11 novembre 2018

Les BOREALES, le festival culturel qui doit stimuler la curiosité intellectuelle des gens cultivés dans toute la Normandie...

L'Etoile de Normandie salue la curiosité intellectuelle du quotidien régional Paris-Normandie, un quotidien pas si... "haut" normand: à lire l'entretien proposé avec Jérôme Rémy, nouveau directeur artistique, un festival tel que celui des Boréales devrait inciter les Caennais et les Rouennais à sortir d'un certain localisme (autrement dit: une ignorance normande) hérité de la division normande qui leur a fait préférer Rennes ou Paris au lieu de Caen pour les Rouennais ou de Rouen pour les Caennais... Le manque de curiosité... [Lire la suite]

08 juin 2017

Quelques idées pour relancer la Normandie des livres et des écrivains...

La Normandie est une terre de haute tradition littéraire: la proximité avec Paris n'explique pas tout. Depuis le XVIe siècle avec la présence à Caen de la seule université à l'Ouest de Paris mais aussi avec les effets des échanges commerciaux internationaux dans une région portuaire largement ouverte sur le Monde et peut être surtout, la précocité de l'alphabétisation  et sa profondeur dans la population normande pour des questions religieuses (la concurrence entre protestantisme et catholicisme), la Normandie était déjà devenue... [Lire la suite]
03 mai 2017

Le coup d'éclat des éditeurs normands au SALON du LIVRE de PARIS

Depuis la parution en  2008 de l'essai de Pascale Casanova, "La république mondiale des lettres", nous pouvons savoir que Paris n'est plus la capitale littéraire qu'elle fut car Paris s'est... comment dire? ... Provincialisée ! C'est là le comble du jacobinisme d'avoir concentré sur deux arrondissements parisiens de la rive gauche de la Seine toute l'intelligence et donc toute la bêtise du Monde sur une tête d'épingle. A lire Casanova, c'est que le parisianisme empêche de faire de Paris, la capitale globale de la francophonie... [Lire la suite]