fusionner ou l'associer étroitement avec la région parisienne dans sa partie la plus utile à l'Ile de France, justement, à savoir: la vallée de la Seine.   LE SEMAINIER DU MOUVEMENT NORMAND COMMUNIQUE... [Lire la suite]
19 mars 2017

Michel ONFRAY: DECOLONISER LES PROVINCES, contribution aux présidentielles.

Sur l'Etoile de Normandie, on ne pourra que se réjouir que Michel Onfray, philosophe normand s'il en est, reprenne à son compte le très beau slogan et programme imaginé en 1966 par le regretté Michel Rocard à l'occasion d'un congrès du Parti Socialiste Unifié à Saint Brieuc: "Décoloniser la province" http://normandie.canalblog.com/archives/2016/07/03/34041032.html http://normandie.canalblog.com/archives/2013/10/23/28270198.html Slogan d'autant plus audacieux que nous étions à peine trois ans après la fin de la Guerre... [Lire la suite]
29 janvier 2017

Hervé MORIN normand girondin à PARIS et à BRUXELLES

La question que pose le projet normand est la suivante et c'est une question essentielle:              Est-il possible de piloter depuis la province un enjeu national pour la France?   Vendredi 27 janvier 2017 à Rouen, Hervé Morin recevait la presse régionale normande dans la perspective de la présentation du premier budget primitif normand de l'histoire contemporaine de notre région... Et il semble qu'Hervé Morin voudrait qu'il soit enfin possible de répondre... [Lire la suite]
03 janvier 2017

CAEN 10 janvier 2017: le séminaire Normandie de l'Université populaire invite ALEXANDRE JARDIN

Dans le cadre du séminaire "Normandie" 2016/2017 de l'Université populaire de Caen, consacré à l'unité normande en tant que projet collectif pouvant renouveler localement le contrat social français, le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" accueille l'écrivain Alexandre JARDIN, fondateur du mouvement "bleu, blanc zèbre", candidat aux prochaines élections présidentielles pour porter l'idée devenue indispensable de réforme démocratique de notre belle république française par l'émancipation d'une société civile plus... [Lire la suite]
30 décembre 2016

LA QUESTION REGIONALE EN FRANCE: Etat des lieux depuis la Normandie réunifiée...

Au lieu d'apaiser la question régionale, la dernière réforme territoriale qui a labouré la géographie régionale française en dépit du bon sens tout en ne permettant pas une vraie clarification des compétences ni une vraie autonomie financière au profit des conseils régionaux, n'a fait que raviver cette question. Jamais depuis que l'on veuille bien parler sérieusement de l'idée de région dans ce vieux pays centralisé jacobin autoritaire, la confusion n'avait été aussi totale. La question régionale en France, ce n'est plus l'achèvement... [Lire la suite]

14 décembre 2016

A lire dans Normandie Magazine: Valérie PECRESSE ne hume pas l'air marin et présente une vision appauvrie de l'AXE SEINE

Avant de prendre connaissance de la vision (assez pauvre) de l'Axe Seine proposée par Valérie Pécresse, présidente de la région Ile de France, on rappelera à tous nos lecteurs normands quelques évidences:   http://normandie-magazine.fr/hot-news/2489-au-sommaire-du-numero-de-dec-2016-janvier-2017.html 1) L'influence maritime dans la vallée de la Seine est stoppée au barrage de Poses (pour ce qui est de la marée remontant le cours de la Seine depuis l'estuaire) 2) Mais elle est aussi contrecarrée par une certaine Valérie... [Lire la suite]
26 novembre 2016

CARTICIPE LNPN (sic!): La LNPN n'est pas morte! La preuve c'est qu'on en cause encore...

Le fait de parler encore de quelque chose qui n'est plus ou qui n'est pas encore permet de se dire que ce dont on parle existe au moins dans nos paroles. Certains ont encore la naïveté de croire que le ministère de la parole est aussi celui de la magie performative du discours (on est à quatre semaines du passage du Père Noël) alors que ce ministère de la parole est, hélas, plus sûrement entre les mains de décideurs cyniques qui masquent ainsi leur incapacité à décider puisqu'ils n'en ont pas clairement les moyens, à commencer par... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 12:39 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 novembre 2016

Le GONCOURT des LYCEENS ou le PARISIANISME en "régions" (Mais le Prix Fémina des Lycéens sera décerné à ROUEN)

Une fois de plus, on pourra démontrer qu'en France, on ne sait pas vraiment ce que veut dire le mot "région": c'est une vraie auberge espagnole et de préférence, un machin sans charme qui dépend d'une direction... parisienne. La région c'est donc le résultat d'un découpage fait à Paris depuis Paris pour Paris.Ne surtout pas parler de "province" car il ne faut pas mépriser les "provinciaux" tout en continuant à nier les vraies régions.C'est ainsi qu'on apprend que l'organisation des lectures des lycéens de province inscrits pour... [Lire la suite]
20 septembre 2016

COUP de GOULE d'un NORMAND: RAS-LE-BOL de l'arbitraire de l'Etat central jacobin!

Nous avons appris la curieuse nouvelle suivante qui en dira long sur l'état de notre "Etat": Une fois de plus, l'appréciation de l'intérêt général est laissé à la discrétion de haut-fonctionnaires autoritaires et arbitraires. La manifestation artistique ci-dessous, de par son objet insolite et contestataire de l'ordre établi qu'ils nous imposent, a été annulée au nom du meilleur motif qui soit: la sécurité civile. On vit une drôle d'ambiance. Une ambiance inquiétante, celle générée par "l'état d'urgence", le risque des attentats, la... [Lire la suite]