04 novembre 2019

FUSION PORTUAIRE: Le port fluvial de Paris/Gennevilliers veut le futur siège en pariant sur une division... normande

Evidemment, on ne pouvait que s'en douter! La dernière édition de la Lettre Eco Normandie (n°1640 datée du 31 octobre 2019) nous donne l'alerte: A t-on déjà vu un seul port maritime dans le Monde qui soit géré et piloté depuis son hinterland? Au delà de cette nouvelle provocation venant d'une grenouile bretonne qui fait son petit chef en coassant depuis une voie d'eau de la région parisienne, on doit se poser la question suivante: La fusion portuaire des ports de l'Axe Seine (les deux grands ports maritimes normands et le port... [Lire la suite]

24 octobre 2019

"C'est mon dreit et j'y ti!": Justice à la carte du parti LREM?

Le Canard s'est déchaîné la veille... Ce jeudi 24 octobre 2019, les réactions sont nombreuses face à ce qui apparaît comme une maladresse, ou plutôt, un lapsus révélateur du fait que dans la France jacobine et centralisée, l'institution judiciaire ne semble pas plus indépendante du pouvoir politique qu'à l'époque de Bonaparte ou de Louis XIV. Voici l'affaire: https://www.lefigaro.fr/flash-actu/carte-judiciaire-macron-interpelles-par-des-deputes-sur-une-note-de-la-chancellerie-20191024 Carte judiciaire: Macron interpellé par des... [Lire la suite]
14 septembre 2019

Nouvelles inquiétudes au GANIL...

C'était à lire dans les pages de Ouest-France, édition caennaise datée du 12 septembre 2019: Les syndicats de personnels font savoir qu'ils craignent un manque d'investissements et de moyens humains pour la mise en oeuvre optimale de SPIRALE 2, l'extension du Grand accélérateur national des ions lourds établi à Caen, en Normandie et qui permet à la France de compter encore parmi les grandes puissances scientifiques et technologiques mondiales. Aux inquiétudes pointées par les syndicats, nous ajoutons la nôtre: à savoir que le site... [Lire la suite]
14 juillet 2019

Projet Poéisidon: quand l'Etat profond s'apprête à détruire l'indépendance navale française

BILLET de Florestan: La haute banque parisienne d'affaires a une réputation, parait-il, mondiale dans le monde de la finance: les banques de la place de Paris abriteraient des "Mozart de la finance" formés aux meilleurs écoles et concours du monde et seraient des virtuoses du... dépeçage des entreprises industrielles et commerciales sous prétexte de grandes opérations de fusions acquisitions dans l'espoir de parvenir à créer des champions mondiaux. Mais des champions le plus souvent aux pieds d'argiles parce qu'apatrides. Le pays... [Lire la suite]
04 juin 2019

LANGUES REGIONALES: Monsieur BLANQUER perd son latin...

La bêtise des gens cultivés, intelligents et puissants est bien souvent plus redoutable que celle des humbles illettrés: l'impensé d'un penseur, le point aveugle d'un ministre plutôt lucide, le mépris de classe et de caste de la part de ceux qui ont, en principe, lu tous les livres est, plus qu'une erreur d'appréciation intellectuelle, une faute de goût sinon une faute morale comme le rappelait si justement Germaine de Staël dénonçant l'arrogance de la "République française des lettres" de son époque... Quand on ne connait pas un... [Lire la suite]
02 juin 2019

Hervé MORIN: Sauver la droite française... en proposant une alternative GIRONDINE

Pour sortir du match Macron vs Le Pen qui dure finalement depuis la présence systématique de l'épouvantail de la boutique Lepen au second tour d'une élection présidentielle dans le but de faire élire par défaut le candidat du "système".  Cette martingale consistant à mettre la droite républicaine sous pression idéologique a été inventée par François Mitterrand en 1986 à l'occasion des premières élections régionales avec un scrutin largement ouvert à la proportionnelle. Après 2002, 2007 et 2012 (avec un Nicolas Sarkozy contraint... [Lire la suite]

04 mars 2019

Olivier GRENOUILLEAU: Nos petites patries, une histoire de l'idée régionale en France

La rédaction de l'Etoile de Normandie signale à ses lecteurs la parution dans la prestigieuse collection de la NRF Gallimard, "la bibliothèque des histoires" d'un livre qui comblera un manque certain dans l'historiographie française qui ne dispose pas de grande et belle synthèse récente sur l'histoire de l'idée régionale en France... François GUILLET auteur d'une magistrale thèse sur la naissance de l'idée régionale normande (1750-1850) publiée en 2000 se sentira enfin moins seul puisque Olivier GRENOUILLEAU nous propose une histoire... [Lire la suite]
19 septembre 2018

LA NORMANDIE, contrairement à l'ETAT central, veut et propose une POLITIQUE MARITIME et PORTUAIRE

Mardi 18 septembre 2018, dans les locaux du Marché d'intérêt national de Rouen "Halles de Normandie", les décideurs portuaires normands étaient conviés à un mini colloque sur les perspectives, ambitions et stratégies de la région Normandie en tant que première région de France pour l'économie maritime, portuaire et logistique du pays, un sujet d'intérêt général normand qui est aussi un sujet d'intérêt national. On connait la vision sinon la volonté d'Hervé Morin, président de la Normandie, qui est aussi la nôtre et qui part des... [Lire la suite]
18 septembre 2018

Hervé MORIN Le Normand aimerait bien sauver d'un naufrage définitif ce qui reste de la POLITIQUE MARITIME de la FRANCE

Ce mardi 18 septembre 2018, Hervé Morin avait choisi le Marché d'intérêt national (MIN) de Rouen pour remettre le sujet à l'eau: les grands ports maritimes français manquent d'ambition et de vision à moyen et long terme en raison d'une gestion technocratique centralisée à Paris qui privilégie l'approche technique sur les réalités commerciales et logistiques. Hervé Morin a décidé de faire de l'avenir des deux GPM normands (Rouen et Le Havre) un enjeu aussi important pour l'avenir de la Normandie que l'enjeu ferroviaire (les deux... [Lire la suite]
18 septembre 2018

L'ETAT menace TES la Normande de mariage forcé: soit avec un PARISIEN soit avec un BRETON!

C'est pour nous, une fois encore, une ALERTE. Donc, une menace sur l'avenir normand. La Normandie réunifiée fait un grand effort pour récupérer sa souveraineté perdue dans les domaines les plus stratégiques pour l'avenir par des années de déclin dans la division et la médiocrité localiste ou le paternalisme étatique. Et la division normande fut même justifiée par le fait que les Normands avaient pris l'habitude, faute de savoir s'entendre entre eux, de s'asseoir le "cul entre deux chaises", à savoir, une fesse "bas-normande" sur la... [Lire la suite]