19 septembre 2018

LA NORMANDIE, contrairement à l'ETAT central, veut et propose une POLITIQUE MARITIME et PORTUAIRE

Mardi 18 septembre 2018, dans les locaux du Marché d'intérêt national de Rouen "Halles de Normandie", les décideurs portuaires normands étaient conviés à un mini colloque sur les perspectives, ambitions et stratégies de la région Normandie en tant que première région de France pour l'économie maritime, portuaire et logistique du pays, un sujet d'intérêt général normand qui est aussi un sujet d'intérêt national. On connait la vision sinon la volonté d'Hervé Morin, président de la Normandie, qui est aussi la nôtre et qui part des... [Lire la suite]

18 août 2018

Le port du HAVRE est en retard sur les grandes places maritimes européennes, dixit la journaliste du FIGARO...

De temps en temps, la grande presse parisienne dite "nationale" s'intéresse à nos histoires d'eau... de mer plus ou moins amères et cela donne, par exemple, cet article plutôt convenable voire presqu'aussi lucide (à quelques détails près) que nos analyses étoiliennes, normandes spécialisées: nos grands ports maritimes français, à commencer par celui du Havre sont à la traîne en terme de trafic en raison d'une gouvernance inadaptée (jacobinisme technocratique)  avec pour conséquence un manque de maîtrise logistique et commerciale... [Lire la suite]
08 juillet 2018

Acheminements ferroviaires : la PIEUVRE ANVERSOISE et le petit cordon ombilical havrais

     Le document officiel sur le bilan 2017 du port d'Anvers est disponible sur internet : https://www.portofantwerp.com/sites/portofantwerp/files/POA_Faits_et_chiffres_2018.pdf      Outre les trafics globaux et de conteneurs d'Anvers et des autres grands ports européens, on y trouve ceci :      D'où il ressort que les pré- et post-acheminements ferroviaires du port d'Anvers peuvent emprunter cinq lignes très longues distances dès les abords du port : . Anvers-Paris... [Lire la suite]
05 juillet 2018

AVENIR des GPM Normands: les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées?

Les trompettes de la Renommée sont-elles bien embouchées? Un vieux proverbe français nous invite à en douter. Alors que nous rabâchons le sujet sur l'Etoile de Normandie depuis des mois sinon des années, on vous invite à en douter... avec certitude!  On annonce des investissements massifs dans les GPM normands (au Havre et à Rouen) dans l'idée de relever le défi sinon le "chalenge" (un mot d'origine normande) de l'ouverture du canal Seine-Nord Europe qui permettra de brancher directement par la voie d'eau la région parisienne... [Lire la suite]
31 mai 2018

RANDONNEE PEDESTRE: le député Jean-Paul Lecoq a invité ses collègues à se promener dans le port du Havre

Aux dernières nouvelles, ils ne se sont pas perdus "sur le terrain" et ils sont bien rentrés sains et saufs à Paris... http://jeanpaul-lecoq.fr/spip.php?article351 Nouvel accueil de députés sur le port pour plaider en faveur des investissements qu’il mérite 28 mai 2018 - Journée portuaire avec Liliana Tanguy, députée du Finistère, Emmanuel Maquet, député de la Somme et Philippe Gosselin, député de la Manche, tous membres du groupe de travail parlementaire sur l’économie maritime. Poursuite aujourd’hui des accueils de collègues... [Lire la suite]
04 mai 2018

AVENIR DU PORT DU HAVRE: des courageux Normands sont enfin allés à ...ANVERS

Dans ce jargon infame que l'on appelle le globish, ça s'appelle du "benchmarking"... C'est-à-dire que l'on va visiter, plus ou moins discrètement, le potentiel et l'organisation de la concurrence pour faire aussi bien voire mieux. Les lecteurs réguliers de l'Etoile de Normandie sont au parfum depuis longtemps: le grand port maritime du Havre a des résultats plutôt moyens au regard du potentiel du grand port hauturier normand, de  sa situation à la bouche du plus grand fleuve navigable de France avec au bout, une mégalopole de... [Lire la suite]
13 juin 2017

Hervé MORIN et Edouard PHILIPPE doivent naviguer de conserve pour la Normandie

L'expression "naviguer de conserve" ou "travailler de conserve" (et non de "concert") nous vient de la Marine du temps qu'elle naviguait à la voile: le navire dit de "conserve" faisait route au vent du navire ou du convoi de navires que la "conserve" devait escorter, c'est à dire, surveiller, protéger, ravitailler et secourir en cas d'avarie, de naufrage ou d'attaque d'un corsaire ennemi. Sur cette image tirée d'une carte marine datant du début du XVIIe siècle, le vent venant de la droite, le navire hollandais  de droite "au... [Lire la suite]