18 septembre 2018

L'ETAT menace TES la Normande de mariage forcé: soit avec un PARISIEN soit avec un BRETON!

C'est pour nous, une fois encore, une ALERTE. Donc, une menace sur l'avenir normand. La Normandie réunifiée fait un grand effort pour récupérer sa souveraineté perdue dans les domaines les plus stratégiques pour l'avenir par des années de déclin dans la division et la médiocrité localiste ou le paternalisme étatique. Et la division normande fut même justifiée par le fait que les Normands avaient pris l'habitude, faute de savoir s'entendre entre eux, de s'asseoir le "cul entre deux chaises", à savoir, une fesse "bas-normande" sur la... [Lire la suite]

17 août 2018

La Normandie, vache à lait de la FRANCE: une vieille histoire...

On a reperé sur le site de Normandie Actu ce nouvel article historique commis par Laurent Ridel qui nous rappelle que la Normandie a conservé longtemps et conserve en partie encore l'image d'une région riche et plantureuse notamment du point de vue agricole avec les revenus afférents notamment... fiscaux. C'est donc une vieille histoire que celle d'une Normandie vache à lait régulièrement traite par l'Etat central français quitte à mettre à l'épreuve la patience et le légitime attachement des Normands à la France après les épreuves... [Lire la suite]
14 août 2018

HUMOUR "provincial" sur FACEBOOK: mêmes décentralisés, pour provinciaux et francophones oubliés...

A toutes celles et tous ceux qui en ont plus qu'assez de la France réduite à la métonymie du verre d'eau parisien (sous prétexte que Paris serait la France et la France serait Paris), alors que LA capitale de la France fut, un temps, à Versailles et qu'elle aurait même pu être à ... Romorantin, eh oui! si le grand roi Valois François 1er, très attaché à son enfance solognote, n'avait pas été capturé par Charles Quint après la défaite de Pavie et si le grand Leonardo da Vinci avait pu vivre plus longtemps... ... [Lire la suite]
20 juin 2018

DEPUTES: La Normandie n'a pas de représentation nationale...

Et les Jacobins de tout poil auront beau jeu de nous dire que la Normandie ne doit pas en avoir puisque les députés sont élus dans le cadre de circonscriptions découpant non pas une région mais un département et que le mandat du député n'est pas un mandat "impératif" c'est à dire justifié et déterminé par une question particulière ou un territoire particulier à l'instar d'une mission. Le débat sur la nature du mandat du député de la "Nation" est ancien puisqu'il date de 1789 et on sait comment il fut tranché sous le "rasoir... [Lire la suite]
22 mai 2018

Un film à voir d'urgence: Stéphane Brizé et Vincent Lindon EN GUERRE contre l'absence de toute ambition industrielle...

Voilà l'un de ces rares films dont on pourra se souvenir longtemps après l'avoir vu dans une salle comble et un public très sensible réagissant aux situations et aux répliques et applaudissant à la fin de la séance (rare en Normandie où les gens, comme nous le savons, sont plutôt réservés et pudiques). EN GUERRE... Ce nouveau film coup de poing de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon dans le rôle principal (Laurent Amédéo, délégué syndical CGT de son entreprise) va beaucoup plus loin dans la réflexion et frappe beaucoup plus fort... [Lire la suite]
06 mai 2018

L'histoire de la NORMANDIE fut MONDIALE quand les Normands naviguaient...

L'agence régionale de l'attractivité a pour slogan: "la Normandie, la région Monde". On ne saurait mieux dire, eut égard à l'histoire de la Normandie qui ne fut grande que lorsqu'elle se déroula sur la mer et sous les voiles à la conquête d'horizons nouveaux et lointains. Christophe Maneuvrier, maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Caen nous propose, dans un petit livre qui se met à la portée de tous, de nous raconter une histoire mondiale de la Normandie essentiellement maritime qui nous démontre que les... [Lire la suite]

31 mars 2018

RATIFICATION française de la charte européenne des langues régionales: une pétition à signer jusqu'au 4 avril 2018

RATIFICATION de la charte européenne des langues régionales: Loïg Chesnais-Girard, le président socialiste de la Bretagne a signé la pétition... Et Hervé MORIN? Le fera-t-il aussi pour défendre et valoriser la langue normande? Il y a plus de trois semaines, la FALE, la fédération des associations culturelles normandes remettait au président de région normand un épais rapport faisant le point sur la situation actuelle, inquiétante, de la langue normande en tant que patrimoine linguistique régional en grave danger. L'appel de nos... [Lire la suite]
17 mars 2018

CONTRATS DE DUPES ENTRE L'ETAT ET LES REGIONS...

La justification du centralisme républicain à la française est d'assurer la solidarité nationale et une certaine forme de peréquation entre les territoires les plus favorisés et les plus compétitifs et ceux qui le sont moins: la collectivité régionale ayant été définie par les lois de décentralisation de 1982 comme le cadre territorial pertinent pour assurer, concrètement et financièrement, cette peréquation en portant les projets d'intérêt général au plus près des territoires concernés... Sauf que, sauf que, les régions françaises... [Lire la suite]
18 février 2018

Un "pacte girondin" est nécessaire entre l'Etat central et des régionalistes sérieux et responsables...

Emmanuel Macron, le plus jacobin des présidents de la 5ème République avait osé invoquer un "pacte républicain" en juillet 2017 devant les élus locaux rassemblés sous les ors solennels du Sénat. Depuis, il semble faire tout l'inverse en utilisant sans vergogne un cynisme et un pragmatisme qu'on n'avait pas vu depuis longtemps. Hervé Morin, président de la Normandie et président des régions de France a, en conséquence, trouvé un angle politique pour exister face au néo-jacobinisme d'un ancien inspecteur des finances: tenir la... [Lire la suite]
12 février 2018

"PACTE GIRONDIN": ce n'est pas MACRON mais MORIN...

A tout malheur quelque chose de bon... L'outrecuidance pleine de morgue de notre haut-fonctionnaire inspecteur des finances devenu président de la République dans un concours de circonstances et qui affiche une autorité néo-jacobine toute "saint simonienne", cette arrogance du "savant" surplombant le réel qui a intérêt à bien se tenir va finir par remettre en selle l'idée girondine qu'on croyait guillotinée depuis 1793 avec notre belle et grande Charlotte Corday. Et celles et ceux qui ont la mémoire longue doivent se souvenir... [Lire la suite]