21 avril 2020

Les langues régionales mènent-elles au séparatisme?

Il est des questions qui obligent à tourner au moins sept fois sa langue dans sa bouche avant de répondre... Et à la question impertinente proposée par Michel Feltin-Palas dans sa dernière lettre d'information, on a envie de faire une réponse de... normand! Lire ci-après: https://www.lexpress.fr/culture/les-langues-regionales-menent-elles-au-separatisme_2124102.html Les langues régionales mènent-elles au séparatisme ? Selon certains, les cultures minoritaires constituent une menace pour l'unité nationale. L'exemple suisse montre... [Lire la suite]

17 avril 2020

DIAGNOSTIC: Les langues régionales de France sont en grave danger... (journée d'étude du Sénat, Paris le 8 avril 2019)

Ce n'est pas à cause d'un virus chinois mais plutôt d'un cancer qui ronge la francophonie de France depuis des lustres. Son nom? Le jacobinisme qui permet, aujourd'hui, à certaines "co-morbidités" linguistiques de prospérer au détriment de ce que le centralisme français cherche à préserver: l'unité et le respect de la langue française en France. On en est hélas loin! A l'extérieur de l'Hexagone, la Francophonie institutionnelle qu'elle soit gouvernementale ou associative ressemble de plus en plus à une jachère alors qu'il s'agit de... [Lire la suite]
10 mars 2020

Pour une Education Nationale jacobine et mesquine, la langue normande n'est qu'un patois rural qu'il faut laisser crever...

L'Etoile de Normandie vous fait partager, sans réserve, le dernier billet de Michel FELTIN-PALAS de la rédaction de l'Express, écrivain français originaire du Béarn et amoureux d'un patrimoine linguistique régional français qu'il sait en voie de disparition... Un billet en forme de coup de gueule, une fois encore, contre l'arrogance et le mépris ignorant du pouvoir culturel jacobin parisien propre au centralisme linguistique français qui campe toujours sur la ligne suicidaire de l'abbé Grégoire contre la diversité linguistique... [Lire la suite]
02 février 2020

La reconnaissance institutionnelle de la culture normande s'affirme...

Grâce au soutien actif décidé par la région Normandie, le patrimoine linguistique normand qui est menacé de disparition est enfin pris au sérieux. Après la mise en route d'une convention entre la fédération des associations culturelles normandes (FALE) qui se charge de veiller à ce que ce patrimoine immatériel ne meure pas, un conseil scientifique de pilotage d'une politique publique régionale de la langue normande vient d'être mis en place. La reconnaissance institutionnelle et officielle du patrimoine linguistique normand se met... [Lire la suite]
31 janvier 2020

A Caen, le 27 janvier 2020: la langue normande devient officiellement un objet d'étude scientifique

L'Etoile de Normandie salue l'initiative... Ce 27 janvier 2020 à l'abbaye-aux-Dames de Caen. https://www.normandie.fr/lancement-du-conseil-scientifique-et-culturel-des-parlers-normands?fbclid=IwAR22lZNd7E0srGZcvmjsBsX2U2HNVO3G7Kz8-DhPpYLc-AoZliAXOOT9Flc Lancement du Conseil Scientifique et Culturel des parlers normands Le 27 Janvier 2020 Composé de 16 experts, celui-ci aura pour mission de garantir la qualité scientifique des travaux et projets menés dans le cadre du plan régional de sauvegarde et de valorisation des parlers... [Lire la suite]
12 janvier 2020

ROUEN 11 Janvier 2020: avec la langue régionale, construire une politique globale de promotion de la culture normande

Ce samedi 11 janvier 2020, à l'hôtel de région de Rouen, tous les amoureux des parlers normands et de la culture normande étaient conviés par Hervé Morin, président de la Normandie et Edouard de Lamaze, le vice-président en charge du patrimoine immatériel des parlers normands, à partager le bilan de la toute première année d'une politique publique régionale de soutien à la langue normande depuis la signature d'une convention entre la région Normandie et la fédération des associations culturelles qui défendent et promeuvent la langue... [Lire la suite]

22 décembre 2019

LE NORMAND N'EST PAS QU'UN PATOIS, C'EST AUSSI UNE LANGUE... LITTERAIRE!

Le 11 janvier 2020, aura lieu la seconde édition du colloque sur le patrimoine immatériel des parlers normands, organisé à Caen à l'abbaye aux Dames avec le soutien de la région Normandie. En effet, pour la première fois, avec la demande d'Hervé Morin et sous la direction d'Edouard de Lamaze, une politique régionale publique de soutien et de valorisation de la langue normande, menacée de disparition (c'est l'UNESCO qui le dit) a été mise en place en lien avec le milieu associatif normand qui préserve à bout de bras et à bout de force... [Lire la suite]
20 décembre 2019

Revue de presse au 20 décembre 2019: autour du Mt St Michel, langue normande à l'école, remorquage portuaire en grève, Sévéso...

Nouvelle et avant-dernière revue de presse normande avant les vacances de Noël qui s'approchent... A la date du 20 décembre 2019, comme partout en France, l'actualité normande est dominée par les conséquences du mouvement social contre la réforme du régime de retraites souhaitée par l'actuel gouvernement. En Normandie, région industrielle, logistique et portuaire, les grèves et les blocages font vite sentir leurs effets. Le Havre tant la ville que le port devient un point névralgique ciblé par les grévistes en tant que ville d'un... [Lire la suite]
01 décembre 2019

BLANQUER le jacobin fait peser une grave menace sur l'avenir de l'enseignement des langues régionales...

Nouvelle démonstration est faite que nous avons à subir, en ce moment, le gouvernement le plus techno-jacobino-centralo-parisien depuis des lustres car les langues régionales sont à la décentralisation ce qu'un rosier planté au bout du rayon de vigne est à la viticulture: un sujet très sensible dont l'état particulier témoigne de l'état général. Jean-Michel Blanquer... Le ministre jacobin venu de la planète Zorg! Bref! les langues régionales de France, un patrimoine immatériel menacé mais précieux pour l'avenir d'une langue... [Lire la suite]
04 juin 2019

LANGUES REGIONALES: Monsieur BLANQUER perd son latin...

La bêtise des gens cultivés, intelligents et puissants est bien souvent plus redoutable que celle des humbles illettrés: l'impensé d'un penseur, le point aveugle d'un ministre plutôt lucide, le mépris de classe et de caste de la part de ceux qui ont, en principe, lu tous les livres est, plus qu'une erreur d'appréciation intellectuelle, une faute de goût sinon une faute morale comme le rappelait si justement Germaine de Staël dénonçant l'arrogance de la "République française des lettres" de son époque... Quand on ne connait pas un... [Lire la suite]