08 avril 2021

Quand la Normandie traîne dans les manuels scolaires c'est rare et c'est encore plus rarement à son avantage!

Billet de Florestan: Dans les manuels scolaires d'histoire-géographie de l'enseignement secondaire en 2020 il convient de faire au plus simple car il faut adapter les contenus au... niveau des élèves. Les problématiques tout comme les cartes ou les situations concrètes proposées à ce qui reste de sagacité chez les élèves se doivent d'être percutantes quitte à prendre le risque d'être caricaturales. A ce petit jeu, la Normandie apparaît rarement dans les pages de géographie des manuels: c'est trop près de Paris et si la carte de... [Lire la suite]

22 mars 2021

Positionner CAEN la normande parmi les villes moyennes attractives: Joël BRUNEAU a tout... faux!

Billet de Florestan La crise du Covid révèle et accélère le phénomène: Les grandes métropoles et, notamment la région parisienne, perdent, de plus en plus, d'habitants au profit des villes moyennes de la province française: la possibilité de télétravailler est un facteur puissant mais aussi la volonté de plus en plus forte de changer de vie professionnelle et privée chez les quadra Parisiens à hauts revenus. A priori, du fait de son positionnement géographique, de son profil socio-culturel, de ses potentiels en terme... [Lire la suite]
12 novembre 2020

Face au Covid et à Amazon, il faut numériser notre commerce: où en sont les Normands?

Billet de Florestan: Comme toutes les crises, l'actuelle crise sanitaire du Covid révèle et accélère des mutations structurelles en cours: pour ce qui est du commerce dans nos centre-villes et dans nos centres commerciaux, tout le monde s'apperçoit avec les conséquences économiques catastrophiques du confinement sur le chiffre-d'affaires qu'il faut trouver des solutions pour suppléer aux limites du commerce dans les magasins et boutiques "physiques". Cette solution c'est, bien évidemment, de numériser et de virtualiser le commerce... [Lire la suite]
31 octobre 2020

Confinement commercial: la fronde des maires des petites villes (exemple à Argentan...)

C'est mon dreit et j'y ti! Les contours mi-chèvre mi-chou du confinement commercial décidé par le gouvernement mécontente finalement tout le monde et notamment les indépendants, les artisans et les petits commerçants contraints de tirer rideau pendant quinze jours sous prétexte de ne pas être considéré comme commerce de première nécessité. Sauf que sous prétexte  de distribution alimentaire, les grandes surfaces ont obtenu sans peine le droit, elles, de rester ouvertes ainsi que leurs rayons non alimentaires. Furieux, les... [Lire la suite]
Posté par Collectif BEN à 16:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
31 août 2020

Naufrage commercial d'un centre-ville normand: Le Monde en reportage à Alençon...

A Alençon la situation est commercialement à ce point catastrophique que la ville pourrait en perdre sa cédille... Si l'on en croit ce reportage à lire dans Le Monde: Quand le manque d'imagination préside à la tête de la municipalité ou de l'intercommunalité (avec conflits de pouvoir et d'égos), quand on refuse avec obstination l'évidence géo-historique d'assumer la porte Sud de la Normandie, lorsqu'on refuse d'entretenir un patrimoine urbain encore exceptionnel par sa qualité architecturale ou de promouvoir sérieusement de bien... [Lire la suite]
30 avril 2019

Revitalisation des centre- villes reconstruits après 1944: la Normandie et l'Etat financent.

Il est faux de dire qu'il pleut tout le temps en Normandie: dire qu'il fait beau plusieurs fois par jour... Il est faux de dire que les villes normandes c'est du béton sur des ruines depuis la fin de la Seconde guerre mondiale: dire qu'entre deux barres d'immeubles il y a de beaux et de très beaux restes et que la reconstruction des années 1950 n'a pas seulement été faite qu'avec du béton... On y trouve aussi de la pierre calcaire (à Caen, Falaise ou Argentan), du granit (à Flers ou Vire) ou de la brique (Lisieux, Yvetot ou... [Lire la suite]

30 janvier 2019

Fruits et légumes BIO: l'agglomération caennaise craint la pénurie en raison de la destruction de son patrimoine horticole

Il est loin le temps où la ville de Caen était une vraie ville à la campagne pour parler comme Alphonse Allais... Une ville agreste où la campagne rentrait dans le centre ville avec la Prairie, ultime vestige des anciens prés communs situés dans le lit majeur marécageux de l'Orne et réservés à la fenaison "des secondes herbes" et pour le pacage des animaux destinés à la boucherie de la ville. Une ville où les coeurs d'îlots étaient occupés par des jardins et des vergers pour subvenir à la consommation locale des fruits et des légumes... [Lire la suite]
28 juin 2018

CAEN, PLACE de la REPUBLIQUE: Joël BRUNEAU, le maire, a vendu son droit d'aînesse pour un plat de lentilles...

Voilà! c'est fait! Délibération n°37 du conseil municipal de Caen réuni le 25 juin 2018 et votée vers minuit qui autorise la vente de plus de 5000m² d'un ci-devant parking public planté de tilleuls et situé au bout de la place de la République, à l'emplacement de l'ancien hôtel de ville détruit en 1944 et jamais reconstruit sur place depuis... Le compromis de vente avec le contrat afférent assorti de "promesses synallagmatiques" qui engagent la ville de Caen jusqu'en 2027 a donc été adopté malgré les protestations vigoureuses de... [Lire la suite]
24 mars 2018

CAEN, PLACE DE LA REPUBLIQUE: un projet alternatif est POSSIBLE!

Le 26 mars 2018 à 17h00 aura lieu une importante réunion du conseil municipal de Caen: nous sera présenté le projet de réaménagement "paysager" de la place de la République proprement dite en conséquence du futur projet commercial à bâtir au fond de cette place après avoir abattu 49 tilleuls plantés là après 1954 en guise de mémorial végétal de l'ancien hôtel de ville détruit en 1944. Ce projet dont vous verrez ci-dessous deux vues d'artiste "non contractuelles" pose un certain nombre de problèmes qui, par leur cumul, risquent de... [Lire la suite]
16 juillet 2017

CENTRE VILLE DE CAEN en 2019: démolitions, banalisation, minéralisation, manque d'imagination...

Nous avons eu, hélas, la curiosité d'aller découvrir les propositions du cabinet (parisien, forcément) mandaté par la ville de Caen pour redessiner le coeur  de notre bonne ville normande en 2019 à l'occasion de l'arrivée du tramway entre la tour Leroy, le chevet et l'église Saint Pierre ainsi que le Cours des Alliés: http://www.attica-urbanisme.fr/ Voilà la vue d'artiste si on ose dire: l'esthétique lisse, normalisée, minérale et aseptisée du centre commercial que l'on voit partout, triomphe une fois de plus, par... [Lire la suite]